tfp-france.org » La France a besoin de la Sainte Vierge http://tfp-france.org Thu, 28 Jan 2016 16:33:21 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.6 Connaissez la signification de la Médaille miraculeuse http://tfp-france.org/18443/connaissez-la-signification-de-la-medaille-miraculeuse-2 http://tfp-france.org/18443/connaissez-la-signification-de-la-medaille-miraculeuse-2#comments Wed, 06 Aug 2014 21:49:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=18443 La Promesse de la Sainte Vierge :

«Tous ceux qui porteront cette médaille avec confiance recevront de grandes grâces…»

Medaille recto

En 1830, lors d’apparitions rue du Bac à Paris, la Sainte Vierge donne la médaille à Ste Catherine Labouré et fait cette promesse :

– « Toutes les personnes qui la porteront recevront de grandes grâces en la portant au cou. Les grâces seront abondantes pour les personnes qui la porteront avec confiance».

– Porter et diffuser la médaille miraculeuse, c’est se mettre sous la protection de la Très Sainte Vierge. D’innombrables conversions, guérisons, protections extraordinaires lui ont conféré très vite sa renommée: ce sont les fidèles qui la déclarent miraculeuse.

Comme le rappelle le « Directoire sur la piété populaire et la liturgie » publié par la Congrégation pour le Culte divin, « la dévotion envers la Mère de Jésus exige avant tout [des fidèles] “le témoignage d’une vie chrétienne qu’on est en droit d’attendre de leur part” (…) une adhésion humble et fidèle au message chrétien, une prière persévérante et confiante, et une conduite morale cohérente » (Directoire, n° 206, décembre 2001).

– Connaissez la signification de la Médaille :

  La Sainte Vierge est debout sur le globe terrestre. Cela veut dire qu’Elle est non seulement notre Mère du Ciel mais aussi qu’Elle est la Reine de la Terre et de tout l’Univers.

  Elle écrase sous son pied un serpent. Le serpent représente le Diable qui essaye de faire du mal aux hommes et de les emmener en Enfer. La Sainte Vierge est beaucoup plus puissante que le Diable et l’écrase facilement. Elle protège tous ses enfants qui La prient avec confiance.

  De Ses mains sortent des rayons de lumière. Ces rayons représentent les grâces que la Sainte Vierge obtient aux personnes qui les Lui demandent. Les grâces sont des aides que nous recevons gratuitement de Dieu et qui nous rendent Ses amis en nous faisant participer de Sa vie.

  La date de 1830 est celle de l’apparition au cours de laquelle la Sainte Vierge a révélé la Médaille à sainte Catherine. C’était le 27 novembre en fin d’après-midi.

  Tout autour de la Médaille, on lit la phrase : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». C’est la courte prière que la Sainte Vierge Elle-même a voulu mettre sur sa Médaille et que l’on doit répéter souvent.

Au dos de la Médaille :

Medaille verso

Le grand « M » surmonté d’une croix est l’initiale du nom de Marie, la Très Sainte Vierge, notre Mère du Ciel.
La croix, c’est la Croix de Jésus qui est mort pour nous ; au pied de la Croix, se trouve donc Marie qui souffre et nous aime en union complète avec Jésus.

Tout autour sont dessinées douze étoiles : c’est la couronne de la Sainte Vierge. En effet, en tant que Reine du Ciel et de la Terre, la Sainte Vierge a une couronne de douze étoiles qui représentent son pouvoir sur toute la Création. Tout ce qu’Elle demande au Bon Dieu, Elle l’obtient.

Côte à côte, il y a le Cœur de Jésus et le Cœur de Marie. Deux petites flammes s’en élèvent pour indiquer qu’ils brûlent d’amour pour nous.

A gauche, le Cœur de Jésus est entouré d’une couronne d’épines et, d’une plaie ouverte, il saigne. Ce sont nos péchés, nos mauvaises actions qui Le font tant souffrir : pour racheter nos péchés, Il a été couronné d’épines, Il est mort sur la Croix et Son Cœur a été transpercé par une lance.

A droite, le Cœur de Marie est traversé par une épée qui représente toute la douleur qu’Elle a ressentie en assistant à la Passion de son Fils pour nous. Elle a offert ses souffrances en union avec celles de Jésus pour que nous soyons sauvés et allions au Ciel.

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/18443/connaissez-la-signification-de-la-medaille-miraculeuse-2/feed 25
Livret : Histoire Medaille Miraculeuse pour enfants http://tfp-france.org/17547/livret-histoire-medaille-miraculeuse-pour-enfants http://tfp-france.org/17547/livret-histoire-medaille-miraculeuse-pour-enfants#comments Mon, 07 Jul 2014 19:09:59 +0000 http://tfp-france.org/?p=17547 La médaille Miraculeuse - cover   Je vous présente un petit livre qui raconte l’histoire de la Médaille miraculeuse et de sainte Catherine Labouré. Il est conçu pour vous permettre de faire connaître la Médaille miraculeuse aux enfants.

  Mais il sera aussi utile pour vous.

  Lorsque vous le lirez, non seulement vous connaîtrez en détail l’histoire de sainte Catherine, des apparitions et de la diffusion de la médaille, mais encore vous toucherez du doigt l’immense bonté et la si puissante protection de la Sainte Vierge, notre Mère et notre Reine.

  Vous comprenez sans peine l’importance de susciter l’amour de la Sainte Vierge dans l’âme des enfants.

  Surtout à notre époque où le paganisme et le satanisme sont de retour en force dans la société.

  Aussi, je vous demande de l’aide pour diffuser très largement ce petit livre illustré, destiné aux 8-12 ans.

  C’est une action utile pour maintenir la présence de la culture catholique dans la société.

 Déjà, plus de 55.000 exemplaires de ce livre ont été distribués. Voyez ce qu’en disent ceux qui l’ont déjà lu :

– « Je vous félicite très chaleureusement pour ce beau petit livret tellement attrayant, tellement réussi! Il devrait avoir beaucoup de succès ».
– « Quelle bonne idée vous avez eue là! Je pourrais en distribuer beaucoup, car je connais beaucoup d’enfants ».
– « Je l’ai lu et relu, il est vraiment très beau. Comme je suis très sensible, je n’ai pu retenir mes larmes ».
– « Très bien présenté, facile de lecture et attrayant, il a été vraiment accueilli avec intérêt ».
– « J’ai bien apprécié le livret et je le garde pour moi, car si je connaissais l’histoire de la Médaille, j’ignorais la vie de Catherine avant l’apparition de la Vierge ».
– « Il est très bien écrit. J’ai été particulièrement émue en le lisant. J’ai la certitude qu’il fera grand bien à tous ceux qui le liront. On ne peut pas rester insensible à ce récit ».
– « Votre petit livre est si bien fait que j’en trouverai preneurs parmi mes jeunes petits neveux ».
– « Que beaucoup d’enfants puissent l’avoir et le lire! »

 Livret Histoire MM  pour enfants - Copie_page_002 De façon concise et directe, ce petit livre vous raconte l’histoire véridique des apparitions de la Sainte Vierge à sainte Catherine Labouré.  Les détails qui font tout le sel du récit de ces événements merveilleux ont été puisés aux sources les plus sûres que sont les livres très complets publiés par le Père Laurentin, le meilleur spécialiste des apparitions de la Médaille miraculeuse.

  Les illustrations sont des aquarelles s’inspirant de tableaux historiques ou de photographies. Ce sont des artistes amateurs qui les ont réalisées, mais ils y ont mis tout leur cœur. Enfin, pour m’assurer qu’il était bien adapté à de jeunes lecteurs, nous l’avons fait lire avant l’impression par trois enfants âgés respectivement de 8 ans, 8 ans et demi et dix ans.

— Vous pouvez donc le donner sans crainte… et de plus vous verrez qu’il intéresse aussi les adultes.

  Permettez-moi d’insister un instant sur la très grande importance de faire connaître aux enfants la Sainte Vierge et son amour pour nous. Et cela, aussi bien pour des enfants qui grandissent dans un milieu éloigné de la religion qu’avec ceux qui ont la chance de recevoir une éducation chrétienne.

  Vous le voyez vous-même quotidiennement, la société dans laquelle nous vivons s’enfonce de façon tragique dans le paganisme.

  Et les enfants, d’une façon générale, en sont les premières victimes :

— Ce sont les livres pour enfants qui vantent la magie, la sorcellerie et la monstruosité.
— C’est la télévision, les films de cinéma et les dessins animés qui font la promotion continue de la violence, de la grossièreté, de l’impudeur quand ce n’est pas de la pornographie.
— C’est l’école et toute l’éducation imposée massivement par les médias qui bannissent Dieu et les principes essentiels de la société chrétienne de l’âme des enfants.
— Et tant d’autres horreurs dont il vaut mieux ne pas parler.

  Heureusement, il y a encore de nombreuses exceptions ! Mais ce ne sont que des exceptions… Vous le savez, le ton général est donné par ceux qui veulent effacer de notre France les restes de 20 siècles de civilisationla Médaille

  Aussi, en vous invitant à faire connaître la Médaille miraculeuse aux enfants, je vous propose non seulement de faire du bien à tel ou tel enfant que vous connaissez individuellement, mais aussi d’avoir présent à l’esprit que c’est le futur de la société que vous préparez

 Vous le savez, en joignant nos efforts il est possible d’arriver à des résultats extrêmement encourageants. Et je tiens à vous remercier chaleureusement pour l’effort que vous faites avec tous les donateurs de la campagne, dans toute la France. C’est grâce à votre générosité que la diffusion de ce petit livre illustré est gratuite.

 Réfléchissez bien, il y a certainement des enfants que vous connaissez, proches de vous, à qui vous pouvez faire ce grand bien. N’attendez pas, leur innocence est la cible de tous ceux qui veulent les éloigner du Bon Dieu, salir leur âme et détruire la culture chrétienne dans notre société.

 — Si vous le pouvez, je compte sur vous pour soutenir cet effort par un don généreux. 

  Que ce soit  toute valeur de votre choix, votre don va permettre d’augmenter la diffusion gratuite de ce livre destiné aux enfants.

  Donnez le livre, mais ayez aussi quelques médailles et neuvaines d’avance. À la fin de la lecture, il est bien probable que les enfants vont vous en demander.

 Pour cela, écrivez ou téléphonez l’après-midi à la permanence téléphonique, nous serons heureux de vous en envoyer. Enfin et surtout, vous pouvez apporter le soutien inestimable de vos prières. D’avance je vous remercie pour votre participation.

Livret Histoire MM  pour enfants - Copie_page_001

 

 

Nous contacter  :
6 av. Chauvard
92600 Asnières s/Seine
Par téléphoner :  01 45 55 61 88
Mentionnez le code  – 13863 / Livret Histoire Medaille Miraculeuse  pour enfants  

                                             cliquez ici pour un don en ligne 

 

 (Les livres sont distribués gratuitement)

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/17547/livret-histoire-medaille-miraculeuse-pour-enfants/feed 4
13 mai : fête de Notre-Dame de Fatima http://tfp-france.org/16574/13-mai-fete-de-notre-dame-de-fatima http://tfp-france.org/16574/13-mai-fete-de-notre-dame-de-fatima#comments Mon, 12 May 2014 16:20:39 +0000 http://tfp-france.org/?p=16574    En 1917, lors de ses apparitions à Fatima, la Sainte Vierge a insisté plusieurs fois pour que l’on récite le chapelet.

   Elle est venue pour nous aider, pour apporter la solution à vos problèmes comme à ceux du monde. Alors, pourquoi ne pas satisfaire à sa demande ?

   Il vous suffit d’un quart d’heure par jour pour recevoir les grâces que la Sainte Vierge vous réserve. Mais Elle attend que vous les demandiez.

  Vous le verrez : prier la Vierge Marie par le chapelet n’apporte que des avantages. Et ne pas le faire équivaut à laisser de côté une grande solution. Soyez-en sûr, le chapelet est quelque chose qui peut changer profondément votre vie et celle de vos proches.M'ethode

   Même si vous ne priez plus depuis des années, ne vous inquiétez pas. Vous recevrez avec votre chapelet, dans une jolie boîte, un petit livre contenant des explications claires et faciles pour la récitation du chapelet, ainsi que la liste des quinze mystères, accompagnés d’une courte méditation et illustrés à chaque page d’une merveilleuse image.

Voyez quelques unes des quinze promesses faites par la Sainte Vierge:

– Je promets ma protection spéciale et les plus grandes grâces à tous ceux qui récitent leur chapelet.
– Tous ceux qui réciteront dévotement le chapelet, en méditant les saints mystères, ne tomberont jamais en disgrâce : s’ils sont pécheurs, ils ne seront pas damnés par une mort subite ; s’ils sont justes, ils persévéreront dans la grâce de Dieu. Ils seront tous dignes de la vie éternelle.
– Le chapelet est une armure puissante contre l’enfer ; il détruira le vice, éloignera le péché et ruinera l’hérésie.

 

   Vous aussi, vous pouvez à votre tour donner ce chapelet en cadeau à l’un de vos proches, c’est là un geste d’apostolat important que vous pouvez faire.  Si vous le pouvez, je vous demande de soutenir cette diffusion du chapelet par votre don, de la valeur de votre choix.

 cliquez ici pour télécharger – Prions la Vierge Marie avec le Chapelet

Pour commander un chapelet bénit et sa méthode illustrée.

Nous contacter  :

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
Par téléphoner : 01 45 55 61 88

Mentionnez le code  –
13863 / Prions la Vierge Marie avec le Chapelet
    

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/16574/13-mai-fete-de-notre-dame-de-fatima/feed 3
Télécharger – « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ». http://tfp-france.org/14303/telecharger-apercu-le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe http://tfp-france.org/14303/telecharger-apercu-le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe#comments Wed, 05 Feb 2014 16:20:18 +0000 http://tfp-france.org/?p=14303 La famille est la cellule-mère de la société ; lorsque l’on ne respecte ni la loi naturelle ni la loi de Dieu en ce qui la concerne, il en découle des conséquences funestes pour tout le corps social.

     Cette vérité essentielle est aujourd’hui souvent oubliée.

Oui, le processus par lequel notre France redevient peu à peu païenne a des répercussions directes sur notre vie de tous les jours. Mais il y a quelque chose de concret et d’utile que nous pouvons faire pour enrayer la crise profonde dans laquelle nous sommes plongés. C’est faire connaître autour de nous les principes de l’organisation de la société selon la morale catholique, ce que bien des chrétiens ignorent à présent, hélas !

Vous le voyez vous-même autour de vous, cette amnésie progressive des valeurs chrétiennes fondamentales est l’un des grands dangers qui menacent notre pays, parce qu’elle permet aux destructeurs du mariage et de la famille d’agir. Aussi il est urgent de rappeler ces vérités oubliées que nous enseigne la voix des Papes :

– Quand l’institution de la famille vacille, les fondements mêmes de la société civile peuvent s’écrouler.

Aux parents appartient, en tout premier lieu, le droit d’élever leurs enfants et l’État n’a pas à violer cette liberté primordiale.

– L’indiscipline des mœurs, érigée en liberté indiscutable, est la cause de la désagrégation de la famille.

– C’est dans le foyer domestique que se prépare en grande mesure le sort des États.

– Parce que les hommes s’éloignent de Dieu, les mœurs se corrompent et la civilisation elle-même entre en décadence.

– Dieu a mis au cœur de l’homme et de la femme, comme un instinct inné, l’amour conjugal, l’amour paternel et maternel, l’amour filial. Prétendre l’arracher est une profanation qui fait horreur.

Parce qu’elle tient de Dieu son existence et sa dignité, sa fonction sociale, la famille en est responsable devant Dieu. Ses droits et ses privilèges sont inaliénables, intangibles ; elle a le devoir, avant tout devant Dieu, et secondairement devant la société, de défendre, de revendiquer, de promouvoir effectivement ces droits et ces privilèges, non seulement pour son propre avantage, mais pour la gloire de Dieu, pour le bien de la collectivité.

C’est là l’enseignement moral constant de l’Église catholique. Pendant les siècles où la vision catholique du monde fut matrice de civilisation, cette conception essentielle de la famille et du mariage fondait les rapports au sein de la société, marquait les lois et les coutumes.  Mais en un véritable marché de dupes, on a fait croire aux chrétiens qu’il était généreux de tourner le dos à leurs principes d’ordre…

… On les a convaincus qu’ils devaient adopter une « laïcité » qui cantonne la religion à la sphère spirituelle privée ; on a obtenu qu’ils renoncent à ordonner la sphère temporelle selon les critères du « bien » et du « mal », inscrits par Dieu dans la nature humaine et confirmés par la Révélation. Le catholique qui veut continuer à être catholique est placé dans une situation diamétralement opposée et incompatible avec la véritable révolution qui détruit pas à pas le mariage, la famille et la société.

D’où la nécessité de bien comprendre et de faire connaître, surtout aux jeunes, l’enseignement des Papes, pour qu’ils aient les moyens de résister au mouvement destructeur de la famille qui ne cesse d’avancer. D’autant plus que ce mouvement possède aussi le caractère d’une mystique religieuse intolérante…

… En fait, vous le voyez bien, notre France qui se déchristianise retourne vers les erreurs du paganisme et abandonne la conception catholique et civilisatrice de la vie en société.

« Voir, juger, agir », selon la devise de saint Thomas d’Aquin, c’est ce que vous et moi pouvons faire, à l’aide de cet « Aperçu » qui cherche à susciter la réflexion sur notre vie personnelle et sur la société, autour de la voix des Papes.

Vous trouverez dans ce dépliant un instrument utile pour continuer, avec tous les amis de la TFP, la mission qui nous anime en défense des valeurs essentielles de la civilisation chrétienne, tout particulièrement la famille.


Je vous invite donc à diffuser autour de vous cet « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? »  Vous pouvez me demander plus d’exemplaires : je me ferai un plaisir de vous les envoyer. Pensez surtout à le mettre entre les mains de jeunes.

Je vous demande aussi, si vous le pouvez, de bien vouloir soutenir cette action originale de la TFP par votre don, de la valeur de votre choix. Votre aide est nécessaire pour faire connaître la doctrine sociale de l’Église et répandre ainsi dans notre société malade un peu de l’antidote dont elle a tant besoin, pour défendre la famille et le droit des parents d’élever leurs enfants.  C’est parce que votre générosité m’est bien connue que je m’adresse à vous et que je vous remercie chaleureusement pour ce que vous avez déjà fait et pour ce que vous ferez cette fois-ci encore.

Je compte comme toujours sur votre fidèle amitié, sur vos prières et sur votre action.

Merci par avance de m’aider à diffuser auprès des jeunes adultes cet « Aperçu » des textes pontificaux intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

Pour cela, téléchargez le livret ou bien téléphonez ou écrivez pour demander les exemplaires que vous voulez pour les distribuer autour de vous.   Votre don aidera à la diffusion de ce dépliant auprès de la jeunesse et soutiendra l’action de la TFP en défense de la famille.

 cliquez ici pour télécharger

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –

13863 / Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ?

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88      

 (Les livres sont distribués gratuitement)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/14303/telecharger-apercu-le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe/feed 0
Les fruits de la confiance http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance#comments Wed, 04 Sep 2013 19:09:25 +0000 http://tfp-france.org/?p=10294  Une conclusion se dégage naturellement, impérieusement, de cette courte étude. Âmes chrétiennes, employez tous les moyens en votre pouvoir pour acquérir la confiance.
 Méditez beaucoup sur le Pouvoir infini de Dieu, sur son immense Amour, sur son inviolable Fidélité à tenir ses promesses, sur la Passion de Notre-Seigneur.
 Mais ne vous cantonnez pas indéfiniment dans la spéculation. 
 De la réflexion, passez à l’action.
 Faites très souvent des actes de confiance ; que chacune de vos occupations vous soit une occasion de les renouveler. C’est surtout aux heures de difficultés et d’épreuve, qu’il faudra les multiplier.

 Répétez fréquemment l’invocation si touchante :

« Cœur Sacré de Jésus,                                       j’ai confiance en vous ! »

Notre-Seigneur disait à une âme privilégiée :

« La seule petite prière : Je me fie à vous, me ravit le Cœur parce qu’en elle sont compris la confiance, la foi, l’amour et l’humilité 24. »

Ne redoutez pas d’exagérer dans la pratique de cette vertu.

« Il ne faut jamais craindre, en supposant cependant que l’on mène une bonne vie, il ne faut jamais craindre d’avoir une trop grande confiance. Car de même que Dieu, à raison de sa véracité infinie, mérite une croyance en quelque sorte infinie ; de même, à raison de sa puissance, de sa bonté, de l’infaillibilité de ses promesses, perfections qui ne sont pas moins infinies que sa véracité, il mérite une confiance infinie 25. »

 N’épargnez donc pas les efforts. Les fruits de la confiance sont assez précieux pour que vous peiniez à les cueillir.
 Et si jamais vous veniez à vous plaindre de n’avoir pas retiré les merveilleux avantages que vous vous promettiez, je vous répondrais avec saint Jean Chrysostome :

« Vous dites : J’ai espéré et j’ai été confondu. Étranges paroles. Ne blasphémez pas les Écritures. Vous avez été confondu parce que vous n’avez pas espéré comme il convenait ; parce que vous vous êtes découragé ; parce que vous n’avez pas attendu la fin de l’épreuve ; parce que vous avez été pusillanime. La confiance consiste surtout à se redresser, dans la souffrance et le péril, et à lever son cœur vers Dieu 26»

24.Soeur Bénigne Consolata Ferrero. cf. la note 19 du chapitre II.
25. Saint-Jure,Delaconnaissanceetdel’amourdeJésus-Christ, t. III, p. 6.
26.Saint Jean Chrysostome. In Ps. CXVII.

 

   Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent                                                                                           (Chapitre VI : Les fruits de la confiance – V. Conclusion de l’ouvrage)

]]>
http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance/feed 0
A Jésus par Marie – suite http://tfp-france.org/9587/a-jesus-par-marie-suite http://tfp-france.org/9587/a-jesus-par-marie-suite#comments Wed, 07 Aug 2013 17:09:44 +0000 http://tfp-france.org/?p=9587 « Où trouvons-nous dans la Bible que Marie ait été conçue sans péché ? » (article ici)


Ne doit-on prier que Dieu ?

   Vous affimez que la Bible dit qu’on ne doit s’adresser qu’à Jésus… Vous êtes sûr ?
   Dites, vous la lisez vraiment la Bible ? Sans chercher beaucoup, on trouve des passages où l’on parle du recours à la prière des saints. On lit dans Job (5, 1)

             « Appelle, si quelqu’un peut te répondre, et tourne-toi vers l’un des saints ».

Et dans le 2ème livre des Maccabées (15, 14) :

             « Voici celui qui prie beaucoup pour le peuple et pour toute la cité sainte, Jérémie, le prophète de Dieu ».

   Si Jérémie prie beaucoup pour le peuple, pourquoi ne pourrais-je pas lui demander de prier Dieu pour moi ?

Mais je laisse la parole à saint Thomas qui va vous expliquer cela beaucoup mieux que moi :

             « Il y a deux manières de présenter sa demande à quelqu’un. On peut lui demander de l’exaucer lui-même, ou bien de nous la faire obtenir. Dans le premier cas la prière ne peut s’adresser qu’à Dieu, car nos prières doivent être ordonnées à l’obtention de la grâce et de la gloire, que Dieu seul peut nous octroyer selon le Psaume (84, 12) : “Le Seigneur donne la grâce et la gloire”.
             « Mais nous prions de la seconde manière en nous adressant aux saints, anges et hommes. Non pour qu’ils fassent connaître à Dieu nos demandes, mais pour qu’ils les fassent aboutir par leur intercession et leurs mérites. C’est pourquoi on lit dans l’Apocalypse (8, 4) : “La fumée des parfums, c’est-à- dire les prières des saints, monte de la main de l’ange devant le Seigneur”. C’est également ce qui ressort de la forme suivie par l’Église dans ses prières. Car nous demandons à la Sainte Trinité “d’avoir pitié de nous”, aux saints, autres que Dieu, nous demandons “de prier pour nous” ».
              (Saint Thomas d’Aquin, « Somme Théologique », IIa IIae, q. 82)

 

   Bon, me direz-vous, mais pourquoi prier la Sainte Vierge, qu’est-ce qu’Ellea «de plus » que les autres ?

Épouse du Saint Esprit                               et Mère de Dieu

   Pourra-t-on comprendre sur cette terre, ce que signifie pour Marie d’être l’Epouse du Saint Esprit et la Mère de Dieu ?

             « Dieu le Père a fait un assemblage de toutes les eaux, qu’il a nommé la mer ; il a fait un assemblage de toutes ses grâces, qu’il a appelé Marie » nous dit le grand saint Louis-Marie Grignion de Montfort dans le Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge.
             « Ce grand Dieu a un trésor ou un magasin très riche, où il a enfermé tout ce qu’il a de beau, d’éclatant, de rare et de précieux, jusqu’à son propre Fils ; et ce trésor immense n’est autre que Marie, que les saints appellent le trésor du Seigneur, de la plénitude duquel les hommes sont enrichis ».
             « Dieu le Père n’a donné son Unique au monde que par Marie. « Le Fils de Dieu s’est fait homme pour notre salut, mais en Marie et par Marie.
       « Dieu le Saint Esprit a formé Jésus-Christ en Marie, mais après lui avoir demandé son consentement par un des premiers ministres de sa cour. « Dieu le Père a communiqué à Marie sa fécondité autant qu’une pure créature en était capable, pour lui donner le pouvoir de produire son Fils et tous les membres de son Corps mystique »
                    (Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, « Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge »).

   Nous sommes les membres du Corps mystique du Christ et c’est par Marie que l’on arrive à Jésus. Parce qu’Elle est comblée de toutes les grâces de Dieu, Elle en est la dispensatrice pour chacun de nous.

   Voyez encore ce qu’explique saint Louis-Marie Grignion de Montfort, dans le texte de la consécration à Dieu, la Sagesse Incarnée, par les mains de Marie. Le pécheur ne peut que constater lorsqu’il s’adresse à Dieu :

             « Il n’y a rien en moi qui de Vous ne mérite vos rebuts et votre colère. Je n’ose plus par moi-même approcher de votre sainte et auguste Majesté ».

Que faire alors ? Saint Louis- Marie donne la réponse :

             « C’est pourquoi j’ai recours à l’intercession de Votre Mère que Vous m’avez donnée comme médiatrice auprès de Vous. C’est par Elle que j’espère obtenir de Vous, la contrition et le pardon de mes péchés, l’acquisition et la conservation de la sagesse ».

   C’est Jésus qui veut que sa Mère soit la médiatrice entre Lui et nous. Pourquoi ne suivriez-vous pas la volonté de Jésus ? Et dites-moi : vous voudriez être frère de Jésus mais ne pas avoir Marie pour mère ? C’est impossible.

   Essayez donc, rien qu’une fois. Demandez à Marie de présenter votre prière à Jésus. Vous verrez.

 

Texte publié au Bulletin “La France a besoin de la Sainte Vierge” –  juin 2004

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/9587/a-jesus-par-marie-suite/feed 0
A Jésus par Marie http://tfp-france.org/9540/a-jesus-par-marie http://tfp-france.org/9540/a-jesus-par-marie#comments Mon, 05 Aug 2013 17:09:57 +0000 http://tfp-france.org/?p=9540

 

 

Réponse à un contradicteur  (suite) 

 

Cher contradicteur, votre lettre est sur ma table. Plusieurs feuillets d’écriture serrée, remplis de citations de la Bible les unes derrière les autres. Après vous avoir donné quelques pistes en réponse à votre question « Où trouvons-nous dans la Bible que Marie ait été conçue sans péché ? » (sur l’article ici) je vous avais promis d’aborder une autre objection que vous soulevez contre la dévotion envers la Sainte Vierge Marie.

— « Il n’est pas marqué non plus [dans la Bible] que nous devions nous adresser à Marie dans nos prières, mais à Jésus ».

Permettez-moi d’abord de vous répondre sur un préliminaire : vous semblez affirmer qu’il n’y a que la Bible qui mérite d’être prise comme source de vérité.

Seulement la Bible ?

Cependant, en plus des nombreuses citations de la Bible, vous avez pensé indispensable de m’écrire une lettre personnelle, avec vos mots à vous. Pourquoi, si la Bible suffit ?
Pendant que j’écris ces lignes, l’exemplaire de la Bible le plus proche est à côté de moi, à moins de 50 cm sur une étagère, juste entre « La vie de Notre Seigneur Jésus-Christ » du père Fillion et un tome de la correspondance de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Si seule la Bible suffit, pourquoi m’écrivez-vous ?
Deux mètres plus loin, sur une autre étagère, j’ai une autre édition de la Bible et encore un Nouveau Testament…
Pour être logique, votre lettre aurait dû se limiter à quatre mots :

« Lisez-vous la Bible ? » et je vous aurais répondu « Oui ».

Je vois que la Bible seule ne suffit pas puisque vous y ajoutez vos commentaires et souhaitez, au moins en théorie, connaître les miens. Vous agissez en cela comme tous ceux qui citent la Bible et s’accordent le droit de l’interpréter à leur façon. Le résultat de ce libre examen de la Bible est que chaque personne qui s’y livre parvient à des conclusions différentes, parfois radicalement opposées les unes des autres.
Mais alors, comment croire que la Bible est une parole de vérité si des gens qui la lisent arrivent à des conclusions opposées ? Il y a nécessairement une interprétation qui est la bonne, et il ne peut y en avoir qu’une seule. Qui a la bonne interprétation ? Vous ? Moi ? Un autre ?

La Bible, un livre catholique

Là, je sais que vous allez bondir. Mais oui, la Bible est un livre catholique. Vous savez bien que l’on ne possède pas les manuscrits originaux de Marc, Matthieu, Luc et Jean, et encore moins pour les livres précédents.
On n’a que des copies de copies. Et qui a fait le tri entre les versions, écartant les apocryphes et affirmant que tel livre était le bon et pas l’autre ? Ce sont des amis à moi, tous catholiques, dans les premiers siècles de l’Eglise : des saints, des papes, des Pères de l’Eglise.
C’est grâce à l’Eglise catholique que Luther, Calvin, et vous-même aujourd’hui, pouvez avoir une Bible entre les mains. Si vous acceptez l’autorité morale et historique de l’Eglise catholique pour vous transmettre l’Ancien et le Nouveau Testament, vous devez aussi accepter son interprétation. Et l’Eglise catholique s’exprime par la voix des Papes.
Pour vous rassurer, le pouvoir « suprême, plénier, immédiat, universel » du Pape, successeur de Saint Pierre, est écrit dans l’Evangile de Saint Matthieu, chapitre 16, verset 18 et 19:

« Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux : tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux ».

 

On ne doit donc lire la Bible qu’avec l’interprétation de l’Eglise catholique, pas avec son opinion personnelle, relative et changeante.

Le poète Ronsard dénonçait déjà ce travers : « Tout rotestant fut Pape, une Bible à la main ».

Tympan du portail principal à Notre-Dame de Paris. La Vierge Marie, médiatrice
de toutes les grâces, est associé au triomphe du Christ en gloire.

 

 

cet article continue…

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/9540/a-jesus-par-marie/feed 0
Premier jalon pour le retour de la Contre-révolution – suite http://tfp-france.org/8929/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution-suite http://tfp-france.org/8929/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution-suite#comments Wed, 10 Jul 2013 19:09:45 +0000 http://tfp-france.org/?p=8929 L’enseignement de Lourdes

Le futur n’appartient qu’à Dieu. Les hommes ne peuvent licitement que faire des conjectures, en suivant les règles de la vraisemblance.

Nous vivons à l’heure terrible du châtiment. Mais il peut aussi s’agir de l’heure admirable de la miséricorde.

La condition pour cela est que nous regardions vers Marie, l’Étoile de la mer, qui nous guide au milieu des tempêtes.

Pendant [plus de] cent ans, la Sainte Vierge, mue de compassion envers l’humanité pécheresse, a obtenu des miracles merveilleux. Cette pitié peut-elle s’éteindre ? La miséricorde d’une Mère, et de la meilleure des mères, peut-elle avoir une limite ? Qui oserait l’affirmer ?

Si quelqu’un en doutait, Lourdes lui servirait d’admirable leçon de confiance.

La Sainte Vierge va nous secourir.

 

Lourdes et Fatima

« Va nous secourir ».

Expression vraie et fausse à la fois. En réalité, Elle a déjà commencé à nous secourir.

La définition des dogmes de l’Immaculée Conception et de l’Infaillibilité pontificale, la rénovation de la piété eucharistique, ont leur prolongement dans les brillantes manifestations mariales qui ont accompagné les pontificats suivant celui de saint Pie X.

La Sainte Vierge est apparue à Fatima, sous Benoît XV.

C’est précisément le jour où Pie XII était sacré évêque, le 13 mai 1917, qu’eut lieu la première apparition. Sous Pie XI, le message de Fatima s’est répandu avec douceur et assurance par toute la Terre.

En cette même occasion, le 75e anniversaire des apparitions de Lourdes a été fêté par le Souverain Pontife avec une allégresse particulière, celui qui était alors le cardinal Pacelli ayant été délégué pour le représenter. Le pontificat de Pie XII s’immortalisa par la définition du dogme de l’Assomption et par le couronnement de Marie comme Reine du Monde.

Sous ce pontificat, son Excellence le cardinal Masella, si cher au cœur des Brésiliens*, couronna la statue de la Vierge de Fatima au nom du Pape Pie XII. Voilà autant de lumières qui, de la grotte de Massabielle à la Cova da Iria, forment un fil lumineux.

 

* NDLR : Le cardinal Masella a honoré deux des plus importants ouvrages du professeur Plinio Corrêa de Oliveira d’élogieuses lettres d’approbation, alors qu’il était Nonce au Brésil puis au Chili.

Le règne du Coeur Immaculé de Marie

 

Et cet article s’arrête à Fatima.
La Sainte Vierge a décrit parfaitement, dans ses apparitions, l’alternative.

Ou bien nous nous convertissons, ou bien s’abattra un terrible châtiment.

Mais à la fin, le règne du Cœur Immaculé s’établira sur le monde.

En d’autres termes : de toutes façons, avec plus ou moins de souffrances pour les hommes, le Cœur Immaculé de Marie va triompher.

Ce qui veut dire enfin que, selon le message de Fatima, le pouvoir de l’impiété a ses jours comptés.

La définition du dogme de l’Immaculée Conception est le début d’une succession de faits qui conduit au Royaume de Marie.

 

 

 

 

Article, écrit à l’occasion du centenaire des apparitions de la Sainte Vierge à Lourdes, a été publié  par ‘Catolicismo’, revue  rassemblant autour  d’elle ceux qui constituèrent plus tard  la  TFP brésilienne  sous la direction  du professeur  Plinio Corrêa de Oliveira.  

 

 

 La première partie: Premier jalon pour le retour de la Contre-révolution

Extrait  :  Plinio Corrêa de Oliveira.                                      Catolicismo nº 86 – Février 1958 (extraits). 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/8929/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution-suite/feed 0
Premier jalon pour le retour de la Contre-révolution http://tfp-france.org/8867/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution http://tfp-france.org/8867/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution#comments Mon, 08 Jul 2013 19:09:28 +0000 http://tfp-france.org/?p=8867
    Cet article, écrit à l’occasion du centenaire des apparitions de la Sainte Vierge à Lourdes, a été publié par ‘Catolicismo’, revue rassemblant autour d’elle ceux qui constituèrent plus tard la TFP brésilienne sous la direction du professeur Plinio Corrêa de Oliveira, de renommée mondiale.
    Dans ces lignes, le penseur et homme d’action catholique analyse la mission de Marie dans la restauration de la Civilisation  Chrétienne et la défaite de la Révolution – ce mot pris comme il le définit dans son œuvre magistrale Révolution et Contre-révolution, c’est-à-dire comme le processus multiséculaire par lequel le monde occidental s’éloigne des principes chrétiens.
    Ses commentaires sur le malaise de l’humanité à cause du péché, et sur le désir profond d’un autre ordre des choses, sont en relation étroite avec la troisième partie du Secret de Fatima.
    Après avoir évoqué la proclamation des dogmes de l’Immaculée Conception et de l’Infaillibilité papale, ainsi que l’action de saint Pie X en faveur de la communion fréquente, le professeur Plinio Corrêa de Oliveira écrit :

 

L’ennemi plus fort que jamais

Qu’en est-il de la lutte de l’Église contre ses ennemis externes ? Ne semble-t-il pas que l’ennemi est plus fort que jamais et que nous nous approchons de cette ère, rêvée par les illuministes il y a tant de siècles, d’un naturalisme scientifique, brut et intégral, dominé par la technique matérialiste ; d’une république universelle férocement égalitaire, d’inspiration plus ou moins philanthropique et humanitaire d’où serait banni tout reste de religion surnaturelle ? N’est-ce pas là le communisme, n’est-ce pas là le dangereux glissement de la société occidentale, qui se prétend anticommuniste mais qui, au fond, chemine aussi vers la réalisation de cet « idéal » ?

 

Le monde entier gémit dans les ténèbres et la douleur

Oui. Et ce danger est plus proche qu’on ne le croit généralement. Mais personne ne remarque un fait primordial.

Pendant que le monde se fait modeler pour la réalisation de ce sinistre dessein, un malaise profond, immense, indescriptible l’envahit.

C’est un malaise souvent inconscient, qui se présente de façon vague et indéfinie même lorsqu’il est conscient, mais que personne n’oserait contester. On dirait que l’humanité entière souffre violence, qu’elle est placée dans un moule qui ne convient pas à sa nature, et que toutes ses fibres saines se tordent et résistent.

Il y a un immense désir d’une autre  chose, encore inconnue. C’est un fait nouveau – peut-être pour la première fois depuis qu’a commencé, au XVe siècle, le déclin de la civilisation chrétienne – le monde entier gémit dans les ténèbres et la douleur, précisément comme le fils prodigue au dernier degré de la honte et de la misère, loin du foyer paternel.

Au moment où l’iniquité semble triompher, il y a quelque chose de frustré dans sa victoire apparente.

L’expérience nous montre que c’est de mécontentements semblables que naissent les grandes surprises de l’histoire. À mesure que la convulsion s’accentue, le malaise lui aussi s’accentue. Qui saurait dire quels sursauts magnifiques peuvent en résulter ?

le retour du fils prodigue

Au bout du péché et de la douleur, il y a, souvent, l’heure de la miséricorde divine pour le pécheur… Or, ce malaise sain et prometteur est, à mon avis, un fruit de la résurrection de la fibre catholique provoquée par les grands événements énumérés plus haut, résurrection qui répercute favorablement sur ce qui existe encore de vie et de santé dans toutes les aires culturelles du monde.

 

La grande conversion

Le fils prodigue médita sur la situation misérable dans laquelle il était tombé et sur la laideur des fautes qui l’avaient mené hors de la maison paternelle ; alors, son esprit étouffé par le vice acquit une nouvelle lucidité, sa volonté une nouvelle vigueur : ce fut sans aucun doute un grand moment dans sa vie.

Touché par la grâce, il se trouva, plus que jamais, devant une alternative considérable : ou bien se repentir et revenir, ou bien s’obstiner dans l’erreur et en accepter les conséquences jusqu’à leur fin tragique.

Tout ce qu’une éducation droite avait semé de bon en lui renaissait merveilleusement à cet  instant providentiel ; tandis que, par ailleurs, la tyrannie de ses mauvaises habitudes s’appesantissait peut-être plus terriblement que jamais. Un combat interne eut lieu. Il choisit le bien. Et le reste de l’histoire, nous le connaissons par l’Évangile.

Ne sommes-nous pas proches d’un tel moment ?

cet article continue…

 

Extrait  :  Catolicismo nº 86 – Février 1958 (extraits). 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/8867/premier-jalon-pour-le-retour-de-la-contre-revolution/feed 0
Le « Livre de la Confiance » http://tfp-france.org/8829/le-livre-de-la-confiance http://tfp-france.org/8829/le-livre-de-la-confiance#comments Wed, 03 Jul 2013 19:09:30 +0000 http://tfp-france.org/?p=8829 Écoutez, prêtez l’oreille, et vous entendrez une voix qui, tout au fond de votre âme, vous parle de confiance…

Vous en doutez ? Alors, lisez tout doucement les quelques lignes qui suivent, extraites  du début du livre :

« Voix du Christ, voix mystérieuse de la grâce qui résonnez dans le silence des cœurs, vous murmurez au fond de nos consciences des paroles de douceur et de paix. Dans nos misères présentes, vous nous répétez le mot, que le Maître prononçait si souvent pendant sa vie mortelle : Confiance, confiance !

 « A l’âme coupable, oppressée par le poids de ses fautes, Jésus disait : Confiance mon enfant ! Tes péchés te sont remis. Confiance ! disait-il encore à la malade abandonnée, qui attendait de lui sa guéri son ; ta foi t’a sauvée.

 « Quand ses apôtres tremblaient d’épouvante, en le voyant marcher la nuit sur le lac de Génëzareth, il les tranquillisait par cette déclaration rassurante : Ayez confiance ! C’est moi; ne craignez rien.

 « Et le soir de la Cène, connaissant les fruits infinis de son Sacrifice, il poussait, en allant à la mort, ce cri de triomphe :

 « Confiance, confiance ! j ‘ai vaincu le monde. »

Écoutez les paroles que l’abbé de Saint Laurent a tracées pour vous :

 « Comme jadis ses disciples, c’est nous maintenant que Notre-Seigneur invite à la confiance. Pourquoi refuserions-nous d’entendre sa voix ? »

« Devenez donc des âmes de confiance. Notre-Seigneur vous y invite; votre intérêt le réclame. Vous deviendrez en même temps des âmes de paix et de lumière. »

Voilà pourquoi je pense que ce petit livre pourra vous apporter beaucoup, dans les jours difficiles que nous vivons.

Vous aussi, vous pouvez à votre tour donner ce petit livre en cadeau à l’un de vos proches, c’est là un geste d’apostolat important que vous pouvez faire, n’hésitez pas à me demander d’autres exemplaires pour celaSi vous le pouvez, je vous demande de soutenir cette diffusion du « Livre de la Confiance » par votre don, de la valeur de votre choix.

Vous agissez ainsi, avec la campagne « La France a besoin de la Sainte Vierge« .

Parce que des millions d’âmes en France ressentent parfois un lourd fardeau sur les épaules. Et notre société qui se paganise en est bien souvent la cause.

Mais vous pouvez faire quelque chose de très important pour eux : vous pouvez leur apprendre à mettre leur confiance en Notre Seigneur !

 

 

Pour nous écrire :

Mentionnez le code  – 13863 / Livre de la Confiance

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88

     (Les livres sont distribués gratuitement)

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/8829/le-livre-de-la-confiance/feed 0