Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Aucun exemple de vertu ne manque à la croix

SanMiguelChurchj - cover   La Passion du Christ suffit à régler totalement notre vie. Quiconque, en effet, veut vivre parfaitement, ne doit rien faire d’autre, que de mépriser ce que le Christ, en croix, a méprisé; et de désirer ce que le Christ a désiré.

   Aucun exemple de vertu ne manque à la croix.

  Si vous cherchez un modèle de charité, personne ne peut avoir un plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Joan. 15, 13). Et cela, Jésus en croix, l’a fait. Et c’est pourquoi il a donné sa vie pour nous; nous ne devons donc pas trouver trop lourds les maux, quels qu’ils soient, que nous avons à supporter pour lui. Que rendrai-je au Seigneur pour tous les biens qu’il m’a faits. (Ps. 115, 12.)  

  Si vous cherchez un exemple de patiencevous l’avez au plus haut degré, à la croix. La patience est grande, en deux cas : ou bien, on souffre patiemment de grands maux; ou bien, on supporte patiemment ce qu’on pourrait éviter, et que l’on n’évite pas. Or, le Christ a souffert de grands maux à la croix.

   C’est de lui que Jérémie a dit : O vous qui passez par le chemin, considérez et voyez s’il y a une douleur comme la mienne. (Thren. 1, 12.) Et il a souffert patiemment, car quand on l’a maltraité, il n’a point fait de menaces (1 Pet. 2, 23)Semblable à l’agneau qu’on mène à la tuerie, et à la brebis, muette devant ceux qui la tondent, il n’ouvre pas la bouche(Is. 53, 7). De même, il pouvait éviter et il n’a point évité. Pensez-vous, dit-il en saint Matthieu (26, 53), que je ne puisse pas prier mon Père, et qu’il ne m’enverrait pas aussitôt plus de douze légions d’Anges? 

   Ainsi, la patience du Christ en croix fut extrême, comme dit saint Paul (Heb. 12, 1) :  Accomplissons avec patience la course qui nous est imposée. Christ_in_the_garden_of_Gethsemane_and_Christ_on_the_cross_inside_Strasbourg_Cathedral - detail

  Gardons les yeux fixés sur l’auteur et le consommateur de notre foi, Jésus; lui qui, délaissant la joie qui était devant lui, a souffert la croix, en méprisant la honte.

   Si vous cherchez un modèle d’humilitéregardez le crucifié; car, Dieu a voulu être jugé sous Ponce-Pilate, et mourir : Votre cause a été jugée comme celle d’un impie, dit Job (36, 17). Oui vraiment d’un impie, parce que nous le condamnerons, à une mort infâme (Sagesse 2, 20)Le maître a voulu mourir pour l’esclave, et celui qui est la vie des Anges, a voulu mourir pour l’homme.

  Si vous cherchez un modèle d’obéissance, suivez celui qui s’est fait obéissant jusqu’à la mort. Saint Paul disait aux Romains (5, 19) : Par la désobéissance d’un seul homme, tous ont été constitués pécheurs. Pareillement, par l’obéissance d’un seul, tous ont été constitués justes

  Si vous cherchez un exemple du mépris des choses terrestressuivez celui qui est le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs, en qui sont les trésors de la Sagesse. En la croix cependant, le voici dépouillé, moqué, conspué, frappé, couronné d’épines, abreuvé de fiel et de vinaigre, mort enfin.

  Quelle erreur de vous attacher aux vêtements et aux richesses: Ils se sont partagés mes vêtements.

  Quelle erreur de s’attacher aux hommes, car j’ai subi leurs moqueries et leurs coups.

  Quelle erreur de s’attacher aux dignités, car ils ont tressé une couronne d’épines qu’ils posèrent sur ma tête (Matth. 27, 29).

  Quelle erreur de chercher les délices, car, pour apaiser ma soif, ils m’ont abreuvé de vinaigre. (Ps. 68, 22). 

St_Thomas_Before_The_Cross - detail

 

 

 Saint Thomas d’Aquin, Sermon, Carême 1273                                    – Collatio six super-Credo in Deum  – La croix incarne toutes les vertus

 

 

 


 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

Bookmark and Share
Tags: , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment