Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

« Il fut un temps où la philosophie de l’Évangile gouvernait les États…».

« Il fut un temps où la philosophie de l’Évangile gouvernait les États. A cette époque l’influence de la sagesse chrétienne et sa divine vertu pénétraient les lois, les institutions, les moeurs publiques, toutes les classes et toutes les relations de la société civile.

« Alors, la religion instituée par Jésus-Christ, solidement établie dans le degré de dignité qui lui est dû, était partout florissante grâce à la faveur des princes et à la protection légitime des magistrats.

 

Philippe_de_Champaigne_-_Le_Prévôt_des_marchands_et_les_échevins_de_la_ville_de_Paris_(1648)

           Le Prévôt des Marchands et les échevins de la Ville de Paris                                           (le maire et le conseil municipal de l’époque)   – Philippe de Champaigne

«  Alors, le Sacerdoce et l’Empire étaient unis par une heureuse concorde et l’amical échange de bons offices. Organisée de la sorte, la société civile donna des fruits supérieurs à toute attente, dont la mémoire subsiste et subsistera, consignée qu’elle est dans d’innombrables documents que nul artifice des adversaires ne pourra détruire ou obscurcir ».

 

 Léon XIII, Encyclique Immortale Dei, du 1er novembre 1885

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Bookmark and Share
Tags: , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment