Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Après la bataille

  Pendant la guerre de 1870, un général accompagné de deux officiers de son état-major et d’un porte-fanion, parcourt le champ de bataille couvert de neige.

  Il s’arrête pour saluer l’aumônier militaire qui, l’étole à la main, s’occupe de sauver les âmes pendant qu’une religieuse soigne un blessé allongé sur un brancard.

  Au loin, gisent les morts. Selon la hiérarchie militaire, le chapelain est inférieur au général. Mais celui-ci le salue en signe de respect pour sa condition de prêtre.

  Avant la séparation de l’Église et de l’État, la religion catholique imprègne encore la société de son idéal. Un idéal de convivance fraternelle et harmonieuse entre des classes sociales inégales.

 

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Après la bataille, 1900  –  Eugène Chaperon

 

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Tags: , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment