Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Dans ce siècle de confusion, priez pour nous, o Mère du Bon Conseil

Plinio Corrêa de Oliveira

Un peu d’histoire sur la dévotion à
la Mère du Bon Conseil 
 

   Dans une petite localité d’Italie, appelée Genazzano, la grâce a fait jaillir, en substitution à un vieux culte païen, une tendre dévotion à Notre Dame, sous l’invocation du Bon Conseil.

   Des siècles plus tard, l’Albanie, royaume intrépide, se trouve en un triste déclin. Déclin politique et militaire, bien sûr, mais aussi et principalement déclin religieux. Les catholiques albanais n’offrent à l’Islam qu’une résistance inefficace d’un peuple devenu indifférent.

Our_Lady_of_Good_Counsel_Over_Adriatic   En effet, la victoire des troupes de Mahomet apparaît comme inévitable. Deux hommes, fidèles a la Vierge, se sentent perplexes et se rendent au sanctuaire national de l’Albanie, a Scutari, où est vénérée une fresque de la Sainte Vierge, afin d‘implorer d’Elle un bon conseil : que doivent-ils faire ? Rester dans le pays dominé par les Turcs et y servir la Très Sainte Vierge, ou abandonner la patrie pour des parages dans lesquels ils pourront vivre sans grave danger pour leur foi ?

   Le bon conseil réclamé leur est alors accordé sous la forme la plus spectaculaire et la plus inattendue. La fresque se détache du mur où elle se trouvait et se met en mouvement. Elle abandonne Scutari et traverse la mer, suivie de nos deux Albanais qui marchent sur les flots sans la perdre de vue.

   Pour confirmer l’authenticité et la sagesse de ce conseil, la peinture, retraçant les effogies sacrées de la Mère et de son Enfant, s’arrête dans la petite ville de Genazzano où était honorée la Mère du Bon Conseil.

  Depuis ce temps, l’histoire de la Madone venue de Scutari a été une suite de triomphes.

  A Genazzano et un peu partout dans le monde où le cadre albanais a été exposé à la vénération des fidèles, les grâces de tout ordre se sont incontestablement multipliées. Et parmi elles l’assistance fréquente de personnes qui, désireuses d’un bon conseil, accourent vers la Vierge et implorent la grâce d’une lumière.

L’actualité de cette dévotion

    Quelle est l’actualité de cette dévotion ?

   Dans notre époque si affigée et si troublée, nombreux sont ceux qui certainement ont besoin, à un titre ou à un autre, d’un bon conseil. Ils ne peuvent rien faire de mieux que d’implorer l’aide de Celle que la Sainte Eglise, dans sa litanie, invoque comme Mère du Bon Conseil.

   Il faut toutefois remarquer qu’un conseil a d’autant plus de valeur que l’importance du sujet sur lequel il est donné est grande. Dans la tempête de ténèbres du XXe siècle, n’est il pas extrêmement important de connaître les desseins de la Sainte Vierge pour chacun de nous ainsi que les moyens de les réaliser ?

   Voilà de quoi affirmer l’actualité particulière de la dévotion envers Notre Dame de Genazzano, en ce siècle qui pourra passer dans l’histoire comme le siècle de la confusion.

Notre Dame, sous l'invocation du Bon Conseil

 

Le Nouvel Aperçu, Paris, n° 5, mai/juin 1994 – Extraits de l’article publié par “Catolicismo » Nº 208-209 – Avril-Mai 1968.

Catolicismo’, revue  rassemblant autour  d’elle ceux qui constituèrent plus tard  la  TFP brésilienne  sous la direction  du professeur  Plinio Corrêa de Oliveira.

Source http://www.pliniocorreadeoliveira.info/

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email: Delivered by FeedBurner

 

 

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment