Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Les prières enseignées par l’Ange de la Paix – finale

La Très Sainte Vierge Marie est apparue à Fatima, au Portugal, entre mai et octobre 1917.  La Sainte Vierge précise :

« Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé ».

L’objet du présent article est de mettre en lumière les diverses prières et pratiques de piété qui ont été révélées ou encouragées à l’occasion des apparitions.

             Les prières enseignées par l’Ange de la Paix

La troisième apparition de l’Ange s’est produite à la fin de l’été ou au début de l’automne 1916, de nouveau à la grotte du Cabeço, et s’est passée ainsi, toujours selon la description de Sœur Lucie :

« Dès notre arrivée, à genoux, le visage contre terre, nous avons commencé à répéter la prière de l’Ange : “Mon Dieu ! Je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime, etc.” Je ne sais combien de fois nous avions répété cette prière, quand nous vîmes briller au-dessus de nous une lumière  inconnue. Nous nous sommes redressés pour voir ce qui se passait et nous avons vu l’Ange qui tenait de la main gauche un calice surmonté d’une Hostie, de laquelle tombaient quelques gouttes de Sang dans le calice. Laissant le calice et l’Hostie suspendus dans l’air, il se prosterna jusqu’à terre à côté de nous, en disant par trois fois cette prière :

« — “Très sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la Terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Et par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.”
 
« Puis, se levant, il prit de nouveau à la main le calice et l’Hostie, me donna l’Hostie, puis à Jacinthe et François il donna à boire le contenu du calice, en disant :

« — “Prenez et buvez le Corps et le Sang de Jésus-Christ horriblement outragé par l’ingratitude des hommes. Réparez leurs crimes et consolez votre Dieu.”

« De nouveau il se prosterna jusqu’à terre et redit avec nous, par trois fois, la prière : “Très sainte Trinité, etc…”, puis il disparut. »

 

Extrait de l’ouvrage : »Les prières de Fatima« .

Vous pouvez aussi consulter – Les prières enseignées par l’Ange de la Paix

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Bookmark and Share
Tags: , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment