tfp-france.org » Blasphèmes et Profanation http://tfp-france.org Mon, 01 Feb 2016 17:44:14 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.7 Luther : non et non http://tfp-france.org/25769/luther-non-et-non http://tfp-france.org/25769/luther-non-et-non#comments Mon, 01 Feb 2016 16:09:04 +0000 http://tfp-france.org/?p=25769

  Le cinquième centenaire de la naissance de Martin Luther, le grand responsable de la révolution protestante au XVI° siècle, a donné lieu dans certains milieux catholiques à des manifestations de sympathie qu’on aurait jugé absolument inconcevables il y a cinq ans encore. A leur nombre figure la visite de Sa Sainteté Jean-Paul II à la « Christus Kirche », le temple protestant de Rome.
   Sur Martin Luther, le professeur Plinio Corrêa de Oliveira, fondateur de l’Association Brésilienne pour la Défense de la Tradition, de la Famille et de la Propriété (TFP) et Président de son Conseil National, a écrit pour le principal quotidien de São Paulo, la grande métropole industrielle du Brésil, deux articles hautement instructifs.

    Nous sommes heureux de les mettre à la disposition de nos lecteurs.            

   J’ai eu l’honneur, en 1974, d’être le premier signataire d’un manifeste publié dans des quotidiens parmi les principaux du Brésil et reproduit dans presque tous les pays ou existaient les onze TFP d’alors. Il s’intitulait : « La politique de détente du Vatican avec les gouvernements communistes – Pour la TFP : s’abstenir ? ou résister ? » (cf. Folha de S. Paulo, 10/4/74).

   Les associations y déclaraient leur respectueux désaccord vis-à-vis de l’ « Ostpolitik » menée par Paul VI, et exposaient en détail leurs raisons pour cela. Soit dit en passant, tout y était exprimé avec tant d’orthodoxie que personne n’a soulevé la moindre objection à cet égard.

   Pour résumer en une phrase à la fois toute la vénération envers la Papauté et la fermeté avec laquelle elles déclaraient leur Résistance à l’ « Ostpolitik » vaticane, les TFP disaient au Souverain Pontife : « Notre âme est vôtre, notre vie est vôtre. Commandez-nous ce que vous voudrez. Mais ne nous demandez pas de croiser les bras devant le loup rouge qui mène l’assaut. Notre conscience s’y oppose ».

  Je me suis rappelé cette phrase avec une particulière tristesse en lisant la lettre écrite par Jean-Paul II au Cardinal Willebrands (cf. L’Osservatore Romano, 6/11/83), à propos du cinquième centenaire de la naissance de Martin Luther, et signée du 31 octobre dernier, date anniversaire du premier acte de rébellion de cet hérésiarque dans l’église du château de Wittemberg. Elle est pétrie de tant de bienveillance et d’aménité que je me suis demandé si l’auguste signataire avait oublié les terribles blasphèmes que le moine apostat avait lancés contre Dieu, contre le Christ Jésus Fils de Dieu, contre le Très Saint Sacrement, la Vierge Marie et la Papauté elle-même.

  Il est pourtant sûr qu’il ne les ignore point, car ils sont à la portée de n’importe quel catholique cultivé, dans des livres de bon aloi, qu’on trouve encore aujourd’hui sans difficulté. 

Portrait du pape Léon X - Bula

 Dans la bulle « Exsurge Domine », de 1520, le Pape Léon X, condamna les erreurs de Luther

  Deux d’entre eux me viennent à l’esprit. L’un, écrit au Brésil : c’est « L’Eglise, la Réforme et la Civilisation », du grand jésuite Leonel Franca. Sur ce livre comme sur son auteur, les silences ecclésiastiques officiels laissent la poussière retomber.

  L’autre livre est d’un historien français parmi les plus connus de ce siècle, Funck-Brentano, membre de l’Institut, et d’ailleurs protestant peu suspect.

  Commençons par citer les textes recueillis dans l’ouvrage de ce dernier : « Luther » (Grasset, Paris, 1934. 7éme éd., 352 pp).

   Et allons droit à ce blasphème sans nom : « Le Christ, dit Luther, a commis l’adultère une première fois avec la femme à la fontaine dont parle Jean. Ne murmurait-il pas autour de lui : “Qu’a-t-il donc fait avec elle? », puis avec la Madeleine, puis avec la femme adultère qu’il a tenue quitte si légèrement. Ainsi le Christ, si pieux, a dû, lui aussi, forniquer avant de mourir » (« Propos de table », n° 1472, éd. de Weimar II, 107 – cf. op. cit., p. 235).

   Quand on a lu cela, on ne s’étonne pas que Luther pense, comme le signale Funck-Brentano, que « Certes, Dieu est grand et puissant, bon et miséricordieux (…) mais il est stupide – « Deus est stultissimus » (« Propos de table », n° 963, éd. De Weimar, I, 487). C’est un tyran. Moïse agissait par sa volonté, comme son lieutenant, en maître bourreau que nul n’a dépassé, voire égalé à effrayer, terroriser, martyriser le pauvre monde » (op. cit., p. 230).

judas  Tout cela est en cohérence étroite avec cet autre blasphème, qui impute à Dieu la responsabilité de la trahison de Judas et de la révolte d’Adam : « Luther », commente Funck-Brentano, « en arrive a déclarer que Judas, en trahissant le Christ, agit sous l’impétueuse décision du Tout-Puissant. “Sa volonté (celle de Judas) était dirigée par Dieu ; Dieu le faisait mouvoir en sa toute “ puissance ”. Adam lui-même, au paradis terrestre, fut contraint d’agir comme il agit. Il se trouvait mis par Dieu dans une situation telle qu’il lui était impossible de ne pas tomber » (op. cit., p. 246)

  Non moins cohérent avec cette séquence abominable, un pamphlet de Luther intitulé « Contre le pontificat romain fondé par le diable », de mars I545, dénommait le Pape, non pas « très saint » selon l’usage, mais « très infernal », et ajoutait que la papauté s’était toujours montrées assoiffée du sang (cf. op. cit., pp. 337-338).

  On ne s’étonne pas alors que Luther, mû par de telles idées, ait écrit à Melanchthon, à propos des sanglantes persécutions d’Henri VIII contre les catholiques d’Angleterre : « Il est permis de s’abandonner à la colère quand on sait quels traîtres, voleurs, meurtriers sont les papes, leurs cardinaux et leurs légats. Plût à Dieu que l’on vît s’employer à les faire disparaître plusieurs rois d’Angleterre » (op. cit., p. 254).

  Il s’est exclamé pour la même raison : « Assez de paroles, le fer ! le feu ! ». Il ajoute : « Nous punissons les voleurs par l’épée, pourquoi ne pas empoigner pape et cardinaux et toute la séquelle de la Sodome romaine et nous laver les mains dans leur sang ? » (op. cit., p. 104).

  Cette haine a accompagné Luther jusqu’à la fin de sa vie; Funck-Brentano affirme : « Son dernier sermon public à Wittemberg est du 17 janvier 1546 : ultime cri de malédiction contre le pape, le sacrifice de la messe, le culte de la Vierge » (op.cit., p. 340).

  On comprend alors que des grands persécuteurs de l`Eglise aient célébré sa mémoire. Ainsi « Hitler a fait proclamer fête nationale en Allemagne l’anniversaire du 31 octobre 1517 où le moine augustin révolte fit afficher aux portes de l’église du château de Wittemherg ses fameuses 95 propositions contre la suprématie et les doctrines pontificales » (op.cit., p. 272).

  En dépit de tout l’athéisme officiel du régime communiste, M. Erich Honnecker, président du Conseil d’Etat et du Conseil de Défense, premier personnage de la République Démocratique Allemande, a organisé cette année enMartin_Luther l’honneur de Luther des célébrations impressionnantes (cr. « German Comments », Osnabrück, Allemagne de l’Ouest, avril 1983).

  Que le moine apostat ait éveillé de tels sentiments chez un chef nazi, et plus récemment chez un chef communiste, rien de plus naturel.

  Rien de plus déconcertant, de plus sidérant même, que ce qui s’est passé lors de la toute récente célébration du cinquième centenaire de la naissance de Luther dans un maigre temple protestant de Rome, le 11 décembre dernier.

  Cette manifestation de fête, d’amour et d’admiration pour la mémoire de l’hérésiarque a comporté la participation du prélat que le conclave de 1978 a élu Pape. Celui donc auquel incomberait la mission de défendre contre les hérésiarques et les hérétiques les saints noms de Dieu et de Jésus-Christ, la Sainte Messe, la Sainte Eucharistie et la Papauté !

  « Sidérant, ahurissant » – tel a été le gémissement de mon cœur de catholique. Qui n’en a pas moins redoublé de foi et de vénération pour la Papauté.

   Dans le prochain article, il me reste à citer « L’Eglise, la Réforme et la Civilisation » du grand P. Leonel Franca.

 

“Folha de S Paulo” , 27/12/1983 – Le texte ci-dessus a été traduit et publié par                 « Aperçu » , N° 30 – Novembre 1999. 

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email: Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/25769/luther-non-et-non/feed 0
Bulletin de la campagne – décembre 2015 http://tfp-france.org/25498/bulletin-de-la-campagne-decembre-2015 http://tfp-france.org/25498/bulletin-de-la-campagne-decembre-2015#comments Mon, 04 Jan 2016 17:09:59 +0000 http://tfp-france.org/?p=25498 Bulletin d’information de

« La France a besoin de la culture chrétienne « 

décembre 2015

 

TFP - BTN 1215 - cover1

 cliquez ici pour télécharger

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/25498/bulletin-de-la-campagne-decembre-2015/feed 0
Cartes de Noël de la TFP – 2015 http://tfp-france.org/25135/cartes-de-noel-de-la-tfp-2015 http://tfp-france.org/25135/cartes-de-noel-de-la-tfp-2015#comments Mon, 23 Nov 2015 17:09:21 +0000 http://tfp-france.org/?p=25135 J’agis pour défendre les fêtes chrétiennes Noel 2015 - cover

 Ne déplorez-vous pas que l’atmosphère si spéciale qui entourait Noël autrefois se soit effacée ?

   Hélas ! Il y a des sans-Dieu qui, sous prétexte de laïcité, essayent de détruire ce qui donne sa signification à cette date. Vous le savez, “ils” menacent toutes les fêtes chrétiennes et veulent soit les supprimer, soit les dénaturer.

   Vous ne devez pas les laisser faire ! Il est vraiment très important de défendre ces fêtes. C’est pour cela que je vous écris aujourd’hui.

  Grâce aux cartes de Noël, vous pourrez répandre autour de vous, avec vos vœux, un peu de l’authentique esprit de Noël.

  En les utilisant, vous accomplirez un acte militant pour défendre Noël et vous affirmerez que la France a besoin de la culture chrétienne.

la carte EN

la carte : La Nativité

  Mais il devient si difficile de trouver de belles cartes de Noël !

  Voilà pourquoi j’ai fait préparer ces trois modèles. Je les ai choisies en pensant qu’elles pourraient vous plaire. Il vous suffit de les plier avec soin, vous pourrez les glisser ensuite dans vos enveloppes habituelles.

  Je vous encourage à les utiliser pour adresser vos vœux à tous ceux qui vous sont chers. Vous pouvez bien sûr y écrire à l’intérieur vos souhaits de joyeux Noël et de bonne année.

  Si vous aussi vous agissez pour défendre et ranimer l’authentique esprit de Noël autour de vous, il se peut même que votre vie en soit changée…

  En tout cas, ce que je vous propose, c’est une action simple pour influencer l’ambiance de notre société qui se paganise. Ensemble, avec tous les correspondants de la TFP, je vous recommande d’agir pour semer autour de vous le message de Noël

 Voilà pourquoi je vous encourage à envoyer autant de cartes de Noël que vous le pourrez. N’hésitez pas pour cela à m’en demander. 

la carte TA

la carte : L’adoration des bergers

Et pourquoi ne feriez-vous pas un geste d’apostolat en ce Noël pour toucher encore plus de personnes ? 

  Réfléchissez, vous pouvez aussi envoyer une de ces cartes à quelqu’un à qui vous n’envoyez pas vos vœux d’habitude :

votre médecin, votre député, votre maire, votre évêque, la rédaction du journal que vous achetez, un fournisseur, votre boulanger, une connaissance plus lointaine…

  Merci, si vous le pouvez, de soutenir cette action de défense de la fête de Noël par un don, de la valeur de votre choix. Par votre don vous participez à cette mission si nécessaire : défendre les fêtes chrétiennes contre ceux qui veulent les rayer du calendrier.

  Et je vous en remercie du fond du cœur ! Vous affirmez ainsi la présence de la culture chrétienne dans la société. Et c’est une bénédiction de le faire !

  En attendant de vous souhaiter un joyeux et saint Noël plus près du 25 décembre, ce que je vous souhaite aujourd’hui c’est beaucoup de succès dans votre action pour répandre la culture chrétienne autour de vous avec les cartes de Noël de la TFP.

la carte VI

la carte : L’adoration des Mages

  Demandez-moi dès aujourd’hui les cartes que vous souhaitez, je ferai tout mon possible pour vous les envoyer au plus vite

 

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –

13863 / Carte de Noël : La Nativité ;
13863 / Carte de Noël : L’adoration des bergers    
ou
13863 / Carte de Noël : L’adoration des Mages

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88  

Faire un don

 (Hors-commerce. Ne peut être vendue.)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/25135/cartes-de-noel-de-la-tfp-2015/feed 2
La guerre va finir, mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, il en commencera une autre sous le règne de Pie XI qui sera pire encore. http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore#comments Wed, 11 Nov 2015 10:09:17 +0000 http://tfp-france.org/?p=25035 Troisième apparition de Notre-Dame de Fatima – le 13 juillet 1917


    Deuxième partie du secret : le châtiment et les moyens de l’éviter

Remplis d’effroi, et comme pour appeler au secours, les voyants levèrent les yeux vers la Sainte Vierge, qui leur dit avec douceur et tristesse :

   NOTRE-DAME : « Vous avez vu l’enfer, où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.

Notre-Dame-de-Fatima-cover1 « Si on fait ce que Je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et on aura la paix.

 « La guerre va finir, mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, il en commencera une autre sous le règne de Pie XI qui sera pire encore.

 « Quand vous verrez une nuit illuminée par une lueur inconnue, sachez que c’est le grand signal que Dieu vous donne de ce qu’Il va punir le monde de ses crimes, au moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père.

« Pour l’empêcher, Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si l’on satisfait à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, propageant les guerres et les persécutions contre l’Eglise ; les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties.

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père Me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix.

« Au Portugal, on conservera toujours le Dogme de la Foi.

« Cela ne le dites à personne. A François, oui, vous pouvez le dire. »

 


Extrait  :  « Fatima – Message de tragédie ou d’espérance ? »  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore/feed 0
Calendrier 2016 de la TFP, « 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge » http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge#comments Mon, 09 Nov 2015 17:29:22 +0000 http://tfp-france.org/?p=25009   Je suis heureux de vous offrir le calendrier 2016 de la TFP, « 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge », que je suis heureux de vous offrir.

ph - fev  À chaque double page, il y a une belle photographie de la statue pèlerine de la Vierge de Fatima, dont le regard et le visage sont si limpides, si doux, si purs, si accueillants.

  – Placez ce calendrier à un endroit où vous le verrez tous les jours : près de votre bureau ou table de travail, dans votre cuisine, votre chambre ; ainsi, vous pourrez vous dire souvent :

– « Je suis sous le regard plein de bonté de ma Mère et sous sa protection ».

  Sa vue vous rappellera qu’il faut Lui confier toutes vos peines, toutes vos difficultés, mais aussi vos joies, et La prier avec confiance, en vous adressant à Elle comme un enfant le fait avec sa maman.

  Et vous le savez aussi bien que moi, Elle vient toujours à notre secours.

  Je souhaite également vous fournir le moyen de faire vous aussi un geste d’apostolat marial envers des personnes de votre entourage.

  Pour cela, n’hésitez pas à me demander des calendriers pour les donner autour de vous !

  Et d’ailleurs, « c’est un calendrier que tout le monde a plaisir à recevoir », comme me le disait un ami.

  Vous aussi, vous pouvez répandre un peu de lumière et de bonheur dans ce triste monde paganisé. C’est vraiment important.

  Cette campagne de diffusion du calendrier 2016 est l’occasion de montrer par un témoignage concret ce qu’a produit la culture chrétienne.

  Il ne s’agit pas de dire « avant c’était mieux », mais de toucher du doigt ce que l’on a perdu en abandonnant, presque sans s’en rendre compte, et surtout sans l’avoir choisi, les fondements essentiels qui ont guidé les moeurs au long de 2000 ans de civilisation.

ph - mar.  Les douze tableaux qui illustrent ce calendrier évoquent l’époque, pas si lointaine, où les principes chrétiens orientaient encore en grande partie la société et la vie quotidienne.

– la famille fondée sur le mariage indissoluble,

– La dignité des personnes, la pudeur et l’élégance des modes vestimentaires,

– une certaine douceur de vivre qui a disparu,

– le goût de l’ouvrage bien fait et de l’effort, la légitime fierté que procurent les fruits du travail,

– des joies simples et honnêtes, l’acceptation de sa condition,

–  l’amour du prochain, l’admiration de ce qui est plus,

– les pratiques de la piété, la notion du bien et du mal,

… voilà quelques-unes des caractéristiques d’un temps peu éloigné et qui est parvenu jusqu’à nous par bien des aspects.

  S’il vous plaît, aidez-moi à diffuser ce témoin de la culture chrétienne dans toute la France.

  – Pourquoi un témoin de la culture chrétienne, me demanderez-vous ?

  Parce que dans les tableaux que vous allez découvrir, l’art, influencé par la foi, met en évidence quelques-unes des merveilles de la Création, que ce soit dans le monde matériel ou bien en soulignant les splendeurs de talent et de vertus de l’âme immortelle.

  Par là, les hommes se forment dans la vérité et la beauté, dans l’amour du sublime, de la hiérarchie et de l’ordre, qui dans l’Univers reflètent la perfection de Celui qui l’a fait.

  Vous le voyez, aujourd’hui notre France redevient païenne, victime d’un marché de dupes : on lui a fait croire qu’il était moderne de rompre avec son baptême !

  Et pourtant, la civilisation chrétienne à laquelle on a tourné le dos est bien celle qui avait sorti l’humanité des vices et ténèbres de l’Antiquité où l’on veut nous replonger.

  Au centre de ce néo-paganisme qui nous menace, on trouve une conception erronée au sujet de l’égalité qui, hélas, envenime l’âme de beaucoup de catholiques.

  S’il existe bien une égalité fondamentale entre les hommes qui provient du simple fait d’appartenir à l’humanité, la société, telle une grande famille, doit accueillir et protéger les inégalités justes et nécessaires. C’est ce que rappelle la doctrine de l’Église.

  Mais au nom d’une fausse égalité, les lois démolissent la famille avec les conséquences dramatiques que vous savez.

  Hélas ! La société en tant que telle refuse de reconnaître leph - De Souverain Seigneur des peuples et des nations et rejette sa loi et sa morale ! Voilà bien la source des malheurs d’aujourd’hui.

  Avec vous, la diffusion du calendrier 2016 de la campagne « La France a besoin de la culture chrétienne » pourra être une initiative originale et efficace de l’apostolat marial que nous menons ensemble, vous et moi, avec tous les donateurs de la TFP.

  Réfléchissez, il y a certainement quelqu’un près de vous qui sera à la fois surpris et heureux que vous lui offriez un beau calendrier.

  Vous pouvez le donner dès maintenant ou à l’occasion de Noël ou du Nouvel An. Vous pouvez avoir la certitude que beaucoup l’apprécieront.

  Pour cela, j’ai fait imprimer des calendriers supplémentaires. Si vous le voulez, vous pouvez m’en demander ; dans la mesure de nos disponibilités, je vous les ferai parvenir afin qu’à votre tour vous puissiez utiliser ce moyen pour rapprocher quelqu’un de la Vierge Marie.

  Avec vous, c’est l’action de simples fidèles qui agissent pour que la société d’aujourd’hui se règle sur les principes catholiques.

  Et voilà aussi pourquoi je vous demande, si cela vous est possible, de soutenir cette diffusion par un don. Pouvez-vous par exemple aider par un don de 10 euros ? Ou même de 20 euros ? Ou toute autre valeur de votre choix.

  Il est si important que vous et moi continuions notre effort commun avec « La France a besoin de la culture chrétienne »…

  Alors qu’il y a des forces qui s’emploient à détruire les racines chrétiennes de notre pays et de l’Europe, la Très Sainte Vierge Marie veut être non seulement la Reine des cœurs individuellement, mais aussi régner sur la société.

  Oui, c’est notre combat – à vous comme à moi – de maintenir les restes de la société chrétienne.

  Je sais que vous faites déjà beaucoup et je tiens à vous en remercier une fois encore.

  Car c’est ensemble que nous menons cette campagne si nécessaire pour la France. Sans votre aide et celle de tous les donateurs de la TFP, cette action ne serait pas possible.

  La Sainte Vierge qui aide tous ceux qui l’invoquent n’oubliera pas ceux qui, en plus, travaillent efficacement à répandre son message.

  En vous remerciant d’avance pour tout ce que vous ferez encore pour cette cause, je profite de l’occasion pour vous redire, cher ami, toute ma cordiale et chaleureuse estime

Cal2016 - cover

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code 
– 13863 / Calendrier 2016 de la TFP 

6 av. Chauvard
– 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88

Faire un don

 (Les calendriers sont distribués gratuitement)

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge/feed 17
La famille, cellule-mère de la société, est en grave danger. http://tfp-france.org/24790/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger-2 http://tfp-france.org/24790/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger-2#comments Mon, 05 Oct 2015 17:20:38 +0000 http://tfp-france.org/?p=24790 La famille, cellule-mère de la société, est en grave danger.- gif    Vous le savez, la famille, cellule-mère de la société, est en grave danger.

  Lorsque l’on ne respecte ni la loi naturelle ni la loi de Dieu en ce qui la concerne, il en découle des conséquences funestes pour tout le corps social.

   Cette vérité essentielle est aujourd’hui souvent oubliée, même hélas par certains de ceux qui devraient l’enseigner ou la défendre.

  Voilà pourquoi je vous présente : « Aperçu » illustré que j’ai le plaisir de vous offrir, intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

  Il s’agit de morceaux choisis des Papes qui rappellent des vérités oubliées…

– C’est un outil que je mets entre vos mains pour la défense de la famille et du mariage chrétien. Et cette défense est plus que jamais nécessaire, dans la période si sombre que nous vivons.

   J’aimerais vous demander de m’aider à le diffuser, spécialement auprès des jeunes adultes

   Oui, le processus par lequel notre France redevient peu à peu païenne a des répercussions directes sur notre vie de tous les jours. 

  Mais il y a quelque chose de concret et d’utile que nous pouvons faire pour enrayer la crise profonde dans laquelle nous sommes plongés. C’est faire connaître autour de nous les principes de l’organisation de la société selon la morale catholique, ce que bien des chrétiens ignorent à présent, hélas !

 Vous le voyez vous-même autour de vous, cette amnésie progressive des valeurs chrétiennes fondamentales est l’un des grands dangers qui menacent notre pays, parce qu’elle permet aux destructeurs du mariage et de la famille

  Aussi il est urgent de rappeler ces vérités oubliées que nous enseigne la voix des Papes :

ph2– Quand l’institution de la famille vacille, les fondements mêmes de la société civile peuvent s’écrouler.  

– Parce que les hommes s’éloignent de Dieu, les mœurs se corrompent et la civilisation elle-même entre en décadence.

Aux parents appartient, en tout premier lieu, le droit d’élever leurs enfants et l’État n’a pas à violer cette liberté primordiale.

– L’indiscipline des mœurs, érigée en liberté indiscutable, est la cause de la désagrégation de la famille.

– C’est dans le foyer domestique que se prépare en grande mesure le sort des États.

Parce qu’elle tient de Dieu son existence et sa dignité, sa fonction sociale, la famille en est responsable devant Dieu. Ses droits et ses privilèges sont inaliénables, intangibles ; elle a le devoir, avant tout devant Dieu, et secondairement devant la société, de défendre, de revendiquer, de promouvoir effectivement ces droits et ces privilèges, non seulement pour son propre avantage, mais pour la gloire de Dieu, pour le bien de la collectivité.

    C’est là l’enseignement moral constant de l’Église catholique. 

  Pendant les siècles où la vision catholique du monde fut matrice de civilisation, cette conception essentielle de la famille et du mariage fondait les rapports au sein de la société, marquait les lois et les coutumes.  

pg4  Mais en un véritable marché de dupes, on a fait croire aux chrétiens qu’il était  généreux  de tourner le dos à leurs principes d’ordre… 

… On les a convaincus qu’ils devaient adopter une « laïcité » qui cantonne la religion à la sphère spirituelle privée ; on a obtenu qu’ils renoncent à ordonner la sphère temporelle selon les critères du « bien » et du « mal », inscrits par Dieu dans la nature humaine et confirmés par la Révélation. 

  Le catholique qui veut continuer à être catholique est placé dans une situation diamétralement opposée et incompatible avec la véritable révolution qui détruit pas à pas le mariage, la famille et la société.

 D’où la nécessité de bien comprendre et de faire connaître, surtout aux jeunes, l’enseignement des Papes, pour qu’ils aient les moyens de résister au mouvement destructeur de la famille qui ne cesse d’avancer. 

 D’autant plus que ce mouvement possède aussi le caractère d’une mystique religieuse intolérante…

… En fait, vous le voyez bien, notre France qui se déchristianise retourne vers les erreurs du paganisme et abandonne la conception catholique et civilisatrice de la vie en société.

 « Voir, juger, agir », selon la devise de saint Thomas d’Aquin, c’est ce que vous et moi pouvons faire, à l’aide de cet « Aperçu » qui cherche à susciter la réflexion sur notre vie personnelle et sur la société, autour de la voix des Papes.

  Vous trouverez dans ce dépliant un instrument utile pour continuer, avec tous les amis de la TFP, la mission qui nous anime en défense des valeurs essentielles de la civilisation chrétienne, tout particulièrement la famille.

pgs - 3-4  Je vous invite donc à diffuser autour de vous cet « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? »
  Vous pouvez me demander plus d’exemplaires : je me ferai un plaisir de vous les envoyer. 

   Je vous demande aussi, si vous le pouvez, de bien vouloir soutenir cette action originale de la TFP par votre don, de la valeur de votre choix. Votre aide est nécessaire pour faire connaître la doctrine sociale de l’Église et répandre ainsi dans notre société malade un peu de l’antidote dont elle a tant besoin, pour défendre la famille et le droit des parents d’élever leurs enfants.  C’est parce que votre générosité m’est bien connue que je m’adresse à vous et que je vous remercie chaleureusement pour ce que vous avez déjà fait et pour ce que vous ferez cette fois-ci encore.

   Je compte comme toujours sur votre fidèle amitié, sur vos prières et sur votre action.

  Merci par avance de m’aider à diffuser auprès des jeunes adultes cet « Aperçu » des textes pontificaux intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

   Votre don aidera à la diffusion de ce dépliant auprès de la jeunesse et soutiendra l’action de la TFP en défense de la famille. 

 

 cliquez ici pour télécharger

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –

13863 / Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ?

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88      
Faire un don

 (Les livres sont distribués gratuitement)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/24790/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger-2/feed 0
Troisième apparition de Notre-Dame de Fatima – le 13 juillet 1917 http://tfp-france.org/23939/troisieme-apparition-de-notre-dame-de-fatima-le-13-juillet-1917 http://tfp-france.org/23939/troisieme-apparition-de-notre-dame-de-fatima-le-13-juillet-1917#comments Mon, 13 Jul 2015 16:00:53 +0000 http://tfp-france.org/?p=23939 Notre-Dame-de-Fatima-cover1
  Au moment de la troisième apparition, un petit nuage cendré vint surmonter le chêne vert, le soleil se voila, une brise fraîche se mit à souffler sur la montagne, alors qu’on se trouvait au plus fort de l’été. M. Marto, le père de Jacinthe et François, dit avoir aussi entendu, selon ses propres termes, un bourdonnement semblable à celui de mouches dans une cruche vide.

  Les voyants virent le reflet de lumière habituel, puis, aussitôt après, sur l’arbrisseau, la SainteVierge.

 LUCIE : « Madame, que voulez-vous de moi ? »

NOTRE-DAME : « Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire pour obtenir la paix dans le monde et la fin de la guerre, parce qu’Elle seule peut les garantir. »

LUCIE : « Je voudrais Vous demander de nous dire qui Vous êtes et de faire un miracle afin que tous croient que Vous nous apparaissez. »

NOTRE-DAME : « Continuez à venir tous les mois. En octobre, Je dirai qui Je suis, ce que Je veux, et Je ferai un miracle que tous pourront voir afin qu’ils croient. »

   Lucie présente alors une série de demandes de conversion, guérison et autres grâces. La Sainte Vierge y répond en recommandant toujours la pratique du chapelet, et qu’ainsi ils seraient exaucés dans le courant de l’année. Elle dit ensuite :

« Sacrifiez-vous pour les pécheurs et dites souvent, en particulier quand vous aurez fait quelque sacrifice : O Jésus, c’est pour l’amour de Vous, pour la conversion des pécheurs et en réparation pour les péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie. »

Première partie du secret : la vision de l’enfer

« En achevant ces paroles – raconte Sœur Lucie – Elle ouvrit les mains comme les deux mois précédents. Le reflet (de lumière qu’elles projetaient) sembla pénétrer la terre et nous vîmes comme un océan de feu. Plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme des braises transparentes et noires, ou bronzées, de forme humaine, flottaient dans l’incendie, entraînées par les flammes qui sortaient du dedans d’elles-mêmes avec des nuages de fumée, retombant de tous les côtés – à la manière des étincelles dans les grands incendies – sans pesanteur ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient tressaillir d’épouvante.

« Les démons se distinguaient par des formes horribles et répugnantes d’animaux effrayants et inconnus, mais transparents comme de noirs charbons en braise. »

   La vision ne dura qu’un instant, au cours duquel Lucie poussa un « ah ! » de frayeur. Elle a commenté que, s’il n’y avait eu la promesse de la Sainte Vierge de les emmener au Ciel, les voyants seraient morts sous le coup de l’épouvante.

Deuxième partie du secret : le châtiment et les moyens de l’éviter

  Remplis d’effroi, et comme pour appeler au secours, les voyants levèrent les yeux vers la Sainte Vierge, qui leur dit avec douceur et tristesse :

 

NOTRE-DAME : « Vous avez vu l’enfer, où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.

 « Si on fait ce que Je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et on aura la paix.

 « La guerre va finir, mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, il en commencera une autre sous le règne de Pie XI qui sera pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lueur inconnue, sachez que c’est le grand signal que Dieu vous donne de ce qu’Il va punir le monde de ses crimes, au moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père.

« Pour l’empêcher, Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si l’on satisfait à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, propageant les guerres et les persécutions contre l’Eglise ; les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties.

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père Me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix.

« Au Portugal, on conservera toujours le Dogme de la Foi.

« Cela ne le dites à personne. A François, oui, vous pouvez le dire. »

 

cet article continue…

 

Extrait  :  « Fatima – Message de tragédie ou d’espérance ? »  (extraits). 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23939/troisieme-apparition-de-notre-dame-de-fatima-le-13-juillet-1917/feed 0
L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 8 – finale http://tfp-france.org/23663/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-8-finale http://tfp-france.org/23663/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-8-finale#comments Mon, 29 Jun 2015 16:09:47 +0000 http://tfp-france.org/?p=23663 Doctrine de l’Église : L’enseignement des  Papes  sur les  inégalités justes et nécessaires

22. L’inégalité des créatures est une condition pour que la Création rende gloire à Dieu 

  Aux textes pontificaux transcrits ICI, il convient d’ajouter quelques arguments du Docteur Angélique pour justifier l’existence de l’inégalité entre les créatures. Celui-ci affirme dans la Somme Théologique :

Saint Thomas d’Aquin


  « Ainsi, dans les choses naturelles, les espèces paraissent avoir été ordonnées par degré.  Par exemple, les choses mixtes sont plus parfaites que les éléments qui les composent, les plantes l’emportent sur les minéraux, les animaux sur les plantes, les hommes sur les animaux, et dans chacun de ces ordres de créatures on trouve une espèce qui vaut mieux que d’autres.

  « C’est pourquoi la divine Sagesse ayant été cause de la distinction des êtres, afin que l’univers fût parfait, Elle a voulu pour la même raison qu’il y eût de l’inégalité entre les créatures. Car l’univers ne serait pas parfait s’il n’y avait dans les êtres qu’un seul degré de bonté 22. »

22. Saint Thomas d’Aquin, Somme Théologique, I, q. 47, a. 2.

  Ce ne serait en effet pas en accord avec la perfection de Dieu de créer un seul être. Car aucun être créé, aussi excellent qu’on l’imagine, ne serait en condition de refléter adéquatement, à lui seul, les infinies perfections de Dieu.

  Les créatures sont donc nécessairement multiples; non seulement multiples, mais aussi nécessairement inégales. Tel est l’enseignement du saint Docteur :

– 

 « On doit préférer plusieurs biens finis à un seul, pour cette raison qu’ils ont plus d’étendue. Or, la bonté de toute créature est finie car elle reste au-dessous de l’infinie bonté de Dieu. Donc, l’universalité des créatures est plus parfaite, si elles sont partagées en divers degrés, que si elles étaient toutes comprises en un seul.

 « Or, il appartient au souverain Bien de faire ce qui est meilleur. Donc il était convenable qu’Il établît plusieurs degrés parmi les créatures. 

  « La bonté de l’espèce l’emporte sur le bien de l’individu, de même que le formel l’emporte sur le matériel. Donc, la multitude des espèces augmente davantage la bonté de l’univers que la multitude des individus renfermés sous une seule espèce. Donc, la perfection de l’univers demande, non seulement qu’il existe un grand nombre d’individus, mais encore qu’il y ait des espèces et, par conséquent, divers degrés dans les choses 23. »

23. Somme contre les gentils, livre II, chap. 45.

  Les inégalités ne sont donc pas des défauts de la création, mais d’excellentes qualités où se reflète la perfection infinie et adorable de son Auteur. Dieu se complaît d’ailleurs à les contempler :

« La diversité et l’inégalité qui se rencontrent parmi elles [les créatures] ne viennent, ni du hasard, ni de la diversité de la matière, ni de l’intervention de certaines causes, ni d’aucun mérite, mais de la propre intention de Dieu, qui veut donner à sa créature toute la perfection dont elle est susceptible.

« C’est pourquoi la Genèse, après avoir dit de chacune des oeuvres de Dieu qu’elle est bonne, ajoute : “Dieu vit toutes les choses qu’Il avait faites, et elles étaient très bonnes” (Gen. 1,31) 24. »

24. Ibidem.

23. La suppression des inégalités est la condition sine qua non pour l’élimination de la religion 

 

La Messe à Rocafort

 

  Dieu n’a pas voulu limiter ces inégalités aux êtres des règnes inférieurs — minéral, végétal et animal —, mais il les a étendues aussi aux hommes et donc, aux peuples et aux nations.

  Il les a créées harmonieuses entre elles, et bienfaisantes pour chaque catégorie d’êtres comme pour chaque être en particulier, car Il a désiré pourvoir l’homme de moyens abondants lui permettant de garder toujours présentes à l’esprit Ses infinies perfections.

  Les inégalités entre les êtres sont ipso facto une sublime et très vaste école d’anti-athéisme.

  C’est ce que paraît avoir compris l’écrivain communiste français Roger Garaudy (plus tard « converti » à l’Islam), quand il souligne l’importance de l’élimination des inégalités sociales pour la victoire de l’athéisme dans le monde:  

 « En effet, il n’est pas possible, pour un marxiste, de dire que l’élimination des croyances religieuses est une condition sine qua non de l’édification du communisme.
 « Karl Marx montrait au contraire que seule la réalisation complète du communisme, en rendant les rapports sociaux transparents rendrait possible la disparition de la conception religieuse du monde.
 « Pour un marxiste, c’est donc l’édification du communisme qui est la condition sine qua non de l’élimination des racines sociales de la religion, et non l’élimination des croyances religieuses qui est la condition de la construction du communisme 25. »

25. « L’homme chrétien et l’homme marxiste », Semaines de la pensée marxiste
— Confrontations et débats, La Palatine, Paris-Genève, 1964, p. 64
.

Vouloir détruire l’ordre hiérarchique de l’univers, c’est donc priver l’homme de possibilités d’exercer librement le plus fondamental de ses droits : celui de connaître, aimer et servir Dieu. Autrement dit, c’est désirer la plus grande des injustices et la plus cruelle des tyrannies.

 

Articles dans la série:   

L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Table des Matières

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE :  Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23663/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-8-finale/feed 0
L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 7 http://tfp-france.org/23609/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-7 http://tfp-france.org/23609/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-7#comments Wed, 24 Jun 2015 16:09:46 +0000 http://tfp-france.org/?p=23609 Life_St_Joseph_Saint-Austremoine_Issoire - cover

 

 *   Celui qui ose nier la diversité des classes sociales contredit l’ordre même de la nature  

*  Une société sans classes : dangereuse utopie

 


 

 20. Celui qui ose nier la diversité des classes sociales contredit l’ordre même de la nature

Jean XXIII enseigne dans l’encyclique Ad Petri cathedram (29-6-1959) :

blason Jean XXIII

  « Il est nécessaire d’établir toujours plus entre les classes sociales la concorde que l’on recherche entre les peuples. Si cela n’arrive pas, il peut en résulter des haines et des dissensions, comme nous le voyons déjà ; de là, naîtront des troubles, des révolutions et parfois des massacres, la diminution progressive de la richesse et les crises qui affectent l’économie publique et privée. I…]

  « Celui qui ose donc nier la diversité des classes sociales contredit l’ordre même de la nature. Ceux qui s’opposent à cette collaboration amicale et nécessaire entre les classes cherchent aussi sans aucun doute à troubler et à diviser la société, au plus grand dam du bien public et privé. (…)

  « Il est vrai que chaque classe, chaque catégorie de citoyens peut défendre ses propres droits, pourvu qu’elle le fasse dans la légalité et sans violence, dans le respect des droits d’autrui, tout aussi inviolables que les siens. Tous sont frères; il faut donc que toutes les questions se résolvent amicalement, dans une charité fraternelle et mutuelle 20. »

20. Acta Apostolici Sedis, vol. LI, n° 10, 22-7-1959, p. 505- 506.

21. Une société sans classes : dangereuse utopie

Jean Paul II déclarait dans l’homélie prononcée au cours de la messe pour les jeunes étudiants de Belo Horizonte, Brésil (1-7-1980) :

blason Jean Paul II

« J’ai perçu qu’un jeune chrétien cesse d’être jeune et n’est plus chrétien depuis longtemps quand il se laisse séduire par des doctrines ou des idéologies qui prônent la haine ou la violence. […]

« J’ai appris qu’un jeune commence dangereusement à vieillir lorsqu’il se laisse tromper par le principe, facile et commode, que “la fin justifie les moyens”, quand il en vient à croire que le seul espoir d’améliorer la société consiste à promouvoir la lutte et la haine contre les groupes sociaux, dans l’utopie d’une société sans classes qui se traduit bien vite par la création de nouvelles classes 21. »

21. Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. III, 2, Libreria Editrice Vaticana, 1980, p. 8.  

 

cet article continue…

 

Articles dans la série:

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 1

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 2

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 3

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 4

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 5

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 6

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE :  Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23609/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-7/feed 0
L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 6 http://tfp-france.org/23566/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-6 http://tfp-france.org/23566/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-6#comments Mon, 22 Jun 2015 17:09:10 +0000 http://tfp-france.org/?p=23566 Papa Pio XII na sedia gestatoria, basilica de Sao Pedro - cover

 

 

Doctrine de l’Église : L’enseignement des  Papes  sur les  inégalités justes et nécessaires

 

 

17. Les ressemblances et différences entre les hommes trouvent leur place appropriée dans l’ordre absolu de l’être

De Pie XII, message radiodiffusé de Noël 1942 :   

« Si la vie sociale comporte l’unité interne, elle n’exclut pas pour autant les différences demandées par la réalité et par la nature.

« Mais pourvu qu’on s’attache avec fermeté au suprême Législateur, Dieu, pour tout ce qui regarde l’homme, les ressemblances aussi bien que les différences entre les hommes trouvent leur place appropriée dans l’ordre absolu de l’être, des valeurs, et aussi par conséquent, de la moralité.

« Que soit ébranlé ce fondement, aussitôt s’ouvre au contraire un dangereux fossé entre les divers domaines de la culture et se manifestent une incertitude et une fragilité des contours, des limites et des valeurs17. »

17. Discorsi e Radiomessaggi di Sua Santità Pio XII, Tipografia Poliglotta Vaticana, vol. IV, p. 331.

18. Les rapports humains produisent toujours et nécessairement une échelle de gradations et de différences

De l’allocution de Pie XII aux ouvriers de Fiat (31-10-1948) :

« L’Église ne promet pas l’égalité absolue que d’autres proclament, parce qu’elle sait que les rapports humains produisent toujours et nécessairement une échelle de gradations et de différences dans les qualités physiques et intellectuelles, dans les dispositions et tendances internes, dans les occupations et responsabilités.

« Mais elle assure en même temps la pleine égalité dans la dignité, tout comme dans le coeur de Celui qui appelle à Lui tous les hommes fatigués et éprouvés 18. »

18. Discorsi e Radiomessaggi di Sua Santità Pio XII, Tipografia Poliglotta Vaticana, vol. X, p. 266.

19. Établir l’égalité absolue serait détruire l’organisme social

Pie XII dans un discours à un groupe de fidèles de la paroisse italienne de Marsciano, Pérouse (4-6-1953) déclare :

« Il faut que vous vous sentiez véritablement frères. Il ne s’agit pas d’une simple allégorie: vous êtes vraiment enfants de Dieu et par conséquent vraiment frères.

     Il cavaliere dei conti di Marsciano (al centro)          al Corteo Storico d’Orvieto

« Et bien, les frères ne naissent ni ne restent tous égaux: les uns sont forts, les autres faibles; les uns intelligents, les autres incapables; il se peut que l’un soit anormal, et il peut arriver aussi qu’un autre devienne indigne.

« Il existe donc inévitablement une certaine inégalité matérielle, intellectuelle, morale, dans une même famille. […]

« Prétendre à l’égalité absolue de tous serait la même chose que prétendre donner des fonctions identiques à des membres différents du même organisme 19. »

19. Discorsi e Radiomessaggi di Sua Santità Pio XII, Tipografia Poliglotta Vaticana, vol. XV, p. 195.

 

cet article continue…

Articles dans la série:

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 1

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 2

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 3

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 4

 –  L’enseignement des Papes sur les inégalités justes et nécessaires – Partie 5

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE :  Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23566/lenseignement-des-papes-sur-les-inegalites-justes-et-necessaires-partie-6/feed 0