Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Le matin de la Fête-Dieu

  C’est pour fêter publiquement Notre Seigneur Jésus-Christ, réellement présent dans l’Eucharistie, que la procession de la Fête-Dieu parcourt les rues, le clergé conduisant solennellement le Saint-Sacrement, accompagné des notables et de la population.

   Le soleil de juin illumine cette matinée radieuse.

 Dans la cour, les enfants qui ont été choisis terminent de se préparer et s’apprêtent à rejoindre la cérémonie.

 

 

  Les jeunes filles sont vêtues de blanc,  portent une couronne  de fleurs et un  lys à  la main, symboles de virginité.

  Tous ne peuvent y participer, ce qui entraîne quelques larmes.

 

 

  Heureux temps où les enfants étaient si nombreux !

 

  Mais tous iront se poster le long du cortège pour voir l’ostensoir sous le dais et s’agenouiller devant le Bon Dieu qui passe dans la rue.

 

[cliquez sur l’image pour agrandir]

 

                                       Ferdinand Georg Waldmüller, 1857

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Tags: , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment