Menu Fermer

Fatima, la clé du XXe siècle

Toute l'histoire du XXe confirme les prophéties de Fatima. La deuxième guerre mondiale était clairement annoncée. Dans la perspective de Fatima, Hitler apparaît comme un fléau de Dieu. « Les guerres ne sont pas autre chose qu'un châtiment pour le péché des hommes ».

Plus saisissant encore pour le présent et pour l'avenir est le rôle tout à fait unique joué par la Russie dans ces prophéties.

Trois petits bergers qui ne savaient même pas ce qu'était la Russie transmettent ce message étonnant : « la Russie répandra ses erreurs à travers le monde ».

Il était impossible d'imaginer avant la révolution d'octobre 1917, quelles erreurs la Russie pourrait bien déverser sur le monde. Cent ans plus tard, il est facile de constater que l'expansion du communisme à partir de Moscou est un fait dominant de l'histoire du siècle.

Ainsi, que ce soit pour des raisons spirituelles ou pour des raisons temporelles, tout esprit sérieux se doit d'analyser attentivement la question Fatima.

L'appel de Notre Dame

La Très Sainte Vierge apparaît six fois à Fatima. Six fois, Elle déplore les péchés du monde et vient toucher le cœur des hommes. Deux fois, Elle  apparaît «le Cœur dans la main», expression de l'amour le plus délicat et le plus total. Mais ce Cœur est  transpercé d'épines, causées par la cruelle ingratitude des humains.

Pour les arracher à l'abîme, Elle vient proposer aux hommes pécheurs la dévotion à son Cœur Immaculé. C'est dans la mesure où ils se laisseront toucher par cet appel que les conséquences tragiques de leur endurcissement prendront fin.

Que les hommes cessent d'offenser Dieu, voilà la première demande de la Très Sainte Vierge. Elle demande aussi la récitation du chapelet, la Consécration de la Russie à son Cœur Immaculé et la diffusion de la Communion réparatrice des cinq premiers samedis.

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.