- tfp-france.org - http://tfp-france.org -

Notre-Dame du Sacré-Cœur

   C’est au 8 décembre 1854, jour à jamais mémorable de la proclamation du dogme de l’Immaculée-Conception, qu’il faut remonter pour trouver l’origine de la Dévotion à Notre-Dame du Sacré-Cœur, telle qu’elle existe aujourd’hui.Musée_Boyadjian_MRAH_20_11_2011_Ex-voto_03

 En 1848, quelques jeunes gens formèrent au grand séminaire de Bourges une Association de prières pour glorifier le Sacré-Cœur et la Vierge Immaculée.

   Leur but était de former aux pieds de leurs autels, pendant les promenades et les récréations, une garde d’honneur; les membres, avertis les uns par les autres, s’y succédaient à tour de rôle et sans interruption.

 Qu’y faisaient-ils? Ils adoraient le Cœur de Jésus, réparaient les outrages qu’il reçoit de toutes parts, et sollicitaient de sa bonté, par l’entremise de Marie, les grâces dont pouvaient avoir besoin l’Église et son Chef, les Evêques et leurs Prêtres, les justes et les pécheurs. (…) Les élèves les appelaient les Chevaliers du Sacré-Cœur et de Notre-Dame. (…)

  Le 8 décembre 1854, deux prêtres du diocèse de Bourges terminaient à Issoudun une neuvaine de prières dans le but d’obtenir, par l’intercession de Marie, la fondation d’une Société des Missionnaires du Sacré-Cœur. Les nouveaux apôtres s’étaient engagés par écrit à faire honorer Notre-Dame d’une manière spéciale si cette faveur leur était accordée. Le jour même, à l’issue de la messe, quelqu’un s’approche d’eux et leur remet de la part d’une personne étrangère 20.000 Fr. pour fonder une œuvre dans le Berry.  

 Cette Congrégation religieuse naquit donc du Sacré Cœur de Jésus, sous les  auspices de Marie Immaculée. Elle porte le triple sceau dont Dieu marque tout ce qu’il fait : l’infirmité au berceau, le développement à travers la lutte, un succès humainement inexplicable.

 Cette œuvre s’accrut au milieu d’obstacles toujours renaissants, et toujours heureusement renversés par sa puissante Protectrice, qui semblait réclamer à juste titre l’exécution de la promesse.

      Mais là se trouvait la difficulté.

   Comment faire honorer Marie d’un: manière spéciale? Quel titre nouveau Lui donner? Quel hommage Lui rendre qu’Elle n’eût déjà reçu dans les siècles précédents ?

     On attendait depuis un an la solution de ce problème.

    En 1855, le dimanche 9 septembre, fête du saint NOM de Marie, les Missionnaires étaient installés par son Éminence le Cardinal du Pont, archevêque de Bourges, et recevaient officiellement le nom des Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus.

   C’est alors qu’ils prirent pour devise ces paroles remarquables : Aimé soit partout le Sacré Cœur de Jésus, auxquelles Pie IX voulut bien attacher 100 jours d’indulgence.

   Ce jour-là même, désireux de témoigner à Marie leur amour et leur gratitude, ils Lui donnaient, dans leur pensée, le NOM de Notre-Dame du Sacré-Cœur.

       Ce Titre semblait venir d’en Haut.

    Il était, tout à la fois, l’expression de la vive reconnaissance que les nouveaux Religieux devaient à leur auguste Bienfaitrice, et le symbole de la Puissance que Dieu Lui donna sur le Cœur de son Fils.

    Peu de temps après leur installation, ils placèrent dans leur jardin, sous un berceau de tilleuls, (qui existe encore), une statue de la Vierge Immaculée, avec cette inscription, qu’on lisait pour la première fois :

                   Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous!

Notre Dame du Sacre-Coeur

 

 

Source :

NOTRE-DAME DU SACRÉ-COEUR
                  D’APRÈS L’ÉCRITURE SAINTE, LES SAINTS PÈRES ET LA THÉOLOGIE

Par  le  T.R.P. Jules CHEVALIER – Supérieur Général Des Missionnaires du Sacré-Cœur

Librairie de l’Œuvre de Saint-Paul  – 1895

http://www.liberius.net/livres/Notre-Dame_du_Sacre-Coeur

Lire aussi : « Le Cœur de Jésus veut qu’à son côté on vénère le Cœur Immaculé de Marie »

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email