Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Profanation de l’Hostie et satanisme

En Italie, le cardinal Caffarra, archevêque de Bologne a interdit la communion dans la main dans certaines églises pour éviter la profanation de l’Eucharistie.

« On doit constater – écrit le cardinal Caffarra – que malheureusement les cas de profanation de l’Eucharistie se sont répétés, en profitant de la possibilité d’accueillir le Pain consacré dans la paume de la main, surtout, mais pas seulement, à l’occasion de grandes célébrations ou dans de grandes églises où passent de nombreux fidèles ».

L’autorisation à recevoir l’Hostie consacrée dans la main peut donner origine à de « graves abus », car il arrive que l’on prenne les Espèces Sacrées pour les garder comme « souvenir », ou « pour les vendre » ou, encore pire, « pour les profaner avec des rites sataniques ». C’est ce qui a écrit Mgr Gabriele Cavina, provicaire général du diocèse de Bologne (Italie), dans la lettre aux prêtres qui accompagne les dispositions du cardinal Caffarra, et qui cite un écrit de Mgr Malcom Ranjith, secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin et de la Discipline des Sacrements, tout récemment nommé archevêque de Colombo, au Sri Lanka.

« Pour cette raison, il faut un contrôle pendant la distribution de la sainte Communion, à partir de l’observance des règles communes connues par tout le monde ». « Pendant la Communion – lit-on encore dans le décret du Cardinal – les servants assistent le ministre, pour ce qui est possible, en contrôlant que tout fidèle, après avoir reçu le Pain consacré, le consomme immédiatement devant le ministre et qu’en aucun cas il ne le rapporte à sa place ou ne le mette dans sa poche, dans son sac ou ailleurs ; il ne doit pas le laisser tomber, encore moins marcher dessus ».

En plus de recommander la vigilance à tous les prêtres, le cardinal a publié ces dispositions pour trois églises importantes du diocèse : « considérée la fréquence avec laquelle on a signalé des cas de comportement irrévérent dans l’acte de recevoir l’Eucharistie – écrit le Cardinal – nous décrétons que dans l’Église Métropolitaine de Saint Pierre, dans la Basilique de Saint Pétrone et dans le Sanctuaire de la Bienheureuse Vierge de Saint Luc à Bologne, les fidèles reçoivent le Pain consacré seulement par les mains du ministre directement sur la langue ».

(CE du 20 juin 2009)

Bookmark and Share
Tags: , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article