Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Le matin de Noël

 Les enfants se sont précipités au saut du lit pour voir ce qui les attendait.

 

   Ils avaient soigneusement placé leurs souliers la veille sur la fenêtre.

   Les cadeaux sont d’une simplicité oubliée aujourd’hui : un fruit qui brille, un ruban, une pomme, une poire.

   Mais les petits s’émerveillent de ce miracle de Noël.

  Le plus jeune, sur la table, contemple son trésor, tandis que sur la droite un autre, ébahi, montre à deux mains sa bonne fortune.

 

 Tout penaud, un des garçons n’a rien trouvé dans sa chaussure, ou bien un morceau de charbon, et il sait pourquoi.

Pleine d’une générosité fraternelle et enfantine, sa sœur lui offre sa pomme.

 

 Famille nombreuse, famille heureuse, semble dire ce tableau.   Derrière les personnages, on peut voir la brioche de Noël qui attend.

 

   [cliquez sur l’image pour agrandir]

                             Le matin de Noël  (1844) —  Ferdinand Georg Waldmüller     

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Bookmark and Share
Tags: , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment