Menu Fermer

Cinq Heures chez le Couturier Paquin

  Madame Paquin est la première couturière française à avoir acquis une renommée internationale. deux personnes qui s’approchent.

  Elle se tient debout au centre de sa maison, rue de la Paix à Paris, se tournant pour recevoir deux personnes qui s’approchent.

  Sa boutique joue le rôle d’un salon élégant où l’on bavarde, où l’on se rencontre et où l’on vient s’enquérir des nouveaux modèles inspirés de l’Ancien-Régime et remis au goût du jour.

présentent aux clientes assises sur un des canapés.

 

 

   Les employées apportent des étoffes qu’elles déploient sur la table ou présentent aux clientes assises sur un des canapés.

  Sent-on, en analysant cette scène d’hier, tout ce que la femme a perdu en élégance, en charme, en dignité, en supériorité ?

  C’est la société tout entière qui a reculé.

 

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Cinq Heures chez le Couturier Paquin

  Si l’on compare, on voit ce que la furie matérialiste et égalitaire a produit : de la banalité le plus souvent, de la vulgarité et de la prolétarisation, quand ce n’est pas le grotesque de certaines modes et attitudes d’aujourd’hui.

 

 

[stextbox id=”stb_style_222038″ image=”null”]             Cinq Heures chez le Couturier Paquin, 1906  – Henri Gervex (1852-1929)         [/stextbox]

 

Abonnez-vous à tfp-france.org par Emai :

Delivered by FeedBurner

 

 

Recommandés pour vous

1 Comment

  1. mazhevig

    La période à laquelle vous vous référez toujours est le XIXe siècle et la société bourgeoise en est le théâtre bien souvent. Si les moeurs étaient encore dignes à l’époque, elles l’étaient surtout dans les campagnes: on le voit à travers le costume, en Bretagne comme en Béarn, tandis que dans les villes – comme ici dans votre tableau – c’est la décadence, par rapport au XVIIIe siècle, vous ne trouvez pas? Les femmes ont sur le dos des amas de chiffons bien agencés mais sans aucune forme. Pour les hommes, c’est la tristesse et la banalité qui apparaissent déjà, le manque de caractère, où transparaît est-ce l’éloignement du transcendant?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.