tfp-france.org » homosexualisme http://tfp-france.org Mon, 01 Feb 2016 17:44:14 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.6 Une fertilité en baisse n’est que la moitié du problème http://tfp-france.org/23372/une-fertilite-en-baisse-nest-que-la-moitie-du-probleme http://tfp-france.org/23372/une-fertilite-en-baisse-nest-que-la-moitie-du-probleme#comments Mon, 22 Jun 2015 16:09:38 +0000 http://tfp-france.org/?p=23372  Marche_pour_la_vie_2014 - Peter Potrowl - detail Un ami – fort brave homme et bon catholique – a objecté quand j’ai déclaré que la contraception et la mentalité contraceptive n’avaient pas seulement radicalement changé la conception que notre société a du mariage et de la famille mais avait peut-être définitivement sapé l’Occident, des cultures et des nations précédemment chrétiennes.

  C’est une vision sombre, je l’admets, mais tout à fait réaliste – et qu’il est absolument nécessaire de faire connaître aux chrétiens. 

  Sa contre-argumentation était que ma vision était trop simpliste et ignorait le fait que le déclin du taux des naissances précédait d’un siècle ou plus l’invention de la pilule.

  Bien plus, il y a des causes sous-jacentes nombreuses et complexes, des causes économiques, sociales, géographiques, etc. Tout cela est assez vrai.

 

 LIRE ICI -1

 

 

 Source :  http://www.france-catholique.fr/Une-fertilite-en-baisse-n-est-que.html

Par le père Mark A. Pilon
Le père Mark A. Pilon, un prêtre du diocèse d’Arlington, en Virginie, a obtenu un doctorat de théologie sacrée de l’université de la Sainte Croix à Rome. Il a tenu la chaire de théologie méthodique au séminaire de Mount Saint Mary. 

      – Traduit par Bernadette Cosyn

Initialement publié dans:
   http://www.thecatholicthing.org/2015/05/23/low-fertility-is-just-the-half-of-it/

 

 


  

S’ABONNER À TFP-FRANCE :  Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/23372/une-fertilite-en-baisse-nest-que-la-moitie-du-probleme/feed 0
Méditez sur la mort de Notre Seigneur http://tfp-france.org/21613/meditez-sur-la-mort-de-notre-seigneur http://tfp-france.org/21613/meditez-sur-la-mort-de-notre-seigneur#comments Mon, 02 Mar 2015 16:20:06 +0000 http://tfp-france.org/?p=21613 Chemin Croix  - 1Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous présente, alors que le carême a déjà commencé et que la Semaine Sainte s’approche, ce petit livret du Chemin de Croix ?

Bien sûr, il vous permettra de suivre et de méditer la Passion et la mort de Notre-Seigneur sur la Croix.

Mais il y a plus.

C’est chaque jour que l’on crucifie Jésus, dans nos rues, dans nos lois, dans nos mœurs.

Les forces du mal veulent balayer toute influence des catholiques dans la société. Alors que vous lisez ces lignes, vous pensez peut-être : « pourquoi donc devrais-je me résigner à laisser bannir Jésus-Christ de ma vie quotidienne ? »

— Lorsque vous méditerez sur notre Divin Sauveur, portant sa Croix sous les quolibets, les coups et les injures de ceux qui étaient présents, vous verrez que vous pouvez suivre Son exemple, en vrai chrétien qui agit en tant que tel dans une société hostile, haineuse parfois.

 Oui, la société dans laquelle nous vivons a banni Notre Seigneur, sa souffrance et sa Croix !

 Et vous serez sans doute d’accord avec moi : si l’on méditait plus sur la passion et la mort de Notre-Seigneur Jésus-Christ, nous aurions plus de courage pour agir, là où nous sommes, en défense de la morale chrétienne et des principes catholiques dans la société.

— Hélas ! vous avez tous les jours autour de vous des exemples criants des conséquences de l’impiété et de la mollesse des catholiques.

Jacinta de Fatima 2 Lorsque vous méditerez chacune des stations de ce Chemin de Croix, vous découvrirez ce que vous pouvez faire pour répondre à l’amour du Christ et de sa Mère.

— « Les hommes se perdent parce qu’ils ne pensent pas à la mort de Notre-Seigneur et ne font pas pénitence ».

 Vous le savez peut-être, cette phrase est de la bienheureuse Jacinthe, à qui la Vierge est apparue à Fatima en 1917.

 Elle l’a prononcée peu avant sa mort, et se trouve dans les témoignages rassemblés pour sa béatification.

 Et c’est en repensant à cette phrase de Jacinthe que j’ai décidé de vous inviter à agir.

 Ce que personne n’ose proclamer, c’est qu’en très, très grand nombre, les personnes vont en Enfer et que tout dans la société les y pousse…

 La seule qui a osé le dire, c’est la Sainte Vierge, en 1917 à Fatima, en montrant l’Enfer à trois enfants de 7, 9 et 10 ans !

 Souvenez-vous, lorsqu’enfant vous alliez au catéchisme, vous avez appris les commandements de la loi de Dieu… Eh bien ! il n’y en a pas un aujourd’hui qui ne soit combattu par notre société qui se paganise.

 Non content d’imposer une société sans-Dieu, il faut encore que l’on blasphème, que l’on insulte la Croix du Sauveur et que l’on attaque sans cesse l’Église, la Papauté et les catholiques dans leurs convictions.

 Lorsque tous vocifèrent, n’avons-nous pas le devoir d’agir dans la société pour que celle-ci cesse d’insulter et de crucifier Notre Sauveur par ses lois païennes et par ses spectacles qui poussent les hommes sur la voie de la perdition éternelle ?

C’est chaque jour que l’on crucifie Notre-Seigneur.Chemin Croix 2015 - photo 1

— C’est dans nos rues que cela se passe.

— Ce sont nos lois qui le renient, ce sont nos mœurs qui l’outragent.

— C’est Jésus que l’on tue dans l’âme des enfants.

— En France, la reconnaissance sociale de l’homosexualité est imposée ; et la nouvelle exigence est le l’adoption d’enfant. Et les exigences ne s’arrêteront pas là !

— La pornographie et tout un climat immoral minent la famille. La « culture de mort » s’impose dans les mœurs et dans les lois, s’en prenant aux enfants à naître, aux personnes âgées et aux handicapés.

— le satanisme revient en force dans notre société déchristianisée et attire avec violence des adolescents ou de jeunes adultes.

 Avec ce « Chemin de Croix », vous aussi, « vivez au plus profond de vous-même, la souffrance si immense du Christ et de sa Mère », comme l’a écrit un ami de la TFP, et laissez-vous imprégner par les commentaires bienfaisants de cette méditation.

 Le texte a été rédigé par un grand catholique aujourd’hui décédé, le professeur Plinio Corrêa de Oliveira, fondateur de la première TFP. Il n’a rien perdu de son actualité.

 Il parle à chaque chrétien de son devoir de suivre les traces du Divin Sauveur dans les difficultés du monde moderne et parmi l’hostilité déclarée des ennemis de Dieu.

 Si vous êtes comme moi, vous voudrez vous aussi que d’autres puissent se bénéficier de cette si belle version du Chemin de Croix.

 Permettez-moi de vous avouer quelque chose : lorsque je les lis les nombreuses lettres qui arrivent au secrétariat, je regrette de ne pas avoir les moyens d’augmenter beaucoup plus les diffusions entreprises par la campagne «La France a besoin de la Sainte Vierge».

 Voilà pourquoi je tiens tant à vous inviter à être vous aussi un propagateur, soit directement, soit par votre don, soit par vos prières.

Je compte sur vous de trois façons :

Chemin Croix 2015 - photo 2– d’abord vous pouvez participer à cette campagne de diffusion du Chemin de Croix en le récitant, surtout en ce temps de carême, et en offrant vos prières dans les intentions de la campagne.

— ensuite en demandant d’autres exemplaires pour le diffuser autour de vous. À cause de nos moyens réduits, le nombre est limité, mais dans la mesure de nos possibilités, je vous enverrai les exemplaires que vous me demanderez.

— Enfin en m’aidant par un don à développer la diffusion de la piété traditionnelle, comme ce Chemin de Croix que j’aurais aimé envoyer à un plus grand nombre de personnes, qui auraient été contentes de le recevoir parce qu’elles se sont déjà intéressées à nos campagnes dans le passé, mais auxquelles je n’ai pas pu écrire cette fois-ci, faute de moyens.

 D’avance je vous dis un très grand merci !

 En aidant à diffuser le « Chemin de Croix », vous rappelez à chaque chrétien son devoir d’agir dans la société pour que celle-ci cesse d’insulter et de crucifier Notre Sauveur par ses lois païennes et favorise le bien au lieu de pousser les âmes sur le chemin de la perdition éternelle.

 Pensez quelques instants au sens de cette phrase de la Bienheureuse Jacinthe de Fatima.

 Si vous le voulez bien, relisez là avec moi : « Les hommes se perdent parce qu’ils ne pensent pas à la mort de Notre-Seigneur et ne font pas pénitence ».

 Soyez sûr que ce que vous ferez sera reçu avec gratitude et que votre geste sera utile.

 

Les scènes de ce Chemin de Croix ont été peintes par William-Adolphe Bouguereau, artiste français du XIXe siècle, pour la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle sa ville natale.

Pour nous écrire :

Mentionnez le code  – 13863 /  Chemin de Croix – 2015  

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine

Par téléphoner :  01 45 55 61 88

Faire un don

 (Les livrets  sont distribués gratuitement)

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/21613/meditez-sur-la-mort-de-notre-seigneur/feed 0
Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? http://tfp-france.org/19427/le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe-2 http://tfp-france.org/19427/le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe-2#comments Sat, 04 Oct 2014 10:20:03 +0000 http://tfp-france.org/?p=19427   La famille est la cellule-mère de la société ; lorsque l’on ne respecte ni la loi naturelle ni la loi de Dieu en ce qui la concerne, il en découle des conséquences funestes pour tout le corps social.

     Cette vérité essentielle est aujourd’hui souvent oubliée.

  Oui, le processus par lequel notre France redevient peu à peu païenne a des répercussions directes sur notre vie de tous les jours. Mais il y a quelque chose de concret et d’utile que nous pouvons faire pour enrayer la crise profonde dans laquelle nous sommes plongés. C’est faire connaître autour de nous les principes de l’organisation de la société selon la morale catholique, ce que bien des chrétiens ignorent à présent, hélas !

  Vous le voyez vous-même autour de vous, cette amnésie progressive des valeurs chrétiennes fondamentales est l’un des grands dangers qui menacent notre pays, parce qu’elle permet aux destructeurs du mariage et de la famille d’agir. Aussi il est urgent de rappeler ces vérités oubliées que nous enseigne la voix des Papes :

– Quand l’institution de la famille vacille, les fondements mêmes de la société civile peuvent s’écrouler.

Aux parents appartient, en tout premier lieu, le droit d’élever leurs enfants et l’État n’a pas à violer cette liberté primordiale.

– L’indiscipline des mœurs, érigée en liberté indiscutable, est la cause de la désagrégation de la famille.

– C’est dans le foyer domestique que se prépare en grande mesure le sort des États.

– Parce que les hommes s’éloignent de Dieu, les mœurs se corrompent et la civilisation elle-même entre en décadence.

– Dieu a mis au cœur de l’homme et de la femme, comme un instinct inné, l’amour conjugal, l’amour paternel et maternel, l’amour filial. Prétendre l’arracher est une profanation qui fait horreur.

Parce qu’elle tient de Dieu son existence et sa dignité, sa fonction sociale, la famille en est responsable devant Dieu. Ses droits et ses privilèges sont inaliénables, intangibles ; elle a le devoir, avant tout devant Dieu, et secondairement devant la société, de défendre, de revendiquer, de promouvoir effectivement ces droits et ces privilèges, non seulement pour son propre avantage, mais pour la gloire de Dieu, pour le bien de la collectivité.

  C’est là l’enseignement moral constant de l’Église catholique. Pendant les siècles où la vision catholique du monde fut matrice de civilisation, cette conception essentielle de la famille et du mariage fondait les rapports au sein de la société, marquait les lois et les coutumes.  Mais en un véritable marché de dupes, on a fait croire aux chrétiens qu’il était généreux de tourner le dos à leurs principes d’ordre…

… On les a convaincus qu’ils devaient adopter une « laïcité » qui cantonne la religion à la sphère spirituelle privée ; on a obtenu qu’ils renoncent à ordonner la sphère temporelle selon les critères du « bien » et du « mal », inscrits par Dieu dans la nature humaine et confirmés par la Révélation. 

  Le catholique qui veut continuer à être catholique est placé dans une situation diamétralement opposée et incompatible avec la véritable révolution qui détruit pas à pas le mariage, la famille et la société.

D’où la nécessité de bien comprendre et de faire connaître, surtout aux jeunes, l’enseignement des Papes, pour qu’ils aient les moyens de résister au mouvement destructeur de la famille qui ne cesse d’avancer. D’autant plus que ce mouvement possède aussi le caractère d’une mystique religieuse intolérante…

… En fait, vous le voyez bien, notre France qui se déchristianise retourne vers les erreurs du paganisme et abandonne la conception catholique et civilisatrice de la vie en société.

« Voir, juger, agir », selon la devise de saint Thomas d’Aquin, c’est ce que vous et moi pouvons faire, à l’aide de cet « Aperçu » qui cherche à susciter la réflexion sur notre vie personnelle et sur la société, autour de la voix des Papes.

  Vous trouverez dans ce dépliant un instrument utile pour continuer, avec tous les amis de la TFP, la mission qui nous anime en défense des valeurs essentielles de la civilisation chrétienne, tout particulièrement la famille.


  Je vous invite donc à diffuser autour de vous cet « Aperçu – Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? »
  Vous pouvez me demander plus d’exemplaires : je me ferai un plaisir de vous les envoyer. Pensez surtout à le mettre entre les mains de jeunes.

   Je vous demande aussi, si vous le pouvez, de bien vouloir soutenir cette action originale de la TFP par votre don, de la valeur de votre choix. Votre aide est nécessaire pour faire connaître la doctrine sociale de l’Église et répandre ainsi dans notre société malade un peu de l’antidote dont elle a tant besoin, pour défendre la famille et le droit des parents d’élever leurs enfants.  C’est parce que votre générosité m’est bien connue que je m’adresse à vous et que je vous remercie chaleureusement pour ce que vous avez déjà fait et pour ce que vous ferez cette fois-ci encore.

  Je compte comme toujours sur votre fidèle amitié, sur vos prières et sur votre action.

  Merci par avance de m’aider à diffuser auprès des jeunes adultes cet « Aperçu » des textes pontificaux intitulé « Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ? ».

  Pour cela, téléchargez le livret ou bien téléphonez ou écrivez pour demander les exemplaires que vous voulez pour les distribuer autour de vous.   Votre don aidera à la diffusion de ce dépliant auprès de la jeunesse et soutiendra l’action de la TFP en défense de la famille.

 cliquez ici pour télécharger

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code  –

13863 / Le mariage chrétien est-il nécessaire à l’équilibre de la société ?

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  0810 790 000     

Faire un don

 (Les livres sont distribués gratuitement)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/19427/le-mariage-chretien-est-il-necessaire-a-lequilibre-de-la-societe-2/feed 0
Condamnation des erreurs modernes – suite http://tfp-france.org/7797/condamnation-des-erreurs-modernes-suite http://tfp-france.org/7797/condamnation-des-erreurs-modernes-suite#comments Sat, 25 May 2013 13:09:55 +0000 http://tfp-france.org/?p=7797  

«… le mariage que Dieu lui-même a institué au commencement du monde pour la perpétuité de l’espèce … » 

Leo_XIII

 

Le Pape Léon XIII publia le 28 décembre 1878, la première année de son pontificat, une encyclique condamnant les erreurs modernes, intitulée « Quod apostolici muneris ». Nous offrons à nos lecteurs quelques extraits dont le ton et l’enseignement se trouvent être d’une grande actualité dans la profonde crise où s’enfonce la société, en France et dans le monde. 

 

 Une inégalité qui émane de l’Auteur même de la nature

« Bien que les socialistes, abusant de l’Évangile même, pour tromper plus facilement les gens mal avisés, aient accoutumé de le torturer pour le conformer à leurs doctrines, la vérité est qu’il y a une telle différence entre leurs dogmes pervers et la très pure doctrine de Jésus-Christ, qu’il ne saurait y en avoir de plus grande. Car, “qu’y a-t-il de commun entre la justice et l’iniquité ? Et quelle société y a-t-il entre la lumière et les ténèbres”3 ? Ceux-là ne cessent, comme nous le savons, de proclamer que tous les hommes sont, par nature, égaux entre eux, et à cause de cela ils prétendent qu’on ne doit au pouvoir ni honneur ni respect, ni obéissance aux lois, sauf à celles qu’ils auraient sanctionnées d’après leur caprice.

« Au contraire, d’après les documents évangéliques, l’égalité des hommes est en cela que tous, ayant la même nature, tous sont appelés à la même très haute dignité de fils de Dieu, et en même temps que, une seule et même foi étant proposée à tous, chacun doit être jugé selon la même loi et obtenir les peines ou la récompense suivant son mérite. Cependant, il y a une inégalité de droit et de pouvoir qui émane de l’Auteur même de la nature, “en vertu de qui toute paternité prend son nom au ciel et sur la terre”4. Quant aux princes et aux sujets, leurs âmes, d’après la doctrine et les préceptes catholiques, sont mutuellement liées par des devoirs et des droits, de telle sorte que, d’une part, la modération s’impose à la passion du pouvoir et que, d’autre part, l’obéissance est rendue facile, ferme et très noble. (…)

 

Le mariage que Dieu lui-même a institué au commencement du monde pour la perpétuité de l’espèce

« Cette vertu salutaire de l’Église qui rejaillit sur la société civile pour le maintien de l’ordre en elle et pour sa conservation, la société domestique elle-même, qui est le principe de toute cité et de tout État, la ressent et l’éprouve nécessairement aussi. Vous savez, en effet, Vénérables Frères, que la règle de cette société a, d’après le droit naturel, son fondement dans l’union indissoluble de l’homme et de la femme, et son complément dans les devoirs et les droits des parents et des enfants, des maîtres et des serviteurs les uns envers les autres.

« Vous savez aussi que les théories du socialisme la dissolvent presque entièrement, puisque, ayant perdu la force qui lui vient du mariage religieux, elle voit nécessairement se relâcher la puissance paternelle sur les enfants et les devoirs des enfants envers leurs parents.

« Au contraire, le “mariage honorable en tout”5 que Dieu lui-même a institué au commencement du monde pour la propagation et la perpétuité de l’espèce et qu’il a fait indissoluble, l’Église enseigne qu’il est devenu encore plus solide et plus saint par Jésus-Christ, qui lui a conféré la dignité de sacrement, et a voulu en faire l’image de son union avec l’Église. C’est pourquoi, selon l’avertissement de l’Apôtre, “le mari est le chef de la femme, comme Jésus-Christ est le Chef de l’Église”6 et, de même que l’Église est soumise à Jésus-Christ, qui l’embrasse d’un très chaste et perpétuel amour, ainsi les femmes doivent être soumises à leurs maris, et ceux-ci doivent, en échange, les aimer d’une affection fidèle et constante. (…) »

Notes :
3. II, Cor., VI, 14.
4. Ephes., III, 15.
5. Hebr. XIII, 4.
6. Eph. V, 23.

 Photo: Bénédiction du jeune couple avant le mariage – Dagnan Bouveret

  S’ABONNER À TFP-FRANCE :  Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 
 
 

]]>
http://tfp-france.org/7797/condamnation-des-erreurs-modernes-suite/feed 0
La passion égalitaire veut maintenant nier la différence naturelle entre les sexes http://tfp-france.org/507/la-passion-egalitaire-veut-maintenant-nier-la-difference-naturelle-entre-les-sexes http://tfp-france.org/507/la-passion-egalitaire-veut-maintenant-nier-la-difference-naturelle-entre-les-sexes#comments Thu, 16 Aug 2012 18:28:41 +0000 http://tfp-france.org/?p=507 swedenLe processus égalitaire ne s’arrête pas. Après l’égalité entre les sexes, il prétend arriver à effacer la distinction naturelle entre homme et femme. Pour cela, le prochain pas est la « neutralité ». C’est le cas en Suède où les pronoms personnels masculins et féminins seront officiellement abolis, « han » (lui) et « hon » (elle) feront place à un « hen » indéfini.

Ce processus de « neutralité sexuelle » est déjà en cours depuis un certain temps dans le pays scandinave. Par exemple, l’on est en train de procéder à l’uniformisation des noms propres (le nombre des noms unisexes légalement reconnus en Suède atteint déjà 170), les magasins de vêtements pour enfants et adolescents ont depuis longtemps éliminé les rayons pour les garçons et les filles, en introduisant l’uniformisation des vêtements. Pour les jouets, c’est la même chose : par exemple, dans un des plus récents catalogues du secteur, il y a un garçon qui pousse un landau rose et une fille qui conduit un tracteur jaune. Dans le sport, c’est la Fédération suédoise de bowling qui a commencé à supprimer la distinction entre équipes masculines et féminines, afin de rendre la compétition neutre du point de vue du genre. Il semble aussi que la proposition avancée par les politiciens du Parti social-démocrate d’éliminer les toilettes séparées « afin de ne pas forcer les gens à la distinction entre les hommes et les femmes » va probablement être approuvée.

En Écosse, au début de cette année, M. Tam Baillie, qui occupe le poste de Commissaire du Parlement écossais pour les enfants et les jeunes a officiellement déclaré que les garçons devraient avoir le droit de porter l’uniforme des filles, afin d’éviter « une discrimination injuste à l’égard des étudiants possédant une orientation sexuelle variable » !

L’automne dernier, le gouvernement australien a annoncé la possibilité d’indiquer le sexe par un « X », pour tous les citoyens qui ne souhaitent pas être classés dans les catégories hommes ou femmes. Depuis le mois de décembre dernier au Royaume-Uni les passeports des citoyens britanniques n’indiquent plus la paternité et la maternité selon les régimes classiques (père et mère), mais à travers les expressions « parent 1 » et « parent 2 » afin d’éviter la discrimination des couples homosexuels ayant des enfants.

(Avec Correspondance européenne 252/04).

]]>
http://tfp-france.org/507/la-passion-egalitaire-veut-maintenant-nier-la-difference-naturelle-entre-les-sexes/feed 1
En Angleterre, les agences catholiques doivent faciliter l’adoption d’enfants par des homosexuels ou fermer http://tfp-france.org/109/en-angleterre-les-agences-catholiques-doivent-faciliter-l%e2%80%99adoption-d%e2%80%99enfants-par-des-homosexuels-ou-fermer http://tfp-france.org/109/en-angleterre-les-agences-catholiques-doivent-faciliter-l%e2%80%99adoption-d%e2%80%99enfants-par-des-homosexuels-ou-fermer#comments Mon, 01 Jun 2009 09:33:12 +0000 http://tfp-france.org/?p=109 Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster a déclaré le 18 juin dernier que l’organisation caritative Catholic Children’s Society qu’il préside se voyait forcée d’arrêter ses activités d’aide aux enfants ayant besoin d’adoption.

La raison qu’il a indiquée est que la loi sur « l’égalité des droits homosexuels » l’obligeait à proposer l’adoption aux couples de même sexe, en violation des enseignements de la morale chrétienne sur la famille et le mariage.

Du fait de cette loi sur « l’orientation sexuelle », l’Église catholique en Angleterre cesse de chercher des foyers potentiels pour les enfants abandonnés. Cette agence d’adoption avait été fondée en 1859 et était une des plus anciennes du pays.

Il s’agit bien là d’une nouvelle « morale » et d’une nouvelle « religion » qui impose sa loi de façon persécutoire, au nom du « dogme » selon lequel « l’orientation sexuelle » serait source de droits.

Déjà, des pasteurs anglais se sont vus menacés de poursuites s’ils refusaient de célébrer des mariages religieux entre personnes du même sexe. N’en doutons pas, la même exigence sera demain imposée à l’Église catholique.

Le fondement pour ces lois se trouve dans les règlements européens déjà en vigueur qui vont être prochainement encore renforcés par la valeur normative obligatoire accordée à la Charte des droits par le traité de Lisbonne.

La persécution n’est pas une fatalité. L’alternative est la résistance, pacifique et légale.

]]>
http://tfp-france.org/109/en-angleterre-les-agences-catholiques-doivent-faciliter-l%e2%80%99adoption-d%e2%80%99enfants-par-des-homosexuels-ou-fermer/feed 0
Défendre la loi d’en-Haut — Pourquoi un catholique doit-il s’opposer au « mariage » et au lobby homosexuels ? http://tfp-france.org/7/defendre-la-loi-den-haut-pourquoi-un-catholique-doit-il-sopposer-au-%c2%ab-mariage-%c2%bb-et-au-lobby-homosexuels http://tfp-france.org/7/defendre-la-loi-den-haut-pourquoi-un-catholique-doit-il-sopposer-au-%c2%ab-mariage-%c2%bb-et-au-lobby-homosexuels#comments Wed, 09 Mar 2005 18:53:16 +0000 http://tfp-france.org/?p=7 La TFP se joint à la campagne de diffusion nationale du livre «Défendre la Loi d’en-Haut».

Écrit par la TFP américaine et diffusé en France par l’association amie Avenir de la Culture, il s’agit d’un instrument utile qui répond à la question : « Pourquoi et comment vous opposer au « mariage » et au lobby homosexuels ? »

Parce que vous êtes attaché à la préservation de la famille et de la morale chrétienne, ce livre vous fournit les réponses, les informations et les éléments dont vous avez besoin.

Surtout vous allez découvrir ce que le lobby homosexuel prend soin de vous cacher !
Defendre la Loi d'en Haut
Lorsque vous le lirez, vous pourrez : — avoir la preuve qu’une révolution morale est en cours; — dévoiler les manoeuvres psychologiques de ce lobby; — démonter ses techniques de marketing; — comprendre comment il veut changer les mentalités; — avoir à portée de main les arguments qui réfutent ses slogans; — connaître l’enseignement immuable de l’Église.

« En France les catholiques ont été trompés »

Vous vous en rendez bien compte, en France les catholiques ont été trompés, et avec eux tous les honnêtes gens.

On leur a fait croire qu’il était généreux et bon d’abandonner la morale chrétienne comme norme pour la société…

En retour ils se voient imposer une anti-morale et la reconnaissance sociale de la pratique homosexuelle.

On leur a demandé d’être tolérant au point de renoncer à professer leur foi. En échange, ils découvrent une intolérance radicale qui invente une pseudo-maladie mentale, l’homophobie.

Les chrétiens en France sont victimes d’un marché de dupes. Cent ans d’abandon de convictions morales débouchent sur une persécution religieuse à peine voilée et la destruction de la famille.

Avec ce livre, la TFP et Avenir de la Culture souhaitent que tous ceux pour qui la morale chrétienne a un sens joignent leurs efforts pour faire barrage à l’idéologie homosexuelle qui mine la société et les âmes.

« Conversion des mentalités à l’idéologie néo-païenne »

Vous le savez, les promoteurs de l’homosexualité veulent « convertir » les mentalités. Surtout ils désirent que les enfants deviennent adeptes de leur pensée anti-morale chrétienne.

Vous le constatez vous-même, les médias, et en particulier la télévision, martèlent les slogans qui prétendent justifier les idées du mouvement homosexuel. Ils créent le climat psychologique pour imposer son acceptation.

Ils bénéficient, hélas !, de l’inertie et du silence de trop de chrétiens honteux, et même de bien des Pasteurs dont beaucoup sont muets.

Et le fait est que certains sont plus vifs pour manifester leur hostilité envers les organisations de laïcs catholiques qui rappellent que la société doit se régler selon la morale naturelle et chrétienne, plutôt que pour faire barrage au lobby homosexuel.

Vous serez d’accord avec moi pour affirmer qu’il est urgent de dénoncer l’offensive anti-famille qui est en cours.

« Chaleureux éloges d’évêques pour ce livre de la TFP »

Ce livre a reçu de chaleureux éloges de la part de hautes personnalités ecclésiastiques, aux États-Unis et au Chili. Vous pouvez les lire au dos de la couverture :

« Le livre que vous diffusez est une précieuse contribution pour informer le public sur un thème [l’homosexualité] de plus en plus important : ce thème reçoit des appuis qui sont l’expression du relativisme moral qui corrode les principes de la vie sociale fondée sur la foi chrétienne, et de la morale fondée sur le droit naturel ». Cardinal Medina, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin.

« C’est un livre bien documenté, il n’est pas agressif, il est chrétiennement respectueux des personnes, il aide à former la conscience et soutient l’espérance ». Mgr Casamitjana, archevêque de Concepcion (Chili).

« Le livre est écrit avec une logique impeccable. Par certains côtés il ressemble à la facture d’une moderne Somme Théologique où les arguments des opposants sont exposés puis réfutés. Les auteurs sont pleinement en conformité avec l’enseignement de l’Eglise et argumentent avec passion en faveur de cet enseignement ». Mgr Curtiss, évêque d’Omaha (États-Unis).

« J’estime qu’il est très utile par la clarté et la précision avec laquelle il aborde le thème des pseudo-mariages et du mouvement homosexuel ». Mgr Parzinger, évêque de Villarica (Chili).

« Ce livre dévoile les coulisses historiques de l’actuel mouvement politique pour légaliser les « unions homosexuelles ».(…) Il analyse  avec soin les arguments proposés et démontre qu’ils ignorent la vraie nature de la personne humaine et des relations maritales. (…)

« Il examine aussi l’influence des médias qui présentent les « unions homosexuelles » comme des « droits civils » dont le refus serait un manque de compassion et une discrimination injuste ». Mgr Nienstedt, évêque de New Ulm (États-Unis).

Vous imaginez, si des évêques français avaient le courage de lutter pour défendre avec énergie la morale chrétienne ? Ce serait merveilleux ! En attendant, c’est à nous de nous retrousser les manches.

« Réfutation des slogans qui ouvrent les portes au mouvement homosexuel »

Ceux qui dorment et endorment risquent de ne pas aimer. D’autant plus que l’on trouvera dans la troisième partie, la réfutation d’un certain « révisionnisme » catholique qui, malgré les instructions très claires émanant du Vatican, ouvre les portes au mouvement homosexuel.

Le livre que la TFP diffuse démonte la manoeuvre de manipulation de l’opinion menée par ce mouvement ; réfute les faux slogans sur lesquels elle s’appuie ; expose la vraie doctrine sur le mariage et la morale ; donne les moyens de réagir et d’agir.

Dans le monde entier, la méthode et les buts du mouvement homosexuel sont les mêmes. C’est aux États-Unis qu’il a démarré, il est donc utile et bon de connaître la réfutation et l’alerte qui en viennent.

Les considérations sur l’Amérique exposées dans ces pages sont d’ailleurs transposables à la situation que l’on vit en France. Notamment l’idée que si l’on s’éloigne de Dieu, Dieu s’éloignera de nous.
« Faire barrage à la doctrine néo-païenne du lobby homosexuel »

C’est saint Augustin qui l’affirme, les nations sont récompensées ou punies sur cette Terre. La déchristianisation de l’Amérique est à mettre en parallèle avec la déchristianisation de la France, la révolution homosexuelle en est le fer de lance ici comme là-bas.

Vous pouvez vous aussi aider à faire une très vaste diffusion de ce livre dans toute la France en commandant un ou plusieurs exemplaires (ce livre est diffusé gratuitement). Vous pourrez ainsi faire barrage au prosélytisme du lobby homosexuel et à sa doctrine néo-païenne qui veut détruire la famille et la société.

]]>
http://tfp-france.org/7/defendre-la-loi-den-haut-pourquoi-un-catholique-doit-il-sopposer-au-%c2%ab-mariage-%c2%bb-et-au-lobby-homosexuels/feed 0