tfp-france.org » Jésus-Christ http://tfp-france.org Sat, 30 Jan 2016 10:23:10 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.6 Le règne social du Cœur de Jésus et du Cœur de Marie. http://tfp-france.org/4288/le-regne-social-du-coeur-de-jesus-et-du-coeur-de-marie http://tfp-france.org/4288/le-regne-social-du-coeur-de-jesus-et-du-coeur-de-marie#comments Wed, 27 Jan 2016 16:09:15 +0000 http://tfp-france.org/?p=4288
   Alors que le monde d’aujourd’hui  s’enfonce  dans un néo-paganisme violent qui renie nos racines chrétiennes et les principes sans lesquels il n’y a pas de civilisation véritable,
   le Cœur de Jésus et le Cœur de Marie
veulent régner non seulement dans chaque âme individuellement, mais encore dans la société en tant que telle.

 

 

 

En effet, comme l’enseigne le pape saint Pie X :

 

« Le créateur de l’homme est aussi le fondateur des sociétés humaines et Il les conserve dans l’existence comme Il nous soutient. Nous Lui devons donc, non seulement un culte privé, mais un culte public et social, pour L’honorer  [1] .

« Les lois, les coutumes, les mœurs publiques, lorsqu’elles sont conformes à la doctrine de l’Évangile, contribuent puissamment au salut des âmes et rendent à Dieu la gloire qui Lui est due et que seule peut apporter la civilisation chrétienne. »

[1] (Encyclique Vehementer Nos du 11 février 1906, condamnant la séparation de l’Église et de l’État en France.)

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4288/le-regne-social-du-coeur-de-jesus-et-du-coeur-de-marie/feed 0
Confiance, confiance ! http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance#comments Wed, 30 Dec 2015 17:09:57 +0000 http://tfp-france.org/?p=4579    Voix du Christ, voix mystérieuse de la grâce qui résonnez dans le silence des coeurs, vous murmurez au fond de nos consciences des paroles de douceur et de paix. Dans nos misères présentes, vous nous répétez le mot, que le Maître prononçait si souvent pendant sa vie mortelle : « Confiance, confiance ! »

    A l’âme coupable, oppressée par le poids de ses fautes, Jésus disait : « Confiance, mon enfant ! Tes péchés te sont remis. » « Confiance ! disait-il encore à la malade abandonnée, qui attendait de lui sa guérison ; ta foi t’a sauvée. » Quand ses apôtres tremblaient d’épouvante, en le voyant marcher la nuit sur le lac de Génézareth, il les tranquillisait par cette declaration rassurante : « Ayez confiance ! C’est moi , ne craignez rien. » Et le soir de la Cène, connaissant les fruits infinis de son Sacrifice, il poussait, en allant à la mort, ce cri de triomphe : « Confiance, confiance ! J’ai vaincu le monde. »

    Quand il tombait de ses lèvres adorables, tout vibrant de tendresse et de pitié, ce  mot divin opérait dans les âmes une transformation merveilleuse. Une rosée  surnaturelle fécondait leur aridité ; des clartés d’espoir dissipaient leurs ténèbres ;  une sereine assurance chassait leurs angoisses. Car les paroles du Seigneur « sont esprit et vie ».

            « Bienheureux qui les écoute et les met en pratique. »

   Comme jadis ses disciples, c’est nous maintenant que Notre-Seigneur invite à la confiance.

   Pourquoi refuserions-nous d’entendre sa voix ?

 

Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent.

Que cette nouvelle année 2016 soit pleine de grâces.

    La Société française pour la Défense de la Tradition, Famille et Propriété –TFP, exprimant le sentiment de ses dirigeants, membres et bénévoles, vous présente ses vœux de protection abondante et continue de la part de l’Enfant-Dieu, de Marie Sa mère et de saint Joseph, le chaste époux de celle-ci.

    Qu’ils vous accordent, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, la plénitude de la santé de l’âme et du corps ainsi que l’abondance des biens spirituels et matériels. Enfin, qu’au terme de cette vie, nous puissions tous goûter de l’éternelle félicité.

    Ce sont là les souhaits que la TFP formule pour vous et pour tous ceux qui constituent la vaste famille de ses correspondants, bienfaiteurs, amis et sympathisants.

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4579/confiance-confiance/feed 0
Jésus-Christ a voulu naître noble; Il a Lui-même aimé l’aristocratie http://tfp-france.org/5624/jesus-christ-a-voulu-naitre-noble-il-a-lui-meme-aime-laristocratie http://tfp-france.org/5624/jesus-christ-a-voulu-naitre-noble-il-a-lui-meme-aime-laristocratie#comments Mon, 28 Dec 2015 17:09:23 +0000 http://tfp-france.org/?p=5624

« Jésus-Christ Lui-même a aimé l’aristocratie. Et, si je ne me trompe, je vous ai déjà fait part une fois de cette idée qu’Il a aussi voulu naître noble, de la lignée de David. Son Evangile nous expose son arbre généalogique jusqu’à Joseph, jusqu’à Marie, « de qua natus est Jesus ».

« L’aristocratie, la noblesse est ainsi un don de Dieu. Conservez-la donc diligemment, usez-en dignement. Vous le faites déjà par les oeuvres chrétiennes, les oeuvres de charité, auxquelles vous vous dévouez continuellement à la plus grande édification du prochain et au plus grand avantage de vos âmes (²)

 

(2) Discorsi del Sommo Pontefice Pio IX,
Tipografia di G. Aureli, Rome, 1872, vol. 
II, p. 148.

Noblesse et élites traditionnelles analogues dans les allocutions de   Pie XII au Patriciat et à la Noblesse romaine                                                                                                                        –  écrit par le Professeur Plinio Corrêa de Oliveira

Document IV – Une ascendance noble est un précieux don de Dieu

La noblesse et les élites traditionnelles : une idée très moderne en somme !

Cliquez ici:   book-collection

                                          

 

 

 

 

 

le livre au format HTML

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/5624/jesus-christ-a-voulu-naitre-noble-il-a-lui-meme-aime-laristocratie/feed 0
Vœux de protection abondante et continue de la part de l’Enfant-Dieu, de Marie Sa mère et de saint Joseph, le chaste époux de celle-ci. http://tfp-france.org/4377/voeux-de-protection-abondante-et-continue-de-la-part-de-lenfant-dieu-de-marie http://tfp-france.org/4377/voeux-de-protection-abondante-et-continue-de-la-part-de-lenfant-dieu-de-marie#comments Thu, 24 Dec 2015 13:09:05 +0000 http://tfp-france.org/?p=4377   En ce Noël 2015, les sombres nuages qui planent sur le monde contemporain nous rappellent les paroles de la Vierge Marie à sainte Catherine Labouré :

« Le monde entier sera renversé par des malheurs de toute sorte. (…)
On croira tout perdu. Là je serai avec vous !
 »

  Continuons à militer pour que les hommes et les nations se soumettent à la paix que l’Enfant Jésus est venu offrir à l’humanité, par l’enseignement de Sa loi.

  Sans doute, les soucis et les préoccupations personnelles de chacun s’ajoutent aux menaces qui pèsent sur les pauvres restes de la Civilisation chrétienne.

  En cette fin d’année si lourdement chargée d’appréhensions, tout ce qui viendra toucher notre âme dans la nuit de la Nativité paraîtra émerger du terrible chaos contemporain comme un message angélique d’un Noël plein de grâces et d’une nouvelle année bien différente de celle qui vient de s’écouler.

 

   La Société française pour la Défense de la Tradition, Famille et PropriétéTFP, exprimant le sentiment de ses dirigeants, membres et bénévoles, vous présente ses vœux de protection abondante et continue de la part de l’Enfant-Dieu, de Marie Sa mère et de saint Joseph, le chaste époux de celle-ci.

  Qu’ils vous accordent, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, la plénitude de la santé de l’âme et du corps ainsi que l’abondance des biens spirituels et matériels. Enfin, qu’au terme de cette vie, nous puissions tous goûter de l’éternelle félicité.

   Ce sont là les souhaits que la TFP formule pour vous et pour tous ceux qui constituent la vaste famille de ses correspondants, bienfaiteurs, amis et sympathisants.

TFP, Noël 2015

 

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4377/voeux-de-protection-abondante-et-continue-de-la-part-de-lenfant-dieu-de-marie/feed 0
Le dernier Ange – Conte de Noël – conclusion http://tfp-france.org/20434/le-dernier-ange-conte-de-noel-conclusion http://tfp-france.org/20434/le-dernier-ange-conte-de-noel-conclusion#comments Mon, 21 Dec 2015 17:20:35 +0000 http://tfp-france.org/?p=20434

   je vous invite à vous remémorer la première partie…

(…) Son intervention sur les éléments essayait de faire renaître l’espoir au coeur des hommes. C’était une action humble, qu’il effectuait avec ingéniosité et discrétion, mais il avait dans l’idée que cela ne remplissait pas la mesure de ce qu’il était appelé à réaliser.  Comme il aimait formuler des suppositions, il pensait qu’un jour Dieu lui confierait peut-être une mission particulière.

Die_Engel_verkünden_den_Hirten_die_Geburt_Christi - Herrad von Landsberg - cover– « Je serai sans doute l’ange gardien de quelqu’un ; étant le dernier des anges, ce sera probablement le plus faible des hommes », avait-il dit à quelques-uns des grands archanges du Paradis qui en savaient plus que lui mais se contentèrent de le regarder en silence.

 

   Alors qu’il n’était au courant de rien, il nota une activité inhabituelle dans la sphère céleste.

  Mais, comme dans leur mouvement incessant pour participer au maintien de la création, aucun de ses aînés ne s’arrêtait pour lui révéler ce qui se passait, il continuait à parcourir le monde.

 Cela faisait déjà plusieurs milliers d’années qu’il remplissait son office, ce qui représente beaucoup de temps pour nous, mais rien qu’un tout petit peu d’éternité pour un ange, lorsqu’un soir, l’un des magnifiques séraphins qui siègent tout proche du trône de Dieu vint le voir :

– « Notre Souverain Créateur a une mission pour toi, lui dit-il, va vite exercer tes talents auprès de pauvres gens, à tel endroit que je t’indiquerai ».

 S’empressant de parcourir l’immense distance qui le séparait du lieu où il était envoyé, il entra sans savoir ce qu’il allait trouver, dans un endroit bien mal éclairé.

 Il regarda autour de lui et aperçut… le plus petit, le plus faible, le plus pauvre des enfants des hommes. Alors, une lumière merveilleuse inonda la simple grotte où il se tenait et se retournant, il vit que toute la cour céleste était présente, et que les milliers et milliers d’anges, montant et descendant, entonnaient un chant nouveau, d’une douceur extrême.

 – « Dépêche-toi, tu vois bien qu’il a froid », lui dit encore le séraphin.

NJC Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il sut que Dieu s’était fait homme et qu’il reçut pour mission de protéger ce tout petit enfant, ainsi que sa mère, la très Sainte Vierge et son père adoptif, saint Joseph.

 Vite, il rapproche l’âne et le boeuf qui dormaient au fond pour qu’ils réchauffent le nouveau-né de leur souffle ; il adoucit la paille pour éviter qu’un fétu ne vienne le blesser ; et il répand dans l’air un arôme de Noël, fait de résine de sapin, de cire chaude, de fleurs d’oranger et de friandises diverses.

 L’Enfant qui le voit lui sourit. Il est le dernier, oui, mais le plus heureux des anges.

 Depuis cette Nuit-là, tous les ans, il parcourt la Terre pour faire sentir aux âmes de bonnes volontés la suavité, le parfum, l’esprit de Noël.

 Alors, s’il vous plaît, regardez bien autour de vous et soyez sensible à sa présence. Vous devinerez peut-être qu’il vient de passer, dans la flamme d’une bougie qui vacille devant la crèche, dans l’éclat d’une boule de Noël suspendue dans le sapin, ou dans la douceur des chants, à la messe de minuit.

* * *

 Note : ce récit n’est qu’un conte de Noël. Mais le dernier des anges existe bien. Je n’ai jamais su comment il s’appelait (s’il me l’avait dit, j’aurais fini par l’écrire ; or l’Église interdit aux hommes de nommer les anges, en dehors de ceux qui apparaissent dans la Bible). De toute façon, notre pauvre intelligence humaine aurait bien du mal à comprendre la signification et la beauté du nom d’un ange.

  D’ailleurs, c’est lui qui m’a suggéré de rédiger ce conte. Quand j’ai objecté que peut-être tout n’était pas rigoureusement exact, il a ri, haussé les épaules et a dit : « Tu n’auras qu’à mettre une note à la fin. Ceux qui ont su garder le meilleur de leur âme d’enfant se réjouiront, les autres… ».

Benoît Bemelmans

 

 ( cliquez ICI pour lire la première partie de l’article )

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

 

]]> http://tfp-france.org/20434/le-dernier-ange-conte-de-noel-conclusion/feed 0 Le Saint Viatique en Bourgogne http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne#comments Sat, 19 Dec 2015 10:09:13 +0000 http://tfp-france.org/?p=14976

 

   Notre Seigneur Jésus-Christ, réellement présent dans l’Eucharistie, est porté à un malade en plein hiver, dans un village de Bourgogne.

   Scène sublime de la vie de la foi dans un pays chrétien, la douceur et la paix qui s’en dégagent contrastent avec la rudesse de l’hiver. 

 

 

   C’est le Roi de l’Univers qui passe pour se donner à un malade.    Accompagner le suprême Réconfort est l’affaire de tous : une petite procession s’est formée.

 

 

   L’affirmation tranquille et publique de la dévotion illumine la vie de cette société et lui apporte sa chaleur, son soutien et sa dignité.

 [cliquez sur l’image pour agrandir]  

 

                               Le Saint Viatique en Bourgogne    —  Aimé Perret  (1873)   

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/14976/le-saint-viatique-en-bourgogne/feed 0
Le dernier Ange – Conte de Noël http://tfp-france.org/20398/le-dernier-ange-conte-de-noel-2 http://tfp-france.org/20398/le-dernier-ange-conte-de-noel-2#comments Wed, 16 Dec 2015 19:09:30 +0000 http://tfp-france.org/?p=20398 Neff_Angel - cover  De tous les anges, il était le dernier.

  Des milliards et milliards de purs esprits que Dieu a créés, bien plus nombreux que l’ensemble des mortels qui existeront jusqu’à la fin du monde, répartis en une immense hiérarchie composée de neuf choeurs angéliques, il se trouvait le plus bas. Tous les anges, sans exception, lui étaient supérieurs. Au-dessous de lui, bien loin, il n’y avait que nous, les hommes.

  N’allez surtout pas croire qu’il en concevait quelque amertume ou déception. Au contraire, c’était un ange particulièrement joyeux et heureux.

  Par exemple, il n’avait rien voulu savoir de la révolte de Lucifer qui était venu lui-même le travailler en premier, pensant pouvoir susciter chez lui un sentiment d’injustice.

– « Suis-moi », lui avait chuchoté le Tentateur, « et de dernier des derniers tu deviendras semblable à Dieu ».

  Il aurait éclaté de rire , et haussé les épaules s’il en avait eu , mais ce sont là deux actions qui nous appartiennent, aussi posa-t-il une simple question qui fut entendue d’un bout à l’autre de la voûte céleste : – « Et qui donc est comme Dieu ? ».

  Sa phrase fut reprise par l’archange saint Michel qui en fit son cri de guerre avec le succès que l’on sait, puisque sous sa direction les deux tiers de la milice angélique lancèrent en Enfer les démons révoltés, après un gigantesque combat.

  Depuis, le dernier des Anges passait son éternité à faire du bien sur la Terre.Conte de Noel - cover

  Étant un pur esprit, comme vous l’avez compris, il n’avait pas de corps. Mais il possédait une intelligence immensément supérieure à la nôtre, une volonté libre d’entraves, et un pouvoir sur tout le monde temporel qui n’était limité que par les desseins de la Providence. De plus, il n’avait jamais eu besoin d’apprendre, toutes ses connaissances lui avaient été données par Dieu dès l’instant de sa création. Sa science, sa force, son discernement, il les utilisait pour influencer les conditions matérielles de notre vie quotidienne.

  Là où il passait, l’air devenait plus léger, les oiseaux chantaient plus gaiement, les fleurs embaumaient et les hommes se sentaient inclinés à être meilleurs.

  Il était l’ange qui rétablissait la paix dans la nature après les grandes tempêtes, celui qui rendait si doux le retour du printemps, qui gardait fraîche la vaste salle de pierre où venaient se reposer les moissonneurs, qui veillait à l’abondance des fruits pour la cueillette d’automne et qui créait cette ambiance réconfortante, devant la cheminée qui crépite, lorsque la neige recouvre la campagne.

  Il patrouillait la terre pour adoucir les effets de la nature sauvage, rendre la vie plus supportable pour les pauvres humains et les encourager à la pratique de la vertu.

  Son intervention sur les éléments essayait de faire renaître l’espoir au coeur des hommes. C’était une action humble, qu’il effectuait avec ingéniosité et discrétion, mais il avait dans l’idée que cela ne remplissait pas la mesure de ce qu’il était appelé à réaliser.

  Comme il aimait formuler des suppositions, il pensait qu’un jour Dieu lui confierait peut-être une mission particulière. Die_Engel_verkünden_den_Hirten_die_Geburt_Christi - Herrad von Landsberg - detail

– « Je serai sans doute l’ange gardien de quelqu’un ; étant le dernier des anges, ce sera probablement le plus faible des hommes »

  Avait-il dit à quelques-uns des grands archanges du Paradis qui en savaient plus que lui mais se contentèrent de le regarder en silence.

 

 

 

                                                                                                                    cet article continue…  

 

   Ce texte a été écrit par Benoît Bemelmans

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/20398/le-dernier-ange-conte-de-noel-2/feed 0
« Il fut un temps où la philosophie de l’Évangile gouvernait les États…». http://tfp-france.org/4732/il-fut-un-temps-ou-la-philosophie-de-levangile-gouvernait-les-etats http://tfp-france.org/4732/il-fut-un-temps-ou-la-philosophie-de-levangile-gouvernait-les-etats#comments Mon, 14 Dec 2015 17:09:40 +0000 http://tfp-france.org/?p=4732 « Il fut un temps où la philosophie de l’Évangile gouvernait les États. A cette époque l’influence de la sagesse chrétienne et sa divine vertu pénétraient les lois, les institutions, les moeurs publiques, toutes les classes et toutes les relations de la société civile.

« Alors, la religion instituée par Jésus-Christ, solidement établie dans le degré de dignité qui lui est dû, était partout florissante grâce à la faveur des princes et à la protection légitime des magistrats.

 

Philippe_de_Champaigne_-_Le_Prévôt_des_marchands_et_les_échevins_de_la_ville_de_Paris_(1648)

           Le Prévôt des Marchands et les échevins de la Ville de Paris                                           (le maire et le conseil municipal de l’époque)   – Philippe de Champaigne

«  Alors, le Sacerdoce et l’Empire étaient unis par une heureuse concorde et l’amical échange de bons offices. Organisée de la sorte, la société civile donna des fruits supérieurs à toute attente, dont la mémoire subsiste et subsistera, consignée qu’elle est dans d’innombrables documents que nul artifice des adversaires ne pourra détruire ou obscurcir ».

 

 Léon XIII, Encyclique Immortale Dei, du 1er novembre 1885

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

]]>
http://tfp-france.org/4732/il-fut-un-temps-ou-la-philosophie-de-levangile-gouvernait-les-etats/feed 0
Calendrier 2016 de la TFP – Pourquoi ce calendrier est-il original ? http://tfp-france.org/25346/calendrier-2016-de-la-tfp-pourquoi-ce-calendrier-est-il-original http://tfp-france.org/25346/calendrier-2016-de-la-tfp-pourquoi-ce-calendrier-est-il-original#comments Wed, 09 Dec 2015 17:09:53 +0000 http://tfp-france.org/?p=25346   Les tableaux qui illustrent chacun des mois de l’année 2016 sont l’œuvre d’artistes du XIXe et du XXe siècle. Ils évoquent l’époque, pas si lointaine, où les principes chrétiens orientaient encore la société et la vie quotidienne.

photo1


  Vous avez certainement découvert le message que vous apporte ce calendrier : la dignité des personnes, la pudeur et l’élégance des modes, une douceur de vivre qui a disparu, le goût du travail et de l’effort, des joies simples et honnêtes, l’acceptation de sa condition, la compassion vis-à-vis du prochain, les pratiques de la piété populaire, la famille fondée sur le mariage indissoluble.   En étaient quelques-unes des caractéristiques.

 

 

  L’art influencé par la foi met en évidence des merveilles de la création, que ce soit dans le monde irrationnel ou bien en soulignant les splendeurs de talent et de vertus de l’âme immortelle. C’est l’un des fruits de la civilisation chrétienne. Par là, les hommes se forment dans la vérité et la beauté, dans l’amour du sublime, de la hiérarchie et de l’ordre, qui dans l’Univers reflètent la perfection de Celui qui l’a fait.

* * *

  Chaque double page est illustrée d’une photographie de la statue pèlerine de la Vierge de Fatima, dont le regard et le visage sont si limpides, si doux, si purs, si accueillants. Sa vue vous rappellera qu’avec Elle vous pouvez épancher vos peines, vos difficultés, mais aussi vos joies, et La prier avec confiance.
  Vous le savez bien, Elle vient toujours à notre secours. Ainsi, vous pourrez vous dire souvent :  « Je suis sous le regard plein de bonté de ma Mère ».

Cal2016 - cover

Vos témoignages suite à la diffusion du calendrier
« 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge »

    Mme E. R. d’Aix-en-Provence (13) :

 « Merci de tout cœur pour ce ravissant calendrier. Ayant déménagé chez ma sœur malade à  Paris, j’étais triste de ne pas l’avoir reçu comme chaque année. Et voilà qu’il est enfin arrivé. Je suis très sensible à votre action et voudrais pouvoir vous aider davantage. Les reproductions sont  mouvantes de beauté, de nostalgie d’une époque révolue qui fut cependant celle de mon enfance. J’y retrouve toute la poésie et l’atmosphère douce, paisible et harmonieuse d’une vie de famille chrétienne et près du Seigneur. »

   Mme M.-N. V. de Brandivy (56) :

 « Je suis profondément attachée aux valeurs morales chrétiennes, qui sont pour moi la base de notre civilisation et qui comme vous le savez, ne cessent d’être bafouées en ces moments emplis de  violences avec les attentats qui ont frappé notre pauvre France, et dont nos dirigeants sont en grande partie responsables, par leur laxisme et leur négligence. Ils obéissent à une Europe mondialiste, imbécile, ayant supprimé toute frontière, ouvrant toutes grandes les portes à toutes sortes de dérives, aux extrémistes fanatiques de l’Islam radical et à tous les trafiquants de toutes sortes. »

« Nos seuls recours dans ces temps d’horreur »

     M. A. M. de Sciez (74) :

  « A force de démarches par les libres penseurs, qui ont eu gain de cause, on va enlever la statue de la Vierge qui les dérange beaucoup, après les crèches, on va s’attaquer à tout ce qui a toujours existé dans notre pays, “France, fille aînée de l’Eglise”, pays judéo-chrétien où la foi était forte et puissante.
ph 4
« Elle nous a aidés à triompher du mal, autrefois, et à rechercher la paix, remporter la victoire, pour transmettre nos valeurs chrétiennes aux générations futures (…) Nous avons besoin de vous et 
d’être unis dans la prière et la bataille contre le Mal. »

   M. et Mme R. A. de Pornic (44) :

 « Merci infiniment pour les calendriers. Les exemples de vie par leurs images et la morale d’autrefois nous portent vers Jésus et Marie, nos seuls secours en ces temps si incompréhensibles d’horreurs. »

   M. et Mme M. P. de Damgan (56) :

 « Après avoir donné un calendrier à un couple d’amis, ils étaient si contents et ils l’ont trouvé si beau que j’en ai profité pour dire tout le bien que personnellement j’en recevais. »

pg1

 

 Pour nous écrire :

Mentionnez le code 
– 13863 / Calendrier 2016 de la TFP 

6 av. Chauvard
– 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  01 45 55 61 88

Faire un don

 (Les calendriers sont distribués gratuitement)

 Lire aussi : Calendrier 2016 de la TFP, « 366 jours sous le regard de la Sainte Vierge »  

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

]]>
http://tfp-france.org/25346/calendrier-2016-de-la-tfp-pourquoi-ce-calendrier-est-il-original/feed 0
Le temps vole ! http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole#comments Sat, 05 Dec 2015 10:09:08 +0000 http://tfp-france.org/?p=25236 Une femme âgée s’appuie sur sa canne et s’arrête   Une femme âgée s’appuie sur sa canne et s’arrête pour regarder un groupe d’enfants qui jouent au soleil, probablement occupés à observer quelques insectes sur la mousse au pied de l’arbre.un groupe d’enfants qui jouent au soleil, probablement occupés à observer quelques insectes

  Comme le temps vole !

 Il lui semble qu’hier à peine c’était elle qui se trouvait là, à s’amuser avec ses compagnons de jeunesse, lesquels ne sont sans doute plus de ce monde.

  Les rayons dorés d’une fin d’après-midi se glissent entre les feuilles et font sentir bon l’herbe chaude et le sous-bois.Au fond, le clocher de l’église domine la scène et pointe vers le Ciel.

 

  Mais déjà les ombres s’allongent, annonçant le soir qui vient. La rivière silencieuse coule sans s’arrêter, tel le temps qui s’enfuit.

 

  Au fond, le clocher de l’église domine la scène et pointe vers le Ciel.

 

 Notre vie sur terre n’est qu’un passage, une préparation pour apprendre à connaître, aimer et servir Dieu et gagner ainsi la vie éternelle.   Celle où le temps ne vole plus, et où l’on possède la jeunesse pour toujours.

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Le temps vole !

 

                 Le temps vole ! – 1887   —  William Gerard Barry (env. 1865-1941)    

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

]]>
http://tfp-france.org/25236/le-temps-vole/feed 0