Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Une vocation chrétienne spécifique renforcée par le sacrement du mariage

   « Que les époux chrétiens, dociles à sa voix, se souviennent donc que leur vocation chrétienne, commencée au baptême, s’est ensuite spécifiée et confirmée par le sacrement du mariage. Par lui, les époux sont affermis et comme consacrés pour accomplir fidèlement leurs devoirs, pour réaliser leur vocation jusqu’à la perfection et pour rendre chrétiennement le témoignage qui leur est propre en face du monde.

   

 « C’est à eux que le Seigneur confie la tâche de rendre visible aux hommes la sainteté et la douceur de la loi qui unit l’amour mutuel des époux à leur coopération à l’amour de Dieu auteur de la vie humaine.

  « Nous n’entendons aucunement dissimuler les difficultés, parfois graves, qui sont inhérentes à la vie des époux chrétiens : pour eux, comme pour chacun, « étroite est la porte et resserrée est la voie qui conduit à la vie (Mt 6,14.

 untitled

  « Mais l’espérance de cette vie doit illuminer leur chemin, tandis qu’ils s’efforcent courageusement de vivre avec sagesse, justice et piété dans le temps présent, sachant que la figure de ce monde passe.

 « Que les époux affrontent donc les efforts nécessaires, soutenus par la foi et par l’espérance qui « ne trompe pas, car l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné (Cf. Rm 5, 5) » ; qu’ils implorent par une persévérante prière l’aide divine ; qu’ils puisent surtout dans l’Eucharistie à la source de la grâce et de la charité. Et si le péché avait encore prise sur eux, qu’ils ne se découragent pas, mais qu’ils recourent avec une humble persévérance à la miséricorde de Dieu, qui est accordée dans le sacrement de pénitence.

   « Ils pourront de cette façon réaliser la plénitude de la vie conjugale décrite  par l’Apôtre :

« Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Église … ¹.  Les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps.  Aimer sa femme, n’est-ce pas s’aimer soi-même ?  Or, personne n’a jamais haï sa propre chair ; il la nourrit, au contraire, et l’entretient, comme le Christ le fait pour son Église […].  Grand est ce mystère, je veux dire par rapport au Christ et à l’Église. Mais en ce qui vous concerne, que chacun aime son épouse  comme lui-même et que l’épouse respecte son mari (Eph. V, 25-33)» ».

 Paul VI, encyclique Humanae Vitae, 1968.

  

        Extrait du « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? » .

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment