- tfp-france.org - http://tfp-france.org -

Sermon sur saint Joseph de saint Bernardin de Sienne

Marie, Joseph et donc Jésus sont
nés de souche royale

 

«Considérons d’abord la noblesse de l’épouse, c’est-à-dire de la Très Sainte Vierge. La bienheureuse Vierge fut plus noble que toutes les créatures ayant jamais existé dans la nature humaine, qui puissent ou aient pu être conçues. Car saint Matthieu (chap. I) en mettant trois fois quatorze générations, depuis Abraham jusqu’à Jésus-Christ inclus, montre qu’elle descend de quatorze patriarches, de quatorze rois et de quatorze princes. […]

«Saint Luc, parlant aussi au chapitre III de la noblesse de la Sainte Vierge, décrit la généalogie de celle-ci d’Adam et Eve jusqu’au Christ-Dieu. […]

«Considérons ensuite la noblesse de l’époux, c’est-à-dire de saint Joseph. Il naquit de race patriarcale, royale et princière en ligne directe, comme on l’a déjà dit. Car saint Matthieu (chap. I) donne tous ses ancêtres en ligne directe depuis Abraham jusqu’à l’époux de la Vierge, montrant ainsi clairement qu’en lui avait trouvé son achèvement toute la dignité patriarcale, royale et princière. […]

«Examinons enfin la noblesse du Christ. Il fut donc — comme cela découle de ce qui a été dit —Patriarche, Roi et Prince, du côté maternel comme paternel. […]

«Les évangélistes cités ont décrit la noblesse de la Vierge et de Joseph pour attester celle du Christ. Joseph fut donc d’une noblesse telle que d’une certaine manière, s’il est permis de s’exprimer ainsi, il a donné la noblesse temporelle à Dieu en Notre-Seigneur Jésus-Christ (6).»

   [cliquez sur l’image pour agrandir]  

 

(6) SAINT BERNARDIN DE SIENNE (1380-1444),
Sancti Bernardini Senensis Sermones Eximii,
vol. IV, in Aedibus Andreae Poletti, Venetiis, 1745, p. 232.

 

 

Extrait du livre : Noblesse et élites traditionnelles analogues dans les allocutions de   Pie XII au Patriciat et à la Noblesse romaine

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner