Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

« Peut-on encore parler de Fatima ? »

ndf-2
Malgré le centenaire des apparitions qui suscite bon nombre de publications, le thème rencontre des obstacles et on lui prête souvent un désintérêt poli. Le monde a tellement changé depuis 1917…

À propos de quelques objections préalables…

 

   Oui, parler de Fatima est un exercice compliqué. La polémique autour du 3e Secret occupe presque tout l’espace psychologique consacré au message de la Sainte Vierge.

  D’un côté, un ample secteur du public catholique est convaincu que la prophétie s’est accomplie et se trouve maintenant derrière nous. Une autre partie, non moindre que la première et en général plus traditionnelle, oscille entre les différentes options qui circulent.

  Elles se résument à quatre : le Secret révélé en 2000 serait faux, soit entièrement fabriqué soit en partie seulement, ou bien il serait vrai, mais il manquerait un complément, quelque chose comme un 4e Secret qui viendrait tout éclairer ; enfin un nombre plus réduit pense qu’il est authentique et complet, mais que le châtiment annoncé est encore à venir.

   Et l’on rencontre encore d’autres difficultés auprès du grand public catholique qui semble se désintéresser de Fatima, qui doute et qui se demande :

« Avec la disparition de l’Union soviétique et apparemment du communisme, peut-on encore comprendre que celui-ci serait un agent du châtiment ? »

« La décadence morale d’aujourd’hui est bien pire que celle de 1917, ne doit-on pas penser que l’avertissement de la Sainte Vierge fut donné pour un temps révolu ? »

« Au fond, tellement de temps a passé… le châtiment ne viendra plus, que ce soit parce que la prophétie s’est accomplie, ou bien parce que la Russie s’est convertie, ou bien parce que Dieu semble dormir… »

   Sans doute, il ne nous est pas facile de comprendre la façon d’agir de la Providence et sa gestion du temps vis-à-vis de l’humanité.ndf-11

   Mais il faut se rappeler que c’est la Sainte Vierge elle-même qui a voulu attirer l’attention du monde en imposant le secret sur la partie centrale de son message, communiqué aux trois petits bergers le 13 juillet 1917.

   Elle permit la divulgation des deux premières parties en 1941 et aiguisa encore plus la curiosité mondiale sur la 3e partie qui ne devrait être révélée qu’à partir de 1960, de par sa volonté expresse.

   Mais nous avons tendance à vouloir un 3e Secret qui vienne nous parler maintenant, dans la situation que nous vivons et pour résoudre les problèmes que nous connaissons aujourd’hui. Pourtant il a été donné pour le monde de 1960…

.


cet article continue…

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment