tfp-france.org » Confiance http://tfp-france.org Thu, 28 Jan 2016 16:33:21 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.6 Les deux amies http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2 http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2#comments Sat, 02 Jan 2016 10:09:42 +0000 http://tfp-france.org/?p=4521  

 

  La petite bergère s’est endormie sous le regard de la Providence.

  L’enfant est pieds nus et porte un bolero déchiré, mais la longue jupe, le foulard sur les épaules et le pendant d’oreilles révèlent le soin de preserver sa dignité, même dans la pauvreté. La quiétude règne sur cette après-midi d’été à la campagne.

 

 

  Sa chevrette veille sur elle, cloche autour du cou et cornes naissantes.

  La vigilance du frêle animal souligne l’innocence et l’abandon confiant de sa jeune maîtresse.

 

 

 

 

[cliquez sur l’image pour agrandir] 

         Les deux amies – Joaquin Agrasot y Juan, 1866

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4521/les-deux-amies-2/feed 0
Confiance, confiance ! http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance#comments Wed, 30 Dec 2015 17:09:57 +0000 http://tfp-france.org/?p=4579    Voix du Christ, voix mystérieuse de la grâce qui résonnez dans le silence des coeurs, vous murmurez au fond de nos consciences des paroles de douceur et de paix. Dans nos misères présentes, vous nous répétez le mot, que le Maître prononçait si souvent pendant sa vie mortelle : « Confiance, confiance ! »

    A l’âme coupable, oppressée par le poids de ses fautes, Jésus disait : « Confiance, mon enfant ! Tes péchés te sont remis. » « Confiance ! disait-il encore à la malade abandonnée, qui attendait de lui sa guérison ; ta foi t’a sauvée. » Quand ses apôtres tremblaient d’épouvante, en le voyant marcher la nuit sur le lac de Génézareth, il les tranquillisait par cette declaration rassurante : « Ayez confiance ! C’est moi , ne craignez rien. » Et le soir de la Cène, connaissant les fruits infinis de son Sacrifice, il poussait, en allant à la mort, ce cri de triomphe : « Confiance, confiance ! J’ai vaincu le monde. »

    Quand il tombait de ses lèvres adorables, tout vibrant de tendresse et de pitié, ce  mot divin opérait dans les âmes une transformation merveilleuse. Une rosée  surnaturelle fécondait leur aridité ; des clartés d’espoir dissipaient leurs ténèbres ;  une sereine assurance chassait leurs angoisses. Car les paroles du Seigneur « sont esprit et vie ».

            « Bienheureux qui les écoute et les met en pratique. »

   Comme jadis ses disciples, c’est nous maintenant que Notre-Seigneur invite à la confiance.

   Pourquoi refuserions-nous d’entendre sa voix ?

 

Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent.

Que cette nouvelle année 2016 soit pleine de grâces.

    La Société française pour la Défense de la Tradition, Famille et Propriété –TFP, exprimant le sentiment de ses dirigeants, membres et bénévoles, vous présente ses vœux de protection abondante et continue de la part de l’Enfant-Dieu, de Marie Sa mère et de saint Joseph, le chaste époux de celle-ci.

    Qu’ils vous accordent, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, la plénitude de la santé de l’âme et du corps ainsi que l’abondance des biens spirituels et matériels. Enfin, qu’au terme de cette vie, nous puissions tous goûter de l’éternelle félicité.

    Ce sont là les souhaits que la TFP formule pour vous et pour tous ceux qui constituent la vaste famille de ses correspondants, bienfaiteurs, amis et sympathisants.

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance/feed 0
La vue du Crucifix doit ranimer notre confiance. http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance#comments Sat, 14 Nov 2015 10:20:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=17414   Si jamais dans vos luttes intimes vous sentez faiblir votre confiance, méditez les passages de l’Évangile que je viens de vous indiquer. Jetez un long regard sur votre Crucifix.

PRC_SRM_Crucifixo18

  Contemplez cette Croix ignominieuse, sur laquelle expire le Sauveur.

Regardez sa pauvre tête couronnée d’épines, qui retombe inerte sur sa poitrine.
Regardez ses yeux éteints, sa face livide où le Sang précieux se coagule.
Regardez ses pieds et ses mains percés, son corps déchiré.
Regardez son Cœur adorable, que vient d’ouvrir la lance du soldat : il en est sorti quelques gouttes d’eau ensanglantée.

   Il vous a tout donné ! Comment vous défier de lui ? Mais il attend que vous le payiez de retour.

   Au nom de son amour, au nom de son martyre, au nom de sa mort, prenez la résolution d’éviter désormais le péché mortel. Votre faiblesse est grande, mais il vous aidera.

Crucifix_Lo_Res  Malgré votre bonne volonté, vous aurez peut-être des chutes et des rechutes ; mais il est miséricordieux.

  Ce qu’il vous demande, c’est de ne pas vous endormir dans le péché, de ne pas croupir dans de mauvaises habitudes.

  Promettez-lui de vous confesser sans retard et de ne jamais passer la nuit avec un péché mortel sur votre conscience.

  Heureux, si vous tenez courageusement cette sainte résolution ! Jésus n’aura pas vainement répandu pour vous son Sang précieux. Vous pourrez vous rassurer sur vos dispositions intérieures.

  Vous aurez le droit d’envisager avec sérénité l’effroyable problème de la prédestination : vous porterez sur votre front le signe des élus.

 

 

  Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent   (Chapitre IV :  La confiance en Dieu et nos besoins spirituels – IV. La vue du Crucifix doit ranimer notre confiance.)
Crucifix baroque portugais, fin XVIIIe siècle en bois polychrome, palissandre du Brésil, argent et rubis qui orme le siège du Conseil national de la TFP brésilienne à Sào Paulo. 

  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

our_lord

]]>
http://tfp-france.org/17414/la-vue-du-crucifix-doit-ranimer-notre-confiance/feed 0
La guerre va finir, mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, il en commencera une autre sous le règne de Pie XI qui sera pire encore. http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore#comments Wed, 11 Nov 2015 10:09:17 +0000 http://tfp-france.org/?p=25035 Troisième apparition de Notre-Dame de Fatima – le 13 juillet 1917


    Deuxième partie du secret : le châtiment et les moyens de l’éviter

Remplis d’effroi, et comme pour appeler au secours, les voyants levèrent les yeux vers la Sainte Vierge, qui leur dit avec douceur et tristesse :

   NOTRE-DAME : « Vous avez vu l’enfer, où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.

Notre-Dame-de-Fatima-cover1 « Si on fait ce que Je vais vous dire, beaucoup d’âmes seront sauvées et on aura la paix.

 « La guerre va finir, mais si l’on ne cesse pas d’offenser Dieu, il en commencera une autre sous le règne de Pie XI qui sera pire encore.

 « Quand vous verrez une nuit illuminée par une lueur inconnue, sachez que c’est le grand signal que Dieu vous donne de ce qu’Il va punir le monde de ses crimes, au moyen de la guerre, de la faim et des persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père.

« Pour l’empêcher, Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si l’on satisfait à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, propageant les guerres et les persécutions contre l’Eglise ; les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties.

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père Me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix.

« Au Portugal, on conservera toujours le Dogme de la Foi.

« Cela ne le dites à personne. A François, oui, vous pouvez le dire. »

 


Extrait  :  « Fatima – Message de tragédie ou d’espérance ? »  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/25035/la-guerre-va-finir-mais-si-lon-ne-cesse-pas-doffenser-dieu-il-en-commencera-une-autre-sous-le-regne-de-pie-xi-qui-sera-pire-encore/feed 0
Calendrier 2016 de la TFP, « 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge » http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge#comments Mon, 09 Nov 2015 17:29:22 +0000 http://tfp-france.org/?p=25009   Je suis heureux de vous offrir le calendrier 2016 de la TFP, « 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge », que je suis heureux de vous offrir.

ph - fev  À chaque double page, il y a une belle photographie de la statue pèlerine de la Vierge de Fatima, dont le regard et le visage sont si limpides, si doux, si purs, si accueillants.

  – Placez ce calendrier à un endroit où vous le verrez tous les jours : près de votre bureau ou table de travail, dans votre cuisine, votre chambre ; ainsi, vous pourrez vous dire souvent :

– « Je suis sous le regard plein de bonté de ma Mère et sous sa protection ».

  Sa vue vous rappellera qu’il faut Lui confier toutes vos peines, toutes vos difficultés, mais aussi vos joies, et La prier avec confiance, en vous adressant à Elle comme un enfant le fait avec sa maman.

  Et vous le savez aussi bien que moi, Elle vient toujours à notre secours.

  Je souhaite également vous fournir le moyen de faire vous aussi un geste d’apostolat marial envers des personnes de votre entourage.

  Pour cela, n’hésitez pas à me demander des calendriers pour les donner autour de vous !

  Et d’ailleurs, « c’est un calendrier que tout le monde a plaisir à recevoir », comme me le disait un ami.

  Vous aussi, vous pouvez répandre un peu de lumière et de bonheur dans ce triste monde paganisé. C’est vraiment important.

  Cette campagne de diffusion du calendrier 2016 est l’occasion de montrer par un témoignage concret ce qu’a produit la culture chrétienne.

  Il ne s’agit pas de dire « avant c’était mieux », mais de toucher du doigt ce que l’on a perdu en abandonnant, presque sans s’en rendre compte, et surtout sans l’avoir choisi, les fondements essentiels qui ont guidé les moeurs au long de 2000 ans de civilisation.

ph - mar.  Les douze tableaux qui illustrent ce calendrier évoquent l’époque, pas si lointaine, où les principes chrétiens orientaient encore en grande partie la société et la vie quotidienne.

– la famille fondée sur le mariage indissoluble,

– La dignité des personnes, la pudeur et l’élégance des modes vestimentaires,

– une certaine douceur de vivre qui a disparu,

– le goût de l’ouvrage bien fait et de l’effort, la légitime fierté que procurent les fruits du travail,

– des joies simples et honnêtes, l’acceptation de sa condition,

–  l’amour du prochain, l’admiration de ce qui est plus,

– les pratiques de la piété, la notion du bien et du mal,

… voilà quelques-unes des caractéristiques d’un temps peu éloigné et qui est parvenu jusqu’à nous par bien des aspects.

  S’il vous plaît, aidez-moi à diffuser ce témoin de la culture chrétienne dans toute la France.

  – Pourquoi un témoin de la culture chrétienne, me demanderez-vous ?

  Parce que dans les tableaux que vous allez découvrir, l’art, influencé par la foi, met en évidence quelques-unes des merveilles de la Création, que ce soit dans le monde matériel ou bien en soulignant les splendeurs de talent et de vertus de l’âme immortelle.

  Par là, les hommes se forment dans la vérité et la beauté, dans l’amour du sublime, de la hiérarchie et de l’ordre, qui dans l’Univers reflètent la perfection de Celui qui l’a fait.

  Vous le voyez, aujourd’hui notre France redevient païenne, victime d’un marché de dupes : on lui a fait croire qu’il était moderne de rompre avec son baptême !

  Et pourtant, la civilisation chrétienne à laquelle on a tourné le dos est bien celle qui avait sorti l’humanité des vices et ténèbres de l’Antiquité où l’on veut nous replonger.

  Au centre de ce néo-paganisme qui nous menace, on trouve une conception erronée au sujet de l’égalité qui, hélas, envenime l’âme de beaucoup de catholiques.

  S’il existe bien une égalité fondamentale entre les hommes qui provient du simple fait d’appartenir à l’humanité, la société, telle une grande famille, doit accueillir et protéger les inégalités justes et nécessaires. C’est ce que rappelle la doctrine de l’Église.

  Mais au nom d’une fausse égalité, les lois démolissent la famille avec les conséquences dramatiques que vous savez.

  Hélas ! La société en tant que telle refuse de reconnaître leph - De Souverain Seigneur des peuples et des nations et rejette sa loi et sa morale ! Voilà bien la source des malheurs d’aujourd’hui.

  Avec vous, la diffusion du calendrier 2016 de la campagne « La France a besoin de la culture chrétienne » pourra être une initiative originale et efficace de l’apostolat marial que nous menons ensemble, vous et moi, avec tous les donateurs de la TFP.

  Réfléchissez, il y a certainement quelqu’un près de vous qui sera à la fois surpris et heureux que vous lui offriez un beau calendrier.

  Vous pouvez le donner dès maintenant ou à l’occasion de Noël ou du Nouvel An. Vous pouvez avoir la certitude que beaucoup l’apprécieront.

  Pour cela, j’ai fait imprimer des calendriers supplémentaires. Si vous le voulez, vous pouvez m’en demander ; dans la mesure de nos disponibilités, je vous les ferai parvenir afin qu’à votre tour vous puissiez utiliser ce moyen pour rapprocher quelqu’un de la Vierge Marie.

  Avec vous, c’est l’action de simples fidèles qui agissent pour que la société d’aujourd’hui se règle sur les principes catholiques.

  Et voilà aussi pourquoi je vous demande, si cela vous est possible, de soutenir cette diffusion par un don. Pouvez-vous par exemple aider par un don de 10 euros ? Ou même de 20 euros ? Ou toute autre valeur de votre choix.

  Il est si important que vous et moi continuions notre effort commun avec « La France a besoin de la culture chrétienne »…

  Alors qu’il y a des forces qui s’emploient à détruire les racines chrétiennes de notre pays et de l’Europe, la Très Sainte Vierge Marie veut être non seulement la Reine des cœurs individuellement, mais aussi régner sur la société.

  Oui, c’est notre combat – à vous comme à moi – de maintenir les restes de la société chrétienne.

  Je sais que vous faites déjà beaucoup et je tiens à vous en remercier une fois encore.

  Car c’est ensemble que nous menons cette campagne si nécessaire pour la France. Sans votre aide et celle de tous les donateurs de la TFP, cette action ne serait pas possible.

  La Sainte Vierge qui aide tous ceux qui l’invoquent n’oubliera pas ceux qui, en plus, travaillent efficacement à répandre son message.

  En vous remerciant d’avance pour tout ce que vous ferez encore pour cette cause, je profite de l’occasion pour vous redire, cher ami, toute ma cordiale et chaleureuse estime

Cal2016 - cover

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code 
– 13863 / Calendrier 2016 de la TFP 

6 av. Chauvard
– 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88

Faire un don

 (Les calendriers sont distribués gratuitement)

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/25009/calendrier-2016-de-la-tfp-366-jours-sous-le-regard-de-la-sainte-vierge/feed 17
La défiance, quelles qu’en soient les causes, nous porte préjudice : elle nous prive de grands biens. http://tfp-france.org/11456/la-defiance-quelles-quen-soient-les-causes-nous-porte-prejudice http://tfp-france.org/11456/la-defiance-quelles-quen-soient-les-causes-nous-porte-prejudice#comments Sat, 07 Nov 2015 10:09:15 +0000 http://tfp-france.org/?p=11456 Cette défiance leur est préjudiciable

   La défiance, quelles qu’en soient les causes, nous porte préjudice : elle nous prive de grands biens.
  Quand saint Pierre, sautant de sa barque, s’élançait à la rencontre du Sauveur, il marchait avec assurance sur les flots. Le vent soufflait avec violence.
Les vagues tour à tour se dressaient d’un bond furieux et creusaient des gouffres profonds. L’abîme s’ouvrait devant l’Apôtre.
 Pierre trembla ; il hésita une seconde.  Aussitôt il enfonça :

     « Homme de peu de foi, lui dit Jésus,                               pourquoi as-tu douté ? (¹³) »

   Voilà notre histoire. Dans nos moments de ferveur nous nous tenons recueillis près du Maître. Vienne la tempête, le péril absorbe notre attention. Nous détournons nos regards de Notre-Seigneur pour les porter anxieusement sur nos souffrances et nos dangers. Nous hésitons ; aussitôt nous enfonçons.
 La tentation nous assaille. Le devoir nous paraît maussade ; son austérité nous rebute ; son poids nous accable. Des imaginations troublantes nous obsèdent. L’orage gronde dans notre intelligence, dans notre sensibilité, dans notre chair…
   Et nous nous affolons ; nous tombons dans le péché ; nous tombons dans le découragement, plus pernicieux que la faute. Âmes sans confiance pourquoi avons-nous douté ?

   L’épreuve nous frappe de mille manières. Nos affaires temporelles périclitent ; notre avenir matériel nous inquiète. La malveillance s’attaque à notre réputation. La mort brise les liens de nos affections les plus légitimes et les plus tendres… Et nous oublions quel soin paternel la Providence prend de nous. Nous murmurons, nous nous révoltons : nous augmentons ainsi nos difficultés et l’amertume de nos deuils.

— Âmes sans confiance pourquoi avons-nous douté ?


  Si nous nous étions attachés au Bon Maître, avec une confiance d’autant plus grande que notre situation semblait plus désespérée, nous n’aurions subi aucun dommage. Nous aurions marché paisiblement sur les flots ; nous serions arrivés sans encombre au golfe tranquille et sûr ; nous aurions bientôt retrouvé la plage ensoleillée, qu’illuminent les clartés célestes.

   Les saints ont lutté contre les mêmes difficultés que nous ; plusieurs d’entre eux ont commis les mêmes fautes. Mais du moins ils n’ont pas douté. Ils se sont relevés sans retard, plus humbles après leur chute, ne comptant désormais que sur le secours d’en-haut. Ils conservaient dans leurs cœurs cette certitude absolue, qu’appuyés sur Dieu ils pouvaient tout. Leur confiance ne les a pas confondus (14) .

  Devenez donc des âmes de confiance. Notre-Seigneur vous y invite ; votre intérêt le réclame. Vous deviendrez en même temps des âmes de paix et de lumière.

 

 Notes
13.« Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Math. XIV, 31.
14.« L’espérance ne trompe point ». Rom. V, 5.

  

                Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent                                                              (Chapitre premier : Confiance ! – IV. Cette défiance leur est réjudiciable)

  Parce que des millions d’âmes en France ressentent parfois un lourd fardeau sur les épaules. Et notre société qui se paganise en est bien souvent la cause. Mais vous pouvez faire quelque chose de très important pour eux : vous pouvez leur apprendre à mettre leur confiance en Notre Seigneur !

  Pour cela, téléchargez le livret ou bien téléphonez ou écrivez pour demander les exemplaires que vous voulez pour les distribuer autour de vous.

Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –   13863 / Livre de la Confiance

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88
 
(Les livres sont distribués gratuitement)

 cliquez ici pour télécharger

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/11456/la-defiance-quelles-quen-soient-les-causes-nous-porte-prejudice/feed 0
C’est le moment d’aller prier pour les morts et de méditer un instant. http://tfp-france.org/19892/cest-le-moment-daller-prier-pour-les-morts-et-de-mediter-un-instant-2 http://tfp-france.org/19892/cest-le-moment-daller-prier-pour-les-morts-et-de-mediter-un-instant-2#comments Mon, 02 Nov 2015 16:09:10 +0000 http://tfp-france.org/?p=19892 Après la messe (détail) – Eugène Bach

        Les fidèles sortent de la messe.

    Les coiffes blanches de ces Bretonnes contrastent avec leurs vêtements sombres. Le soleil du dimanche baigne les murs de l’église que le cimetière entoure. Les croix se dressent au milieu des fleurs qui coulent d’abondance entre les tombes.

    C’est le moment d’aller prier pour les morts et de méditer un instant. La piété familiale se joint à la résignation tranquille devant notre condition humaine et aide à attendre avec confiance la vie éternelle, but de notre vie sur terre.

Après la messe – Eugène Bach
                                                                                                                                          
 [cliquez sur l’image pour agrandir]

                                                        Après la messe – Eugène Bach    

 

 

Abonnez-vous à tfp-france.org par Emai : Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/19892/cest-le-moment-daller-prier-pour-les-morts-et-de-mediter-un-instant-2/feed 0
Dans ce siècle de confusion, priez pour nous, o Mère du Bon Conseil http://tfp-france.org/24092/dans-ce-siecle-de-confusion-priez-pour-nous-o-mere-du-bon-conseil http://tfp-france.org/24092/dans-ce-siecle-de-confusion-priez-pour-nous-o-mere-du-bon-conseil#comments Thu, 23 Jul 2015 09:09:29 +0000 http://tfp-france.org/?p=24092 Plinio Corrêa de Oliveira

Un peu d’histoire sur la dévotion à
la Mère du Bon Conseil 
 

   Dans une petite localité d’Italie, appelée Genazzano, la grâce a fait jaillir, en substitution à un vieux culte païen, une tendre dévotion à Notre Dame, sous l’invocation du Bon Conseil.

   Des siècles plus tard, l’Albanie, royaume intrépide, se trouve en un triste déclin. Déclin politique et militaire, bien sûr, mais aussi et principalement déclin religieux. Les catholiques albanais n’offrent à l’Islam qu’une résistance inefficace d’un peuple devenu indifférent.

Our_Lady_of_Good_Counsel_Over_Adriatic   En effet, la victoire des troupes de Mahomet apparaît comme inévitable. Deux hommes, fidèles a la Vierge, se sentent perplexes et se rendent au sanctuaire national de l’Albanie, a Scutari, où est vénérée une fresque de la Sainte Vierge, afin d‘implorer d’Elle un bon conseil : que doivent-ils faire ? Rester dans le pays dominé par les Turcs et y servir la Très Sainte Vierge, ou abandonner la patrie pour des parages dans lesquels ils pourront vivre sans grave danger pour leur foi ?

   Le bon conseil réclamé leur est alors accordé sous la forme la plus spectaculaire et la plus inattendue. La fresque se détache du mur où elle se trouvait et se met en mouvement. Elle abandonne Scutari et traverse la mer, suivie de nos deux Albanais qui marchent sur les flots sans la perdre de vue.

   Pour confirmer l’authenticité et la sagesse de ce conseil, la peinture, retraçant les effogies sacrées de la Mère et de son Enfant, s’arrête dans la petite ville de Genazzano où était honorée la Mère du Bon Conseil.

  Depuis ce temps, l’histoire de la Madone venue de Scutari a été une suite de triomphes.

  A Genazzano et un peu partout dans le monde où le cadre albanais a été exposé à la vénération des fidèles, les grâces de tout ordre se sont incontestablement multipliées. Et parmi elles l’assistance fréquente de personnes qui, désireuses d’un bon conseil, accourent vers la Vierge et implorent la grâce d’une lumière.

L’actualité de cette dévotion

    Quelle est l’actualité de cette dévotion ?

   Dans notre époque si affigée et si troublée, nombreux sont ceux qui certainement ont besoin, à un titre ou à un autre, d’un bon conseil. Ils ne peuvent rien faire de mieux que d’implorer l’aide de Celle que la Sainte Eglise, dans sa litanie, invoque comme Mère du Bon Conseil.

   Il faut toutefois remarquer qu’un conseil a d’autant plus de valeur que l’importance du sujet sur lequel il est donné est grande. Dans la tempête de ténèbres du XXe siècle, n’est il pas extrêmement important de connaître les desseins de la Sainte Vierge pour chacun de nous ainsi que les moyens de les réaliser ?

   Voilà de quoi affirmer l’actualité particulière de la dévotion envers Notre Dame de Genazzano, en ce siècle qui pourra passer dans l’histoire comme le siècle de la confusion.

Notre Dame, sous l'invocation du Bon Conseil

 

Le Nouvel Aperçu, Paris, n° 5, mai/juin 1994 – Extraits de l’article publié par “Catolicismo » Nº 208-209 – Avril-Mai 1968.

Catolicismo’, revue  rassemblant autour  d’elle ceux qui constituèrent plus tard  la  TFP brésilienne  sous la direction  du professeur  Plinio Corrêa de Oliveira.

Source http://www.pliniocorreadeoliveira.info/

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email: Delivered by FeedBurner

 

 

 

]]>
http://tfp-france.org/24092/dans-ce-siecle-de-confusion-priez-pour-nous-o-mere-du-bon-conseil/feed 0
La famille, cellule-mère de la société, est en grave danger. http://tfp-france.org/24031/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger http://tfp-france.org/24031/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger#comments Mon, 20 Jul 2015 17:09:53 +0000 http://tfp-france.org/?p=24031 La famille, cellule-mère de la société, est en grave danger.- gif    Vous le savez, la famille, cellule-mère de la société, est en grave danger.

  Lorsque l’on ne respecte ni la loi naturelle ni la loi de Dieu en ce qui la concerne, il en découle des conséquences funestes pour tout le corps social.

   Cette vérité essentielle est aujourd’hui souvent oubliée, même hélas par certains de ceux qui devraient l’enseigner ou la défendre.

  Voilà pourquoi je vous présente : « Aperçu » illustré que j’ai le plaisir de vous offrir, intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

  Il s’agit de morceaux choisis des Papes qui rappellent des vérités oubliées…

– C’est un outil que je mets entre vos mains pour la défense de la famille et du mariage chrétien. Et cette défense est plus que jamais nécessaire, dans la période si sombre que nous vivons.

    J’aimerais vous demander de m’aider à le diffuser, spécialement auprès des jeunes adultes.

– Et j’ai aussi besoin de recueillir votre opinion au moyen de « l’Enquête pour la défense des valeurs chrétiennes dans la société française »

   Oui, le processus par lequel notre France redevient peu à peu païenne a des répercussions directes sur notre vie de tous les jours. 

  Mais il y a quelque chose de concret et d’utile que nous pouvons faire pour enrayer la crise profonde dans laquelle nous sommes plongés. C’est faire connaître autour de nous les principes de l’organisation de la société selon la morale catholique, ce que bien des chrétiens ignorent à présent, hélas !

 Vous le voyez vous-même autour de vous, cette amnésie progressive des valeurs chrétiennes fondamentales est l’un des grands dangers qui menacent notre pays, parce qu’elle permet aux destructeurs du mariage et de la famille

  Aussi il est urgent de rappeler ces vérités oubliées que nous enseigne la voix des Papes :

– Quand l’institution de la famille vacille, les fondements mêmes de la société civile peuvent s’écrouler.

– Parce que les hommes s’éloignent de Dieu, les mœurs se corrompent et la civilisation elle-même entre en décadence.

Aux parents appartient, en tout premier lieu, le droit d’élever leurs enfants et l’État n’a pas à violer cette liberté primordiale.

– L’indiscipline des mœurs, érigée en liberté indiscutable, est la cause de la désagrégation de la famille.

– C’est dans le foyer domestique que se prépare en grande mesure le sort des États.

Parce qu’elle tient de Dieu son existence et sa dignité, sa fonction sociale, la famille en est responsable devant Dieu. Ses droits et ses privilèges sont inaliénables, intangibles ; elle a le devoir, avant tout devant Dieu, et secondairement devant la société, de défendre, de revendiquer, de promouvoir effectivement ces droits et ces privilèges, non seulement pour son propre avantage, mais pour la gloire de Dieu, pour le bien de la collectivité.

    C’est là l’enseignement moral constant de l’Église catholique. 

  Pendant les siècles où la vision catholique du monde fut matrice de civilisation, cette conception essentielle de la famille et du mariage fondait les rapports au sein de la société, marquait les lois et les coutumes.  

  Mais en un véritable marché de dupes, on a fait croire aux chrétiens qu’il était  généreux  de tourner le dos à leurs principes d’ordre…

… On les a convaincus qu’ils devaient adopter une « laïcité » qui cantonne la religion à la sphère spirituelle privée ; on a obtenu qu’ils renoncent à ordonner la sphère temporelle selon les critères du « bien » et du « mal », inscrits par Dieu dans la nature humaine et confirmés par la Révélation. 

  Le catholique qui veut continuer à être catholique est placé dans une situation diamétralement opposée et incompatible avec la véritable révolution qui détruit pas à pas le mariage, la famille et la société.

 D’où la nécessité de bien comprendre et de faire connaître, surtout aux jeunes, l’enseignement des Papes, pour qu’ils aient les moyens de résister au mouvement destructeur de la famille qui ne cesse d’avancer. 

 D’autant plus que ce mouvement possède aussi le caractère d’une mystique religieuse intolérante…

… En fait, vous le voyez bien, notre France qui se déchristianise retourne vers les erreurs du paganisme et abandonne la conception catholique et civilisatrice de la vie en société.

 « Voir, juger, agir », selon la devise de saint Thomas d’Aquin, c’est ce que vous et moi pouvons faire, à l’aide de cet « Aperçu » qui cherche à susciter la réflexion sur notre vie personnelle et sur la société, autour de la voix des Papes.

  Vous trouverez dans ce dépliant un instrument utile pour continuer, avec tous les amis de la TFP, la mission qui nous anime en défense des valeurs essentielles de la civilisation chrétienne, tout particulièrement la famille.


   Je vous invite donc à diffuser autour de vous cet « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? »
  Vous pouvez me demander plus d’exemplaires : je me ferai un plaisir de vous les envoyer. 

   Je vous demande aussi, si vous le pouvez, de bien vouloir soutenir cette action originale de la TFP par votre don, de la valeur de votre choix. Votre aide est nécessaire pour faire connaître la doctrine sociale de l’Église et répandre ainsi dans notre société malade un peu de l’antidote dont elle a tant besoin, pour défendre la famille et le droit des parents d’élever leurs enfants.  C’est parce que votre générosité m’est bien connue que je m’adresse à vous et que je vous remercie chaleureusement pour ce que vous avez déjà fait et pour ce que vous ferez cette fois-ci encore.

   Je compte comme toujours sur votre fidèle amitié, sur vos prières et sur votre action.

  Merci par avance de m’aider à diffuser auprès des jeunes adultes cet « Aperçu » des textes pontificaux intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

   Votre don aidera à la diffusion de ce dépliant auprès de la jeunesse et soutiendra l’action de la TFP en défense de la famille.

   Merci de consacrer quelques minutes de votre temps pour me donner votre opinion au moyen de « l’Enquête pour la défense des valeurs chrétiennes dans la société française ». Vous aurez la possibilité de télécharger , d’imprimer et l’envoyer à l’adresse ci-dessous or  télécharger ce questionnaire sur notre site (cliquant  ICI) envoyer un e-mail réponse  à l’adresse suivante :   2015-enquete@tfp-france.org

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –

13863 / Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ?

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner : 01 45 55 61 88  

Faire un don

 (Les livres sont distribués gratuitement)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/24031/la-famille-cellule-mere-de-la-societe-est-en-grave-danger/feed 1
La basilique Saint Pierre http://tfp-france.org/23198/la-basilique-saint-pierre http://tfp-france.org/23198/la-basilique-saint-pierre#comments Sat, 06 Jun 2015 09:09:14 +0000 http://tfp-france.org/?p=23198 La basilique Saint Pierre - detail

 

 

  Ici bat le cœur de la Chrétienté. Dans la Basilique Saint-Pierre à Rome, au pied de la statue de l’Apôtre se rencontrent des pèlerins venus de toutes les parties du monde.

 

 

  Ils y puisent force et orientation et repartent pour être chez eux, dans la vie de la société, des catholiques militants, lumière du monde et sel de la terre qui travaillent   « pour édifier dans la cité des hommes, la Cité de Dieu » (Jean-Paul II)

cliquez sur l’image pour agrandir

   

 

          La basilique Saint Pierre     –     Hortense Haudebourt-Lescot     

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23198/la-basilique-saint-pierre/feed 0