Imprimer cet article Imprimer cet article Envoyez cet article par email à une personne de votre choix Envoyez cet article par email à une personne de votre choix

« Le Royaume des cieux est à eux »


  « Heureux les pauvres de cœur : le Royaum e des cieux est à eux ! » Oui, heureux ceux qui rejettent les fardeaux sans valeur, mais bien pesants, de ce monde ; ceux qui ne veulent plus devenir riches, si ce n’est en possédant le Créateur du monde, et lui seul, pour lui-même ; ceux qui sont comme des gens qui n’ont rien mais qui par lui possèdent tout (2 Co 6,10). Est-ce qu’ils ne possèdent pas tout, ceux qui possèdent celui qui contient tout et dispose tout, ceux dont Dieu est « la part et l’héritage » ? (Nb 18,20)

  « Rien ne manque à ceux qui le craignent » (Ps 33,10). Dieu leur donne tout ce qu’il sait leur être nécessaire ; il se donnera lui-même à eux un jour, pour qu’ils soient dans la joie… Glorifions-nous donc, mes frères, d’être pauvres pour le Christ, et efforçons-nous d’être humbles avec le Christ. Il n’y a rien de plus détestable qu’un pauvre orgueilleux et rien de plus misérable… 

  « Le Royaume de Dieu n’est pas nourriture et boisson, mais justice, paix et joie dans l’Esprit Saint » (Rm 1 4,17).  Si nous sentons que nous avons tout cela en nous, pourquoi ne pas proclamer avec assurance que le Royaume de Dieu est au-dedans de nous ? (Lc 17,21) Or ce qui est en nous est véritablement à nous ; personne ne peut nous l’arracher.

  C’est pourquoi, quand il proclame le bonheur des pauvres, le Seigneur a raison de dire, non pas : « Le Royaume des cieux sera à eux », mais « est à eux ». Il l’est non seulement à cause d’un droit fermement établi, mais aussi à cause d’un gage absolument sûr, une expérience déjà du bonheur parfait.

  Non seulement parce que le Royaume est préparé pour eux depuis le début du monde (Mt 25,34), mais aussi parce qu’ils ont déjà commencé à entrer en sa possession. Ils possèdent déjà le trésor céleste dans des vases d’argile (2 Co 4,7) ; ils portent déjà Dieu dans leur corps et dans leur cœur.

Le Jugement dernier (Fra Angelico)

 


Bienheureux Guerric d’Igny –  abbé cistercien (v. 1080-1157) — Sermon pour la Toussaint

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

Tags: , , , , , , ,
Imprimer cet article Imprimer cet article

Leave Comment