- tfp-france.org - http://tfp-france.org -

Couturières bretonnes

  Des couturières bretonnes travaillent près de la fenêtre dont les rideaux sont écartés pour profiter de la lumière du jour.

Couturières bretonnes, 1854 - Jean-Baptiste Jules Trayer - detail1  La pièce qui sert d’atelier est toute simple ; des tomettes couvrent le sol ; des patrons sont épinglés au mur ; une lampe à huile et un bougeoir attendent sur la cheminée, mais ne permettent pas de continuer l’ouvrage lorsque vient le soir.

  Assises sur leurs chaises de paille, ces femmes marquent puis elles découpent les tissus, créent les vêtements, cousent les dentelles.

Couturières bretonnes, 1854 - Jean-Baptiste Jules Trayer - detail

 

  Elles réalisent dans le calme et la tranquillité, sans agitation ni frénésie, une confection artisanale de qualité dont les produits sont appréciés et accessibles.

 Dans une vie sans doute difficile, qui n’est pas exempte d’efforts et de sacrifices, prime le goût du travail bien fait, la recherche d’une certaine excellence.

 

  Aujourd’hui, des ateliers immenses en Chine où des ouvrières besognent à la chaîne remplacent ce que l’on voit dans ce tableau.  Et de façon paradoxale, cet art manuel est devenu un très grand luxe réservé aux vêtements d’exception.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Couturières bretonnes, 1854 - Jean-Baptiste Jules Trayer

 

                                Couturières bretonnes, 1854  – Jean-Baptiste Jules Trayer                

 


 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner