Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Marie, Épouse du Saint Esprit et Mère de Dieu

« Dieu le Père a fait un assemblage de toutes les eaux,
qu’il a nommé la mer ;

« Il a fait un assemblage de toutes ses grâces,
qu’il a appelé Marie » 

Beato Angelico - cover  Pourra-t-on comprendre sur cette terre, ce que signifie pour Marie d’être l’Epouse du Saint Esprit et la Mère de Dieu ?  Nous dit le grand saint Louis-Marie Grignion de Montfort dans le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge.

« Ce grand Dieu a un trésor ou un magasin très riche, où il a enfermé tout ce qu’il a de beau, d’éclatant, de rare et de précieux, jusqu’à son propre Fils ; et ce trésor immense n’est autre que Marie, que les saints appellent le trésor du Seigneur, de la plénitude duquel les hommes sont enrichis ».
 
« Dieu le Père n’a donné son Unique au monde que par Marie.« Le Fils de Dieu s’est fait homme pour notre salut, mais en Marie et par Marie.« Dieu le Saint Esprit a formé Jésus-Christ en Marie, mais après lui avoir demandé son consentement par un des premiers ministres de sa cour.
 
« Dieu le Père a communiqué à Marie sa fécondité autant qu’une pure créature en était capable, pour lui donner le pouvoir de produire son Fils et tous les membres de son Corps mystique »  

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort,  « Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge »).

   Nous sommes les membres du Corps mystique du Christ et c’est par Marie que l’on arrive à Jésus. Parce qu’Elle est comblée de toutes les grâces de Dieu, Elle en est la dispensatrice pour chacun de nous.

   Voyez encore ce qu’explique saint Louis-Marie Grignion de Montfort, dans le texte de la consécration à Dieu, la Sagesse Incarnée, par les mains de Marie. Le pécheur ne peut que constater lorsqu’il s’adresse à Dieu : « Il n’y a rien en moi qui de Vous ne mérite vos rebuts et votre colère. Je n’ose plus par moi-même approcher de votre sainte et auguste Majesté ».

    Que faire alors ? Saint Louis- Marie donne la réponse :

« C’est pourquoi j’ai recours à l’intercession de Votre Mère que Vous m’avez donnée comme médiatrice auprès de Vous. C’est par Elle que j’espère obtenir de Vous, la contrition et le pardon de mes péchés, l’acquisition et la conservation de la sagesse ».

Tympan du portail principal à Notre-Dame de Paris. La Vierge Marie, médiatrice de toutes les grâces, est associé au triomphe du Christ en gloire.

   C’est Jésus qui veut que sa Mère soit la médiatrice entre Lui et nous. Pourquoi ne suivriez-vous pas la volonté de Jésus ?

 Et dites-moi : vous voudriez être frère de Jésus mais ne pas avoir Marie pour mère ? C’est impossible.

  Essayez donc, rien qu’une fois. Demandez à Marie de présenter votre prière à Jésus. Vous verrez.


 

Lire aussi :  Sainte Vierge Marie, mère du Christ, mère de l’Eglise

 
 
 
S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Bookmark and Share
Tags: , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment