Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

La Médaille Miraculeuse et Fatima

1. L’enchaînement des manifestations mariales

 

Si sainte Catherine avait seulement vécu pour faire connaître au monde la Médaille miraculeuse, source de tant de bienfaits, efficace encouragement à la piété mariale dans le monde entier, ce serait déjà extraordinaire. Mais elle ne jugeait pas sa mission remplie pour autant. Pendant plus de 40 ans, « son tourment et son martyre » seront le refus et l’incompréhension qu’elle rencontrera pour faire connaître la « Vierge au globe ».

Le témoignage d’une soeur à laquelle elle s’était ouverte l’année de sa mort nous montre la portée de cet aspect souvent ignoré des apparitions de la Médaille miraculeuse.

« D’un ton plus ferme qu’à l’ordinaire, elle me dit :

– la Sainte Vierge veut absolument un autel à l’endroit où elle a apparu; mais Elle veut être représentée offrant le monde au Dieu éternel, Elle a tant prié pour le monde (…).

– Il va arriver de grands malheurs. (…)

– Surtout, ne laissez pas sortir nos soeurs; car les bons seront pris avec les méchants. Cela sera instantané… le sang ruissellera dans les rues. (…)

– Un moment on croira tout perdu; mais tout sera gagné. Car c’est la Sainte Vierge qui nous sauvera. Oui, quand cetteVierge offrant le monde au Père éternel sera honorée, nous aurons la paix » (II, p. 426).

Honorer la Vierge au globe, c’est d’une certaine manière lui confier solennellement le sort du monde, au milieu des crises qui le menacent. C’est à proprement parler mettre le monde entre ses mains. C’est à la fois reconnaître sa souveraineté et son intercession. En quelque sorte, c’est lui consacrer le monde.

Puisque ce globe symbolise également la France et chaque personne en particulier, on voit que cette consécration doit prendre aussi une forme nationale et individuelle.

Ces perspectives sont en pleine concordance avec les apparitions de Fatima qui viendront expliciter pour le XXème siècle le message de la Sainte Vierge aux hommes et annoncer avec le sceau éclatant du « miracle du soleil » le triomphe final du Coeur Immaculé de Marie.

Il est également très significatif de rapprocher l’annonce de grands troubles et de persécutions faite à sainte Catherine Labouré – et que celle-ci annonçait comme encore à venir même après la Commune de Paris – et la Troisième partie du Message de Fatima, telle qu’elle a été révélée par le Saint-Siège le 26 juin 2000.

 2. L’enchaînement des révolutions

Toutes les biographies de sainte Catherine Labouré s’appliquent à montrer comment ses visions ont trouvé confirmation au cours des trois revolutions dont elle a été la contemporaine : 1830, 1848 et la Commune de 1871. 

Tout en présentant des aspects différents, ces trois bouleversements socio-politiques ont une racine commune. 1830 est un retour aux principes de 1789, lesquels ne seront définitivement adoptés qu’après 1871.

Mais on ne saurait limiter la portée des révélations de la rue du Bac à la France du XIXe siècle.

« Le monde entier sera renversé par des malheurs de toute sorte (…) On croira tout perdu. Là, je serai avec vous! », avait dit la Sainte Vierge à la voyante le 19 juillet 1830. En 1876, l’année de sa mort, sainte Catherine répète cette prophétie dans des termes analogues (cf. II, p.426). Les révolutions du XIXe siècle ne sont donc qu’un prélude à des bouleversements plus graves, qui affecteront le monde entier.

En 1917, quelques mois avant la revolution russe, la Sainte Vierge annoncera à Fatima l’expansion mondiale du fléau communiste. Fléau aggravé par le plus terrible de tous les maux pour le monde : les conséquences pour la société temporelle de la crise de l’Eglise et tout particulièrement de l’infiltration de la doctrine communiste au sein de la Sainte Eglise, à cause de la complicité d’innombrables ecclésiastiques.

Quelle est donc la nature profonde de ce mal qui, de révolution en révolution, de renversement en renversement, nous conduit à ce moment tragique où tout semblera perdu ?

II s’agit d’une révolte radicale contre l’ordre spirituel et l’ordre temporel voulus par Dieu, c’est-àdire contre l’Eglise et la Civilisation chrétienne. Son dynamisme réside dans la force explosive et corrosive des passions humaines déréglées, notamment l’orgueil et la sensualité.

La connaissance de ce processus est indispensable pour évaluer sérieusement la situation du monde contemporain. On en trouve l’exposé très clair dans « Révolution et Contre-Révolution », du professeur Plinio Corrêa de Oliveira (ed. TFP). Aux amis de la TFP qui ne connaîtraient pas cet ouvrage, nous saisissons l’occasion pour en recommander la lecture.

Face à ce processus, désigné sous le terme générique de « Révolution », la Contre-Révolution vise à rétablir la Paix du Christ dans le Règne du Christ. Cette Paix et ce Règne nous viendront par Marie. Dans ce sens, l’apparition de la Médaille miraculeuse présente incontestablement un caractère contrerévolutionnaire.

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

Bookmark and Share
Tags: , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

4 comments
Laisser un commentaire »

  1. the post is actually the freshest on this laudable subject. i harmonize with your conclusions and will look forward to see your approaching updates.

  2. suis une jeune fille qui recherche par la grace de Dieu et de ses suveitrers d’ontenir la grace de trouver un mari pieux ,aimable pour pouvoir fonder une famille et avoir des enfants!et comme tout problc3a8me de jeune fille,aimerais que le bon Dieu m’c3a9pargne du besoin donc qu’on puisse travailler et aider les autres !merci

  3. Bonsoir,

    Merci de faire connaitre La Très Sainte Vierge Marie et d’être avec Elle dans cette belle mission.
    J’ai vu l’image de Marie Reine des cœurs Marie Reine de chaque Foyer.
    Je suis une dévote de Notre Mère Marie. Oui, Elle est vraiment présente dans nos vies. Lorsque nous l’invoquons sincèrement avec un cœur d’enfant, Elle est là à nos côtés, Elle nous écoute!.
    Pourriez vous me faire parvenir plusieurs images afin que je puisse faire connaitre autour de moi aux familles que je rencontre. J’attends votre réponse afin de vous envoyer mon adresse postale.
    Encore une fois merci de faire connaitre et aimer Marie!
    En Jésus et Marie.
    Angélique

  4. Pour nous écrire :

    Mentionnez le code : 13863

    6 av. Chauvard
    92600 Asnières s/Seine

    Par téléphoner : 01 45 55 61 88

Leave Comment