Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

Pourquoi Marie est-elle l’Immaculée ? – suite


Le Bienheureux Pape Pie IX a proclamé le dogme del’Immaculée Conception le 8 décembre 1854. Le dogme de l’Immaculée Conception est l’affirmation solennelle que Marie, dès le premier instant de sa conception, a été préservée du péché originel. Tous les catholiques sont tenus d’y croire.
L’admirable constitution apostolique « Innefabilis Deus » qui proclame le dogme de l’Immaculée Conception est à méditer. Ci-contre quelques extraits.

L’interprétation de la salutation de
l’archange Gabriel et d’Élisabeth.


« Ce n’est pas tout, les mêmes Pères, les mêmes écrivains ecclésiastiques ont médité profondément les paroles que l’ange Gabriel adressa à la Vierge Bienheureuse lorsque, lui annonçant qu’elle aurait l’honneur insigne d’être la Mère de Dieu, il la nomma “Pleine de grâces” (Lc I, 28), et considérant ces paroles prononcées au nom de Dieu même et par son ordre, ils ont enseigné que par cette solennelle salutation, salutation singulière et inouïe jusque-là, la Mère de Dieu nous était montrée comme le siège de toutes les grâces divines, comme ornée de toutes les faveurs de l’Esprit divin, bien plus, comme un trésor presque infini de ces mêmes faveurs, comme un abîme de grâce et un abîme sans fond, de telle sorte qu’elle n’avait jamais été soumise à la malédiction, mais avait partagé avec son Fils la perpétuelle bénédiction qu’elle avait mérité d’entendre de la bouche d’Élisabeth, inspirée par l’Esprit-Saint : “Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni.” (Lc I, 42) (…) »

La définition du dogme

    «  (…) Par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des Bienheureux apôtres Pierre et Paul et la Nôtre, Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles.

   « C’est pourquoi, si quelques-uns avaient la présomption, ce qu’à Dieu ne plaise, de penser contrairement à Notre définition, qu’ils apprennent et qu’ils sachent que condamnés par leur propre jugement ils ont fait naufrage dans la foi et cessé d’être dans l’unité de l’Église ; et que, de plus, ils encourent par le fait même les peines de droit, s’ils osent exprimer ce qu’ils pensent de vive voix ou par écrit, ou de toute autre manière extérieure que ce soit. (…) »

 

l’Assomption de la Vierge Marie

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Bookmark and Share
Tags: , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment