Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

L’arrivée à la maison sous l’orage

 La femme jette un regard pour voir si tout le monde suit.
  De retour de la foire aux bestiaux, un paysan, son  épouse  et sa fille ont été surpris par un violent orage d’été.

  La pluie cingle bêtes et gens. Tous sont groupés autour du maître qui conduit la jument.
  La vache se retourne vers son veauLa vache se retourne vers son veau qui proteste, apeuré.  La brebis bêle  vers son agneau qui traîne.

  La femme jette un regard pour voir si tout le monde suit.

  L’odeur de la terre détrempée se mêle à celle du pelage mouillé des animaux.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

L’arrivée à la maison sous l’orage


  Le lac, entouré de montagnes, se soulève en vagues  courtes et  saccadées.  Les nuages noirs se défont en pluie battante. Heureusement, la maison est en vue.
   Les gouttières déversent avec bruit un jet puissant.Au loin, une barque surprise par le gros temps se dépêche de regagner la rive.

  Au loin, une barque surprise par le gros temps se dépêche de regagner la rive.

            L’arrivée à la maison sous l’orage, 1856    —   Friedrich Gauermann 

 


 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Bookmark and Share
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment