tfp-france.org » Culture catholique http://tfp-france.org Sat, 30 Jan 2016 10:23:10 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.6 Angelus – la sonnerie du soir http://tfp-france.org/22822/angelus-la-sonnerie-du-soir http://tfp-france.org/22822/angelus-la-sonnerie-du-soir#comments Sat, 23 Jan 2016 10:09:49 +0000 http://tfp-france.org/?p=22822   Le soir tombe et les cloches se font entendre. C’est l’Angelus qui sonne à l’église duFichier audio1 village qui est invisible sur le tableau.

Angelus – la sonnerie du soir - detail

 

  La fumée monte toute droite dans l’air tranquille de la fin du jour. Les fenêtres commencent à s’allumer.

 L’homme interrompt son travail et croise les mains sur sa faux. Il récite d’abord la prière qu’il sait depuis son enfance, puis reste encore un instant en méditation.

  Les paroles de vie éternelle se mêlent alors dans son esprit à la considération de la vie présente, humble et faite d’efforts.

 La bonne odeur de la luzerne fraîchement  fauchée,  si réelle, l’encourage à poursuivre sa tâche. Le goût du travail bien fait, sous le regard de la Providence, apporte à l’âme paix et équilibre. 

  C’est une vie sur terre qui se prépare pour le Ciel.

 

 

  Josef Kinzel est un peintre de nationalité autrichienne qui excelle dans les scènes de genre, les paysages et les portraits.

  À cause d’une paralysie de sa main droite, à partir de 42 ans il dût peindre avec la main gauche. C’est le cas de ce tableau.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Angelus – la sonnerie du soir

 

                             Angelus – la sonnerie du soir, 1903   –  Josef Kinzel (1852–1925) 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/22822/angelus-la-sonnerie-du-soir/feed 0
La Malle-poste en partance de Biarritz http://tfp-france.org/10499/la-malle-poste-en-partance-de-biarritz http://tfp-france.org/10499/la-malle-poste-en-partance-de-biarritz#comments Sat, 16 Jan 2016 10:09:09 +0000 http://tfp-france.org/?p=10499  La petite fille se pend au bras de la religieuse à qui elle vient de donner un bouquet de fleurs, pendant que la maman présente sa petite-dernière.
Derrière elles, un fonctionnaire des Messageries consulte sa montre. A l’intérieur, la deuxième Sœur est déjà assise à côté d’un militaire.

 Les porteurs montent les bagages sur le toit et la dame au fichu bleu indique une boîte à chapeau lui appartenant.
 Une voyageuse achète des raisins à la marchande.

  Des hommes causent à l’avant, près des chevaux, et le responsable du bureau des messageries écrit dans son bureau.

  C’était hier. La vie a encore de la couleur, les vêtements variés et élégants rehaussent la dignité des personnes. Ambiance pleine de calme, même au milieu de l’activité qui précède un voyage. On remarque que personne ne crie ni ne gesticule.

  Bien que de classes sociales et de régions différentes, les personnages de cette scène sont comme les membres d’une même famille.

 

 [cliquez sur l’image pour agrandir]

 

   Le respect mutuel, la bonhomie, l’amour du travail honnête, la compréhension des bienfaits d’une hiérarchisation sociale légitime rendent plus douce une vie pourtant non exempte d’effort. Les principes chrétiens marquent encore profondément cette société.

 

                                  La Malle-poste en partance de Biarritz  Abraham Solomon    

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/10499/la-malle-poste-en-partance-de-biarritz/feed 0
Les deux amies http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2 http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2#comments Sat, 02 Jan 2016 10:09:42 +0000 http://tfp-france.org/?p=4521  

 

  La petite bergère s’est endormie sous le regard de la Providence.

  L’enfant est pieds nus et porte un bolero déchiré, mais la longue jupe, le foulard sur les épaules et le pendant d’oreilles révèlent le soin de preserver sa dignité, même dans la pauvreté. La quiétude règne sur cette après-midi d’été à la campagne.

 

 

  Sa chevrette veille sur elle, cloche autour du cou et cornes naissantes.

  La vigilance du frêle animal souligne l’innocence et l’abandon confiant de sa jeune maîtresse.

 

 

 

 

[cliquez sur l’image pour agrandir] 

         Les deux amies – Joaquin Agrasot y Juan, 1866

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2/feed 0
Le patinage des enfants http://tfp-france.org/13456/le-patinage-des-enfants http://tfp-france.org/13456/le-patinage-des-enfants#comments Sat, 26 Dec 2015 10:09:01 +0000 http://tfp-france.org/?p=13456 Des enfants patinent sur la glace dans un paysage d’hiver.

    Deux garçons tirent par la main la fillette qui se laisse glisser, bien abritée dans son manteau rouge, le vent soulevant les boucles blondes qui s’échappent de son large béret.

   Ses compagnons de jeu sont heureux de l’emmener à bonne vitesse faire le tour de l’étang.

 

   Le soleil pâle parvient tout juste à rosir le ciel, le froid mord les joues, et la neige qui étouffe les sons déforme la voix de ceux qui arrivent. Un patineur revient vers nous en poussant un traîneau sur lequel est assise une autre demoiselle.
Le mouvement, la lumière et les couleurs rendent ce tableau agréable à regarder.

   La proximité des personnages du premier plan nous fait entrer dans la scène, et, à notre tour, on rêve un peu à cette chose merveilleuse : patiner sur un étang gelé !

  Il évoque la joie de vivre toute simple, les jeux innocents et les plaisirs honnêtes, l’amitié et la confiance d’une enfance heureuse, bien loin de notre monde frénétique.

 

  [cliquez sur l’image pour agrandir]

 

                              Le patinage des enfants —  Percy Tarrant  (fl. 1883-1904)    

   

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/13456/le-patinage-des-enfants/feed 0
Le Saint Viatique en Bourgogne http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne#comments Sat, 19 Dec 2015 10:09:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=14976

 

   Notre Seigneur Jésus-Christ, réellement présent dans l’Eucharistie, est porté à un malade en plein hiver, dans un village de Bourgogne.

   Scène sublime de la vie de la foi dans un pays chrétien, la douceur et la paix qui s’en dégagent contrastent avec la rudesse de l’hiver. 

 

 

   C’est le Roi de l’Univers qui passe pour se donner à un malade.    Accompagner le suprême Réconfort est l’affaire de tous : une petite procession s’est formée.

 

 

   L’affirmation tranquille et publique de la dévotion illumine la vie de cette société et lui apporte sa chaleur, son soutien et sa dignité.

 [cliquez sur l’image pour agrandir]  

 

                               Le Saint Viatique en Bourgogne    —  Aimé Perret  (1873)   

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne/feed 0
Le temps vole ! http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole#comments Sat, 05 Dec 2015 10:09:08 +0000 http://tfp-france.org/?p=25236 Une femme âgée s’appuie sur sa canne et s’arrête   Une femme âgée s’appuie sur sa canne et s’arrête pour regarder un groupe d’enfants qui jouent au soleil, probablement occupés à observer quelques insectes sur la mousse au pied de l’arbre.un groupe d’enfants qui jouent au soleil, probablement occupés à observer quelques insectes

  Comme le temps vole !

 Il lui semble qu’hier à peine c’était elle qui se trouvait là, à s’amuser avec ses compagnons de jeunesse, lesquels ne sont sans doute plus de ce monde.

  Les rayons dorés d’une fin d’après-midi se glissent entre les feuilles et font sentir bon l’herbe chaude et le sous-bois.Au fond, le clocher de l’église domine la scène et pointe vers le Ciel.

 

  Mais déjà les ombres s’allongent, annonçant le soir qui vient. La rivière silencieuse coule sans s’arrêter, tel le temps qui s’enfuit.

 

  Au fond, le clocher de l’église domine la scène et pointe vers le Ciel.

 

 Notre vie sur terre n’est qu’un passage, une préparation pour apprendre à connaître, aimer et servir Dieu et gagner ainsi la vie éternelle.   Celle où le temps ne vole plus, et où l’on possède la jeunesse pour toujours.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Le temps vole !

 

                 Le temps vole ! – 1887   —  William Gerard Barry (env. 1865-1941)    

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole/feed 0
Les enfants sur le chemin de la maison http://tfp-france.org/25050/les-enfants-sur-le-chemin-de-la-maison http://tfp-france.org/25050/les-enfants-sur-le-chemin-de-la-maison#comments Sat, 21 Nov 2015 10:09:03 +0000 http://tfp-france.org/?p=25050   César Pattein, qui fut élève de Jules Breton, est un peintre qui aime à reproduire les scènes rurales du nord de la France. Ses représentations plaisantes à regarder privilégient souvent la jeunesse, les visages ouverts et honnêtes des gens simples.

    Il rencontra un succès mérité auprès du public.un frère et une sœur chargés de gros bouquets de fleurs des champs

  On voit ici un frère et une sœur chargés de gros bouquets de fleurs des champs qui marchent lentement sur le chemin du retour vers leur maison.

  Le paysage tranquille, la vivacité des couleurs des fleurs, l’attitude des enfants, tout dans ce tableau transmet une paix profonde, équilibrée, admirable.

  On aimerait connaître les parents pour les féliciter de l’éducation chrétienne qu’ils s’efforcent de donner à leurs enfants, malgré les difficultés certaines de leur vie.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Les enfants sur le chemin de la maison

« De par la nature, les parents ont le droit de former leurs enfants, mais ils ont en plus le devoir de mettre leur instruction et leur éducation en parfait accord avec la fin pour laquelle ils les ont reçus par un bienfait de Dieu »
                                                                      (Léon XIII, encyclique Sapientiæ christianæ)

– 

       Les enfants sur le chemin de la maison, 1895  —  César Pattein (1850-1931)    

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/25050/les-enfants-sur-le-chemin-de-la-maison/feed 0
La vue du Crucifix doit ranimer notre confiance. http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance#comments Sat, 14 Nov 2015 10:20:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=17414   Si jamais dans vos luttes intimes vous sentez faiblir votre confiance, méditez les passages de l’Évangile que je viens de vous indiquer. Jetez un long regard sur votre Crucifix.

PRC_SRM_Crucifixo18

  Contemplez cette Croix ignominieuse, sur laquelle expire le Sauveur.

Regardez sa pauvre tête couronnée d’épines, qui retombe inerte sur sa poitrine.
Regardez ses yeux éteints, sa face livide où le Sang précieux se coagule.
Regardez ses pieds et ses mains percés, son corps déchiré.
Regardez son Cœur adorable, que vient d’ouvrir la lance du soldat : il en est sorti quelques gouttes d’eau ensanglantée.

   Il vous a tout donné ! Comment vous défier de lui ? Mais il attend que vous le payiez de retour.

   Au nom de son amour, au nom de son martyre, au nom de sa mort, prenez la résolution d’éviter désormais le péché mortel. Votre faiblesse est grande, mais il vous aidera.

Crucifix_Lo_Res  Malgré votre bonne volonté, vous aurez peut-être des chutes et des rechutes ; mais il est miséricordieux.

  Ce qu’il vous demande, c’est de ne pas vous endormir dans le péché, de ne pas croupir dans de mauvaises habitudes.

  Promettez-lui de vous confesser sans retard et de ne jamais passer la nuit avec un péché mortel sur votre conscience.

  Heureux, si vous tenez courageusement cette sainte résolution ! Jésus n’aura pas vainement répandu pour vous son Sang précieux. Vous pourrez vous rassurer sur vos dispositions intérieures.

  Vous aurez le droit d’envisager avec sérénité l’effroyable problème de la prédestination : vous porterez sur votre front le signe des élus.

 

 

  Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent   (Chapitre IV :  La confiance en Dieu et nos besoins spirituels – IV. La vue du Crucifix doit ranimer notre confiance.)
Crucifix baroque portugais, fin XVIIIe siècle en bois polychrome, palissandre du Brésil, argent et rubis qui orme le siège du Conseil national de la TFP brésilienne à Sào Paulo. 

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

our_lord

]]>
http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance/feed 0
Le mariage – in extremis http://tfp-france.org/12808/le-mariage-in-extremis http://tfp-france.org/12808/le-mariage-in-extremis#comments Sat, 31 Oct 2015 10:09:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=12808

        Cette scène est triste, mais grande.
    Un homme encore jeune, qui vivait jusque-là avec une femme dont il avait eu un enfant, se sentant sur le point de mourir, met de l’ordre dans sa situation.

    Le maire, debout sur la gauche du tableau, a ceint son écharpe ; il s’est déplacé pour procéder au mariage civil qui, selon la loi, doit précéder la cérémonie religieuse.

 

  L’enfant de chœur porte à la main le plateau sur lequel reposaient les alliances et le goupillon qui a servi à les bénir.

 

  Le prêtre donne la bénédiction aux nouveaux mariés au moment où le mourant, du fond de son lit à baldaquin, passe l’anneau au doigt de son épouse.

 

 Assis à une petite table, le notaire tient le testament qui va être signé, car le maître de maison veut partir en ayant aussi déterminé la destination de ses biens. 

 

 Scène éminemment morale qui rappelle deux vérités essentielles. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et le salut de notre âme constitue le but de la vie sur cette terre.

    [cliquez sur l’image pour agrandir]

                            Le mariage – in extremis   —  Marie François Firmin-Girard (1838-1921   

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/12808/le-mariage-in-extremis/feed 0
Dévotion enfantine http://tfp-france.org/14596/devotion-enfantine-2 http://tfp-france.org/14596/devotion-enfantine-2#comments Sat, 24 Oct 2015 10:09:29 +0000 http://tfp-france.org/?p=14596

 

« Embrasse le Petit Jésus », lui dit sa mère en la prenant dans ses bras et en l’approchant du tableau d’où la Sainte Vierge semble répondre par un mouvement identique.

   La petite fille appuie sa main avec confiance sur la toile et dépose un baiser enfantin sur le visage de l’Enfant-Jésus.

  La jeune maman, digne et élégante, a jeté un châle sur ses épaules et porte la tête couverte d’une coiffe à godrons ornée d’un nœud et de rubans.
 

  À ses pieds, son dernier-né, laissé un instant sur le sol de l’église, grignote sans se soucier de rien.

  Son fils aîné retire sa casquette et se hausse sur la pointe des pieds pour atteindre le bénitier et faire le signe de croix qu’il a déjà appris.

 

   Scène admirable pour l’amour maternel et le souci de l’éducation chrétienne qu’elle révèle.

   [cliquez sur l’image pour agrandir]  

  

                                                      Dévotion enfantine   —  Peter Fendi  

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/14596/devotion-enfantine-2/feed 0