- tfp-france.org - http://tfp-france.org -

Confiance, confiance !

  Ami lecteur, s’il vous arrive parfois de sentir un lourd fardeau sur vos épaules, si la vie quotidienne vous apporte son lot de soucis et de préoccupations, si votre vie de chrétien surtout vous semble difficile à mener en ce début de siècle matérialiste, en un mot si vous vous sentez découragé par moments, alors le texte qui suit a été écrit pour vous.

  Lisez-le, méditez-le, il est extrait d’un admirable petit livre dont « la sève de l’Evangile gonfle les pages ».

La défiance, quelles qu’en soient les causes, nous porte préjudice : elle nous prive de grands biens.

Cette défiance leur est préjudiciable

   La défiance, quelles qu’en soient les causes, nous porte préjudice : elle nous prive de grands biens.
  Quand saint Pierre, sautant de sa barque, s’élançait à la rencontre du Sauveur, il marchait avec assurance sur les flots. Le vent soufflait avec violence.
Les vagues tour à tour se dressaient d’un bond furieux et creusaient des gouffres profonds. L’abîme s’ouvrait devant l’Apôtre.
 Pierre trembla ; il hésita une  seconde.  Aussitôt il enfonça :

     « Homme de peu de foi, lui dit Jésus,                               pourquoi as-tu douté ? (¹³) »

   Voilà notre histoire. Dans nos moments de ferveur nous nous tenons recueillis près du Maître. Vienne la tempête, le péril absorbe notre attention. Nous détournons nos regards de Notre-Seigneur pour les porter anxieusement sur nos souffrances et nos dangers. Nous hésitons ; aussitôt nous enfonçons.
 La tentation nous assaille. Le devoir nous paraît maussade ; son austérité nous rebute ; son poids nous accable. Des imaginations troublantes nous obsèdent. L’orage gronde dans notre intelligence, dans notre sensibilité, dans notre chair…
   Et nous nous affolons ; nous tombons dans le péché ; nous tombons dans le découragement, plus pernicieux que la faute. Âmes sans confiance pourquoi avons-nous douté ?

   L’épreuve nous frappe de mille manières. Nos affaires temporelles périclitent ; notre avenir matériel nous inquiète. La malveillance s’attaque à notre réputation. La mort brise les liens de nos affections les plus légitimes et les plus tendres… Et nous oublions quel soin paternel la Providence prend de nous. Nous murmurons, nous nous révoltons : nous augmentons ainsi nos difficultés et l’amertume de nos deuils.

— Âmes sans confiance pourquoi avons-nous douté ?


  Si nous nous étions attachés au Bon Maître, avec une confiance d’autant plus grande que notre situation semblait plus désespérée, nous n’aurions subi aucun dommage. Nous aurions marché paisiblement sur les flots ; nous serions arrivés sans encombre au golfe tranquille et sûr ; nous aurions bientôt retrouvé la plage ensoleillée, qu’illuminent les clartés célestes.

   Les saints ont lutté contre les mêmes difficultés que nous ; plusieurs d’entre eux ont commis les mêmes fautes. Mais du moins ils n’ont pas douté. Ils se sont relevés sans retard, plus humbles après leur chute, ne comptant désormais que sur le secours d’en-haut. Ils conservaient dans leurs cœurs cette certitude absolue, qu’appuyés sur Dieu ils pouvaient tout. Leur confiance ne les a pas confondus (14) .

  Devenez donc des âmes de confiance. Notre-Seigneur vous y invite ; votre intérêt le réclame. Vous deviendrez en même temps des âmes de paix et de lumière. 

[…] Puissiez-vous, en achevant cette lecture, vous confier uniquement en ce Maître adorable, qui nous a tout donné : ses trésors, son amour, sa vie, jusqu’à la dernière goutte de son Sang ! 

Notes
13.« Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Math. XIV, 31. 14.« L’espérance ne trompe point ». Rom. V, 5.

 

                Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent                                                                           (Chapitre premier : Confiance ! – IV. Cette défiance leur est réjudiciable)
  

  Et notre société qui se paganise en est bien souvent la cause. Mais vous pouvez faire quelque chose de très important pour eux : vous pouvez leur apprendre à mettre leur confiance en Notre Seigneur !  Pour cela, téléchargez le livret ou bien téléphonez ou écrivez pour demander les exemplaires que vous voulez pour les distribuer autour de vous.

 

Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –   13863 / Livre de la Confiance

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88
 
(Les livres sont distribués gratuitement)

 cliquez ici pour télécharger

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email