Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Sacrifice, bonnes manières, étiquette et protocole

Simplifications et mutilations imposées par le monde bourgeois

      «Sacrifice». Le mot mérite d’être souligné car il avait, dans la vie du noble, une importance centrale.

D’une certaine manière, il se faisait sentir jusque dans la vie sociale, sous la forme d’une ascèse qui la marquait profondément.

Les bonnes manières, l’étiquette et le protocole se façonnaient selon des modèles qui requéraient du noble une continuelle répression de ce qui est vulgaire, grossier ou même blâmable dans de nombreux comportements de l’homme.

La vie sociale était, sous certains aspects, un sacrifice constant, toujours plus exigeant au fur et à mesure que la civilisation progressait et se raffinait.

L’affirmation suscitera peut-être le sourire sceptique de quelques lecteurs. Qu’ils considèrent, pour en comprendre l’exactitude, les adoucissements, simplifications et mutilations imposés peu à peu par le monde bourgeois né de la Révolution française, aux étiquettes et aux cérémonials qui subsistent de nos jours.

Toutes ces altérations ont invariablement été apportées pour permettre insouciance, commodité et confort bourgeois aux magnats de l’arrivisme, décidés à conserver autant que possible, dans leur opulence de récente date, la vulgarité de leur condition antérieure.

L’érosion du bon goût, des étiquettes et des belles manières a ainsi obéi à un désir de laisser-aller, de « décontraction », pour établir finalement l’empire du caprice inopiné et extravagant promu par le mouvement hippie ayant culminé avec la rébellion échevelée de la Sorbonne en 1968, puis avec les mouvements de jeunes du genre punk, rappeurs, etc. qui lui ont succédé.

 

Illustrations

Wilhelm GauseHofball in Wien

L. Massard – Femmes de la halle Révolution française

 

Noblesse et élites traditionnelles analogues dans les allocutions de   Pie XII au Patriciat et à la Noblesse romaine                                                                                                                        –  écrit par le Professeur Plinio Corrêa de Oliveira

Document VII – Genèse de la noblesse – Sa mission dans le passé et de nos jours –  7. c.

Cliquez ici:   le livre au format HTML

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment