- tfp-france.org - http://tfp-france.org -

Prince de la Milice Céleste, puissant bouclier contre l’action du démon

Fête de Saint Michel Archange.

L’Apocalypse décrit ainsi la combativité victorieuse de Saint Michel pour la défense du Dieu Tout-Puissant :

« Et il y eut une guerre dans le ciel.
« Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le Ciel. » [1]

Et le prophète Daniel parle de Saint Michel en ces termes : « En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple » [c’est-à-dire les fidèles catholiques, héritiers du peuple d’Israël dans le Nouveau Testament ] et ce sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu’à cette époque. »[2]

 

Alors que Saint Michel est communément appelé l’Archange, cette classification peut être générique et non nécessairement dire qu’il appartient au huitième chœur angélique (les Archanges). À ce sujet, il y a une citation intéressante du grand exégète jésuite, le Père Cornelius a Lapide, né en 1567 à Bocholt, dans la province belge du Limbourg, et décédé à Rome le 12 Mars 1637.

L’œuvre immense de ce fameux auteur, qui a étudié et commenté tous les livres de l’Ancien et du Nouveau Testament, est jusqu’à aujourd’hui universellement admirée. Une mention spéciale de la vaste érudition de celui qu’encore on désigne comme « Cornelius a Lapide » ne peut manquer d’être soulignée, ainsi que la diligence scrupuleuse et l’esprit vif avec lesquels il commente les Saintes Écritures. Bien que de nouvelles découvertes ont été révélées sur tels ou tels points du texte biblique depuis son époque (l’Église a produit d’excellents exégètes depuis), il est indéniable que ses commentaires magnifiques et ses citations font autorité et imposent le respect.

Exemple.

« Nombreux sont ceux qui pensent que Saint Michel, en vertu de la dignité de sa nature, de la grâce et de la gloire, est sans conteste le premier et le prince de tous les anges. Cela est prouvé, d’abord, par l’Apocalypse (12:7), qui affirme que Saint Michel a lutté contre Lucifer et ses anges, a résisté à son orgueil et a lancé ce cri plein d’humilité:  Qui (est) comme Dieu ?! C’est pourquoi, de même que Lucifer est le prince des démons, Saint Michel est le prince des anges, le premier parmi les Séraphins.

« Deuxièmement, parce que l’Église le désigne comme le Prince des Armées célestes qui sont postées à l’entrée du Paradis. Et c’est en son nom que la fête de tous les anges est célébrée. Troisièmement, parce que Saint Michel est vénéré aujourd’hui comme le protecteur de l’Église, comme il l’était autrefois de la synagogue. Enfin, en quatrième lieu, on prouve que Saint Michel est le prince de tous les anges et donc le premier parmi les Séraphins parce que, dans son homélie, De Angelis, Saint Basile dit : « Pour toi, Michael, général des esprits célestes, placé par ton honneur et ta dignité devant tous les autres esprits célestes, je te supplie … » » [3]

—————————————————————————————————————————

1.Apoc. 12:7-8.
2.Dan. 12:1.
3.Cornelius a Lapide, Commentaria in Scripturam Sacram, t 13, pp 112-114.
* Extrait du journal Catolicismo

(29 septembre)

 

Abonnez-vous à tfp-france.org par Email:

Delivered by FeedBurner