Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Le Cœur Immaculé de Marie

Fête du COEUR IMMACULÉ de MARIE (22 août)

  En 1805, le Pape Pie VII d’abord, et Pie IX ensuite, accordèrent à plusieurs églises une fête du « Cœur Très Pur de Marie » fixée au Dimanche dans l’Octave de l’Assomption. Le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge apparaissait à Fatima pour déclarer que Dieu voulait établir la dévotion à Son Cœur Immaculé pour le salut du monde. Elle demanda aux chrétiens la pratique du 1er samedi du mois par la communion réparatrice et la récitation du chapelet accompagnée de la méditation des mystères du Rosaire.

   En 1944, Pie XII institua donc – après la consécration du monde au Coeur Immaculé de Marie – une fête au 22 août. Depuis les dernières modifications liturgiques, la Liturgie de l’Eglise, fête maintenant au Samedi suivant la Solennité du Sacré-Coeur de Jésus le Coeur Immaculé de MarieMusée_Boyadjian_MRAH_20_11_2011_Ex-voto - detail

   La proximité de ces deux célébrations est déjà en elle-même, au niveau liturgique, un signe de leur connexion étroite: le mysterium du Cœur du Sauveur s’imprime et se reflète dans le Cœur de sa Mère, qui est donc associée à ce mystère tout en demeurant dans sa condition de disciple.

 De même que la solennité du Sacré-Cœur célèbre l’ensemble des mystères du salut accomplis par le Christ, en les synthétisant et en les ramenant à leur source – qui, de fait, est le Cœur –, ainsi la mémoire du Cœur Immaculé de Marie est la célébration complète de l’union du Cœur de la Mère à l’œuvre de salut de son Fils: depuis l’incarnation jusqu’à la mort et à la résurrection, et au don de l’Esprit Saint.

   La dévotion au Cœur Immaculé de Marie s’est beaucoup répandue à la suite des apparitions de la Vierge Marie à Fatima, en 1917. À l’occasion de leur 25ème anniversaire, en 1942, Pie XII consacra l’Église et l’humanité au Cœur Immaculé de Marie, et, en 1944, la fête du Cœur Immaculé de Marie fut étendue à toute l’Église.

Interior_of_St._Peter's_Church,_Vienna - detail

   Les expressions de la piété populaire envers le Cœur Immaculé de Marie se calquent sur celles qui s’adressent au Sacré-Cœur du Christ, tout en maintenant la distance infranchissable entre le Fils, vrai Dieu, et la Mère, dans sa condition de créature: il convient de citer, en particulier, la consécration personnelle des fidèles, de même que celle des familles, des communautés religieuses et des nations; la réparation, accomplie au moyen de la prière, la mortification et les œuvres de miséricorde ; la pratique des Cinq premiers samedis du mois.

   Le directoire sur la piété populaire rappelle encore que les observations faites à propos des Neuf premiers vendredis s’appliquent à la communion sacramentelle des Cinq premiers samedis consécutifs. 

 

 
   Extraits du « Directoire sur la piété populaire »  de la Congrégation pour le culte divin, Vatican, décembre 2001.  (174) 

 

Articles dans la série:

– Le Sacré-Cœur de Jésus-Christ

– Le Sacré-Cœur de Jésus-Christ – suite

 
  

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email: Delivered by FeedBurner

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment