Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Jeux du matin au petit-déjeuner

La petite fille -   Sa sœur la soutient et l’encourage
  La petite fille, montée sur un repose-pieds imite l’attitude du petit chien de la famille lorsqu’il réclame un morceau de sucre.

  Sa sœur la soutient et l’encourage à bien fermer les yeux et à ouvrir la bouche, alors que la mère se prête en souriant au jeu innocent.L’animal semble légèrement inquiet

 L’animal semble légèrement inquiet d’être ainsi relégué au second plan. 

 

 

  On note la beauté des objets et de la table bien mise dans un intérieur confortable où rien ne manque.

  Le peintre reproduit ici une ambiance de l’ère victorienne, mais illustre des vérités éternelles : l’amour maternel, la tendresse familiale, la compréhension affectueuse opposée à l’inutile aigreur et à la dureté impatiente, la stabilité du foyer qui permet aux enfants de grandir et de s’épanouir.

Jeux du matin au petit-déjeuner -
[cliquez sur l’image pour agrandir]

 Charles West Cope, fils d’artistes, est un peintre et un graveur anglais qui excelle dans les scènes de genre comme celle-ci ou d’autres à caractère historique. Il est l’auteur de fresques à la Chambre des Lords à Londres.

 

 

                Jeux du matin au petit-déjeuner  – Charles West Cope (1811-1890)       

 

Abonnez-vous à tfp-france.org par Emai :

Delivered by FeedBurner

 

 

Bookmark and Share
Tags: , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment