Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

La bénédiction de Dieu illumine, protège et embrasse tous les berceaux sans toutefois les niveler

 photo1

   « Les inégalités sociales, même celles liées à la naissance, sont inévitables. La nature bienveillante et la bénédiction de Dieu sur l’humanité illuminent et protègent les berceaux, les embrassent, mais ne les nivellent pas.

10550983_953155854695937_3811807348477589659_n
« Regardez les sociétés les plus inexorablement égalisées. Aucun artifice n’a jamais pu faire que le fils d’un grand chef ou d’un grand conducteur de foules, ne demeure en tout dans la même situation que celle d’un obscur citoyen perdu au milieu du peuple.Amédée_Forestier_-_The_Little_Fairy


« Ces inégalités inéluctables peuvent, du point de vue du païen, apparaître comme une conséquence inflexible du conflit des forces sociales et de la suprématie acquise par les uns sur les autres, par l’effet de lois aveugles qui, estime-t-on, régissent l’activité humaine de manière à aboutir au triomphe des uns comme au sacrifice des autres ; mais un esprit instruit et éduqué chrétiennement ne peut au contraire les considérer que comme une disposition voulue par Dieu qui, dans un dessein semblable, établit des inégalités dans la famille, destinées à unir davantage les hommes entre eux dans leur voyage de la vie présente vers la patrie du ciel, les uns aidant les autres, comme le père aide la mère et les enfants. »

 

          Pie XII – Allocution au Patriciat et à la Noblesse romaine, 5 janvier 1942
 
Lire aussi : Inégalités justes et nécessaires – Rappel d’une vérité oubliée
.

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

Bookmark and Share
Tags: , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment