tfp-france.org http://tfp-france.org Mon, 22 Apr 2019 01:45:54 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.10 Dimanche de Pâques, fête de la résurrection de Jésus Christ http://tfp-france.org/dimanche-de-paques-fete-de-la-resurrection-de-jesus-christ/ http://tfp-france.org/dimanche-de-paques-fete-de-la-resurrection-de-jesus-christ/#respond Sat, 20 Apr 2019 22:09:32 +0000 http://tfp-france.org/?p=15917  Marie la Magdaléenne et l'autre Marie allèrent voir le tombeau1.

   Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie la Magdaléenne et l’autre Marie allèrent voir le tombeau.

   Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur, étant descendu du ciel, s’approcha, roula la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était (brillant) comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige.

   Dans l’effroi qu’ils en eurent, les gardes tremblèrent et devinrent comme morts.
   Et prenant la parole, l’ange dit aux femmes :

« Vous, ne craignez pas; car je sais  que vous cherchez Jésus le crucifié. 
« Il n’est point ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez et voyez la place où il était; et hâtez-vous d’aller dire à ses disciples :
« Il est ressuscité des morts, et voici 
qu’il vous précède en Galilée; c’est là que vous le verrez. Je vous ai dit. »

   Elles sortirent vite du sépulcre avec crainte et grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.

   Et voilà que Jésus se présenta devant elles et leur dit :
       « Salut ! »

   Elles  s’approchèrent, saisirent ses pieds et se prosternèrent devant lui.
   Alors Jésus leur dit :

     « Ne craignez point; allez annoncer à mes frères qu’ils ont à partir pour la Galilée :
   c’est là qu’ils me verront.
»

 

  [cliquez sur l’image pour agrandir]  

 Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu ( Mt 28,1-10 )

                                La résurrection   — Hans Memling  (1430 — 1494 )  

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/dimanche-de-paques-fete-de-la-resurrection-de-jesus-christ/feed/ 0
Notre-Dame de Paris en flammes http://tfp-france.org/notre-dame-de-paris-en-flammes/ http://tfp-france.org/notre-dame-de-paris-en-flammes/#comments Tue, 16 Apr 2019 12:22:38 +0000 http://tfp-france.org/?p=30149 Notre-Dame de Paris en flammes – Communiqué de l’association française pour la défense de la
Tradition, Famille et Propriété.

   C’est avec horreur et une tristesse indicible que le monde entier a vu Notre-Dame, joyau de la chrétienté, dévorée par les flammes, alors même qu’une vague de profanations touche nos sanctuaires.

   Notre-Dame de Paris est devenue, au moment même ou commence la Semaine sainte, Notre-Dame des douleurs.

  Le courage des pompiers ont permis de sauver les tours et les murs. Mais la flèche qui pointait vers le ciel, s’est effondrée sur elle-même.

  Comment ne pas voir dans cette tragédie le symbole du mal qui ronge la France, autrefois perle du monde chrétien ?

  Un incendie impie dévore notre pays, alimenté par l’obsession égalitaire qui détruit tout ce qui rappelle, par sa verticalité, la direction du Ciel. Ce feu proprement infernal, s’élève parfois, hélas, de l’intérieur même de l’Église, donnant l’illusion que celle-ci va s’écrouler.

  Fluctuat nec mergitur, battue par les flots, elle ne sombre pas… La devise de Paris, s’applique avec certitude à la Rome éternelle. C’est pourquoi les ruines de Notre-Dame ne doivent pas conduire les catholiques au désespoir. 

  Au contraire, comme pour les fidèles massés sur les quais de la Seine et qui priaient, elles doivent être l’occasion de nous tourner vers la Sainte Vierge et lui demander la force d’éteindre le mal qui consume la France. 

 

Société française pour la défense de la Tradition, Famille, Propriété – TFP

12, avenue de Lowendal – 75007  PARIS – Té1. : (1) 45 55 61 88 Fax : (1) 45 55 59 86

S’abonner à TFP-France Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/notre-dame-de-paris-en-flammes/feed/ 1
Chemin de Croix : Dixièmes station – Jésus est dépouillé de ses vêtements http://tfp-france.org/chemin-de-croix-dixiemes-station-jesus-est-depouille-de-ses-vetements/ http://tfp-france.org/chemin-de-croix-dixiemes-station-jesus-est-depouille-de-ses-vetements/#respond Tue, 16 Apr 2019 09:09:29 +0000 http://tfp-france.org/?p=6880

 

  Tout, oui, absolument tout.  Même la honte.

  Nous devons être prêts à la  supporter pour l’amour de Dieu et le salut des âmes.

 Envoici la preuve. Le Pur par excellence tut dévêtu et les impurs le bafouèrent dans sa pureté.

  Notre Seigneur dut résister aux railleries de l’impureté.

  Cela peut sembler insignifiant que résiste aux railleries Celui qui a déjà résisté à tant de tourments. Néanmoins, cette leçon aussi nous était nécessaire.

  Par le seul mépris d’une servante, saint Pierre avait renié. Combien d’hommes n’auront-ils pas abandonné Notre Seigneur par la seule crainte du ridicule !

  S’il se trouve des hommes qui vont à la guerre et s’exposent aux balles et à la mort de peur d’être traités de lâches, n’est-il pas vrai que certaines personnes ont plus peur d’un rire que de tout ?


  Le Divin Maître a affronté le ridicule. Il nous a appris que rien n’est ridicule dans la ligne de la vertu et du bien.

 Apprenez-moi, Seigneur, à refléter en moi la majesté de votre Visage et la force de votre persévérance, quand les impies voudront manier contre moi l’arme du ridicule.

 

Ce chemin de Croix a éte composé par le professeur Plinio Corrêa de Oliveira (1908-1995), fondateur de la TFP au Brésil et inspirateur des outres TFP et associations de laïcs catholiques œuvrant en défense des principes de la civilisation chrétienne. Il a été publié dans le mensuel Catoliscismo en mars 1957.

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/chemin-de-croix-dixiemes-station-jesus-est-depouille-de-ses-vetements/feed/ 0
Dimanche des Rameaux et de la Passion http://tfp-france.org/dimanche-des-rameaux-et-de-la-passion/ http://tfp-france.org/dimanche-des-rameaux-et-de-la-passion/#respond Sat, 13 Apr 2019 10:09:16 +0000 http://tfp-france.org/?p=15888   Quelques jours avant la fête de la Pâque, Jésus et ses disciples approchent de Jérusalem, de Bethphagé et de Béthanie, près du mont des Oliviers.

Jésus envoie deux de ses disciples :

« Allez au village qui est en face de vous.
« Dès l’entrée, vous y trouverez un petit âne attaché, que personne n’a encore monté.
«  Détachez-le et amenez-le.
«  Si l’on vous demande :
«  ‘Que faites-vous là ?’ répondez : 
«  ‘Le Seigneur en a besoin : mais bientôt, il le renverra ici.  »  

 

  Ils partent, trouvent un petit âne attaché près d’une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachent.

Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? »

Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire.

 Et ils amènent le petit âne à Jésus, et ils mettent par-dessus leurs manteaux; et Jésus s’assit sur lui. 

 Un grand nombre étendirent leurs manteaux sur le chemin; d’autres, des branchages, qu’ils avaient coupés dans les champs.

  Et ceux qui allaient devant et ceux qui suivaient criaient : 

   « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
   « Béni le Règne qui vient, celui de notre père David.
   « Hosanna au plus haut des cieux ! » 

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc ( Mc 11, 1-10 )

  [cliquez sur l’image pour agrandir]  

                   Entrée du Christ à Jérusalem, 1320     — Pietro Lorenzetti (1280-1348)  

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/dimanche-des-rameaux-et-de-la-passion/feed/ 0
Chemin de Croix : Neuvième station – Jésus tombe pour la troisième fois http://tfp-france.org/chemin-de-croix-neuvieme-station-jesus-tombe-pour-la-troisieme-fois/ http://tfp-france.org/chemin-de-croix-neuvieme-station-jesus-tombe-pour-la-troisieme-fois/#respond Tue, 09 Apr 2019 17:09:27 +0000 http://tfp-france.org/?p=6693   Vous êtes, Seigneur, plus épuisé, plus dépouillé, plus meurtri, plus exsangue que jamais.

  Qu’est-ce qui Vous attend ? Etes-Vous arrivé au bout ?

  Non. Le pire est encore devant vous. Le crime le plus atroce doit encore être commis.

  Les douleurs les plus grandes sont encore à souffrir.

  Vous êtes à terre  pour la troisième fois et, pourtant, tout ce qui s’est déjà passé n’est qu’un préambule.

  Et voilà qu’à nouveau vous bougez ce corps qui tout entier n’est qu’une plaie. Ce qui semblait impossible se réalise : une fois de plus, Vous vous relevez lentement, bien que chaque mouvement soit pour Vous une nouvelle douleur.

  Vous voici, Seigneur, debout encore une fois… avec votre Croix. Vous avez su trouver de nouvelles forces, de nouvelles énergies, et Vous reprenez la marche.

  Trois chutes, autant de leçons de persévérance, chacune plus poignante et plus expressive que la précédente.

  Pourquoi tant d’insistance ?

Parce que notre lâcheté est insistante. Nous nous résolvons à prendre notre croix, mais toujours notre lâcheté revient à la charge. Pour qu’elle ne trouve pas de prétexte en notre faiblesse, Vous avez voulu nous répéter Vous-même cette triple leçon.

  Non, notre faiblesse ne peut nous servir de prétexte.

  La grâce que Dieu ne refuse jamais peut ce que les forces purement naturelles ne pourraient pas. Dieu veut être servi jusqu’au dernier souffle, jusqu’à l’épuisement des dernières énergies et multiplie notre capacité de souffrir et d’agir afin que notre dévouement atteigne les extrêmes de l’imprévisible, de l’invraisemblable, du miraculeux.

  « La mesure de l’amour de Dieu consiste à L’aimer sans mesure », disait Saint François de Sales. La mesure de la lutte pour Dieu consiste à lutter sans mesure, dirions-nous.

  Et moi, pourtant, comme je me fatigue vite ! Dans mes œuvres d’apostolat, le moindre sacrifice m’arrête, le moindre effort me fait horreur, la moindre lutte me met en fuite.

  J’aime l’apostolat, oui.
 L’apostolat entièrement conforme à mes préférences et à mes fantaisies, que je fais quand je veux, comme je veux, parce que je le veux. J’estime alors avoir fait à Dieu une grande aumône.

  Mais Dieu ne se contente pas de cela. Pour l’Eglise, Il veut toute ma vie, Il veut de l’organisation, Il veut de la sagacité, Il veut de l’intrépidité, Il veut l’innocence de la colombe mais aussi l’astuce du serpent, Il veut la douceur de la brebis, alliée à la colère irrésistible et conquérante du lion. Si, pour servir Notre Seigneur, il faut sacrifier carrière, amitiés, liens de famille, vanités mesquines, habitudes invétérées, alors je dois le faire.

  Car cette étape de la Passion m’enseigne qu’à Dieu nous devons tout donner, absolument tout, et qu’après avoir tout donné, nous devons encore donner notre propre vie.

 

Ce chemin de Croix a éte composé par le professeur Plinio Corrêa de Oliveira (1908-1995), fondateur de la TFP au Brésil et inspirateur des outres TFP et associations de laïcs catholiques œuvrant en défense des principes de la civilisation chrétienne. Il a été publié dans le mensuel Catoliscismo en mars 1957.

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/chemin-de-croix-neuvieme-station-jesus-tombe-pour-la-troisieme-fois/feed/ 0
La soupe du couvent http://tfp-france.org/la-soupe-du-couvent/ http://tfp-france.org/la-soupe-du-couvent/#respond Sat, 06 Apr 2019 10:09:17 +0000 http://tfp-france.org/?p=9367

 

   Une mer d’enfants joyeux envahit l’entrée du cloître : c’est l’heure de la distribution du repas, préparé par les moines. La soupe est bonne et abondante, distribuée dans de grands pots en terre où l’on puise avec sa cuillère.

 

Waldmüller_-_Die_Klostersuppe - detail1


  À gauche, une petite-fille guide son grand-père aveugle ; au centre, un petit bonhomme joint les mains en prière ; au premier plan, un garçon avale avec appétit son dîner alors que juste derrière lui, une fillette semble esquisser un pas de danse vers sa mère.

  La joie et la bonne humeur irradient partout ce tableau baigné de lumière. Ces pauvres se savent aimés de Dieu, et ils avancent sans révolte dans leur vie difficile, vers le Ciel.

 

deail3

 

  Des hommes sont groupés plus avant : accepter son humble condition est dur pour ces ouvriers qui n’hésitent pas à travailler avec courage.
  Un moine prodigue de bons conseils à ceux qui l’entourent. Regardez bien tout au fond de la galerie : le Christ en Croix surplombe la scène, couvrant tous ses enfantsde Son immense amour.

 

 cliquez sur l’image pour agrandir 

La soupe du couvent

                               La soupe du couvent     – Ferdinand Georg Waldmüller 1858

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/la-soupe-du-couvent/feed/ 0
Chemin de Croix: Quatrième station – Jésus rencontre sa Mère http://tfp-france.org/chemin-de-croix-quatrieme-station-jesus-rencontre-sa-mere/ http://tfp-france.org/chemin-de-croix-quatrieme-station-jesus-rencontre-sa-mere/#respond Tue, 02 Apr 2019 17:09:21 +0000 http://tfp-france.org/?p=6515  Qui, ô Notre Dame, Vous voyant tout en pleurs, oserait Vous en demander la raison ?
 Ni la Terre, ni la mer, ni le firmament ne pourraient servir de termes de comparaison à votre douleur.

  Donnez-moi, ô ma Mère, un peu, au moins, de cette douleur.
  Donnez-moi la grâce de pleurer Jésus, avec les larmes d’une componction sincère et profonde.

 cliquez ici pour voir la vidéo : Chemin de Croix – IV station – Jésus rencontre sa Mère

 

 


 

 

  Vous souffrez en union avec Jésus. Donnez-moi la grâce de souffrir comme Vous et comme Lui. Votre douleur la plus grande n’a pas été de contempler les indicibles tourments corporels de votre Divin Fils. Que sont les maux du corps en comparaison de ceux de l’âme ? Si Jésus avait souffert tous ces tourments, mais qu’il y avait eu autour de lui des cœurs compatissants !

  Si encore la haîne la plus stupide, la plus injuste, la plus niaise n’était pas venue blesser le Sacré Coeur, bien plus que le poids de la Croix et les mauvais traitements ne blessaient le Corps de Notre Seigneur !

  Mais la manifestation tumultueuse de la haîne et de l’ingratitude de ceux qu’il avait aimés… à deux pas, un lépreux qu’il avait guéri…  plus loin, un aveugle à qui 11 avait rendu la vue… un affligé à qui II avait donné la paix.

  Tous demandaient sa mort, tous Le haïssaient, tous L’injuriaient. Tout cela faisait souffrir Jésus immensément plus que les douleurs inexprimables qui accablaient son Corps.

  Et il y avait pire. Le pire des maux. Il y avait le péché, le péché déclaré, le péché hurlant, le péché atroce. Si encore toutes ces ingratitudes avaient été commises contre le meilleur des hommes, mais, par absurde, n’avaient pas offensé Dieu !

  Mais elles étaient commises contre l’Homme-Dieu et constituaient un péché suprême contre la Très Sainte Trinité Elle-même.

  Voilà quel était le pire de cette injustice et de cette ingratitude.

  Plus que de léser les droits du bienfaiteur, ce mal était d’offenser Dieu. Parmi tant de causes de douleur, celle qui Vous faisait le plus souffrir, ô Mère Très Sainte, ô Divin Rédempteur, c’était certainement le péché. 

  Et moi ? Est-ce que je me souviens de mes péchés ? Est-ce que je me souviens par exemple de mon premier péché, ou de mon péché le plus récent ?

 De l’heure à laquelle je l’ai commis, du lieu, des personnes qui m’entouraient, des motifs qui m’ont entraîné à pécher ?   Si  j’avais pensé  à toute l’offense que  Vous cause  un péché,  aurais-je osé Vous désobéir,  Seigneur ?

  O ma Mère, par la douleur de cette sainte Rencontre, obtenez-moi la grâce d’avoir toujours devant les yeux Jésus souffrant et couvert des blessures, précisément comme Vous L’avez vu à ce moment de la Passion.

 

Ce chemin de Croix a éte composé par le professeur Plinio Corrêa de Oliveira (1908-1995), fondateur de la TFP au Brésil et inspirateur des outres TFP et associations de laïcs catholiques œuvrant en défense des principes de la civilisation chrétienne. Il a été publié dans le mensuel Catoliscismo en mars 1957.

 

Fond musical : chœur de la TFP brésilienne, enregistrement de 1968 –
Narrateur : Patrice Dehent

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/chemin-de-croix-quatrieme-station-jesus-rencontre-sa-mere/feed/ 0
Le pain béni http://tfp-france.org/le-pain-beni/ http://tfp-france.org/le-pain-beni/#respond Fri, 29 Mar 2019 10:09:45 +0000 http://tfp-france.org/?p=15645    C’est dimanche, l’église paroissiale est pleine et chacun apporte un soin particulier à sa toilette.

Un enfant de chœur passe pour offrir le pain bénit.

 

 

    Un enfant de chœur passe pour offrir le pain bénit.

 

 

    Élégance et variété des coiffes, des châles et des robes, pureté, tranquillité et douceur des visages, extraordinaire dignité d’un peuple chrétien, dont les principes catholiques orientent la vie quotidienne.

 Le pain béni

    [cliquez sur l’image pour agrandir]  

 

                                 Le pain béni    —  Léon-Henri-Antoine Loire 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/le-pain-beni/feed/ 0
Chemin de Croix : V et VI station http://tfp-france.org/chemin-de-croix-iv-v-et-vi-station/ http://tfp-france.org/chemin-de-croix-iv-v-et-vi-station/#respond Tue, 26 Mar 2019 17:09:38 +0000 http://tfp-france.org/?p=15361 Méditations sur la Passion de
Notre Seigneur Jésus-Christ

cover

    Alors que la Semaine Sainte approche, il vous permettra de nourrir notre réflexion et notre vie spirituelle.
   Mais il y a plus. Ces textes parlent à chaque chrétien de son devoir de suivre les traces du Divin Sauveur dans les difficultés quotidiennes et parmi l’hostilité déclarée des ennemis de Dieu.

  Si l’on méditait plus sur la Passion et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ, nous aurions plus de courage pour agir là où nous sommes, en défense de la morale chrétienne et des principes catholiques dans la société.

Au début de chaque station, après l’énoncé du titre, on prie

    V. Nous vous adorons, ô Christ, et nous Vous bénissons.
    R. Parce que Vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.

 

Cinquième station – Le Cyrénéen aide Jésus à porter sa Croix

cliquez ici pour voir la vidéo :

V station

Sixième station – Véronique essuie la Face de Jésus

cliquez ici pour voir la vidéo :

 VI station

 A la fin de chaque station on prie :

Notre Père… Je vous salue Marie… Gloire au Père…

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.

V. Que par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles reposent en paix
R. Ainsi-soit-il.

  

  Ce chemin de Croix a éte composé par le professeur Plinio Corrêa de Oliveira (1908-1995), fondateur de la TFP au Brésil et inspirateur des outres TFP et associations de laïcs catholiques œuvrant en défense des principes de la civilisation chétienne. Il a été publié dans le mensuel Catoliscismo en mars 1957.

   Fond musical : chœur de la TFP brésilienne, enregistrement de 1968 –
Narrateur : Patrice Dehent

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/chemin-de-croix-iv-v-et-vi-station/feed/ 0
Une maîtrise http://tfp-france.org/une-maitrise/ http://tfp-france.org/une-maitrise/#respond Sat, 23 Mar 2019 10:20:27 +0000 http://tfp-france.org/?p=20468   Le choeur de la maîtrise est rassemblé pour chanter dans l’église.

Une maîtrise –– Henri Brispot detail3
Aux voix des enfants, regroupés devant l’harmonium, habillés de soutanelles rouges et de surplis de dentelles, se 
joignent celles des hommes, debout le dos au mur et revêtus de dalmatiques.  

 

 Deux hommes, enfouis sous de lourdes chapes, jouent l’un du violoncelle et l’autre de la contrebasse.

Une maîtrise –– Henri Brispot detail1

 

  Le peintre a voulu représenter comme dans un instantané la vie de cette maîtrise, touchante de réalisme. 

 Pour cela, il utilise un contraste qui fait sourire, entre la solennité des ornements et les attitudes des protagonistes. 

 Un chantre signale à son voisin qu’il se trompe et l’enfant de choeur qui nous regarde nous fait entrer dans le tableau, comme cause de sa distraction.

 

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Une maîtrise –– Henri Brispot

 

 

                                                 Une maîtriseHenri Brispot      

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/une-maitrise/feed/ 0