tfp-france.org » Lettres http://tfp-france.org Fri, 05 Feb 2016 15:20:32 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.7 Lettre ouverte de catholiques inquiets à Mgr Pontier http://tfp-france.org/17245/lettre-ouverte-de-catholiques-inquiets-a-mgr-pontier http://tfp-france.org/17245/lettre-ouverte-de-catholiques-inquiets-a-mgr-pontier#comments Mon, 23 Jun 2014 16:20:41 +0000 http://tfp-france.org/?p=17245 Louis_XIII Notre-Dame Paris

  La réalité, vous la connaissez : le gouvernement cible régulièrement l’opinion catholique et familiale et, avec elle, notre modèle de vie en société, héritage de 2000 ans de civilisation !

 Vous le voyez, les attaques se multiplient contre la culture chrétienne et contre la morale catholique dans notre France qui peu à peu redevient païenne

 Oui, en France les maux s’aggravent.

 Des catholiques du public familial, jeunes et vieux, mais surtout jeunes, se sont mobilisés par centaines de milliers face au « changement de civilisation » imposé par le gouvernement.

  Certains prélats semblent pourtant en arrière de la main vis-à-vis de ce mouvement.

  Pourquoi ? Le Président des évêques de France l’a dit dans un entretien au journal Le Monde (19/04/2014). Ils ont fait l’option pour le dialogue avec la « modernité ».

  D’où leur silence embarrassé et irrésolu.

  Pour éviter le pire, je vous propose de réagir.

  Je vous invite à signer une respectueuse et filiale « Lettre ouverte des catholiques inquiets à Mgr Pontier ». La TFP se joint ainsi à l’initiative lancée par l’association amie « Avenir de la Culture ».

  Dans cette lettre vous pourrez dire au président de la Conférence des Évêques de France (CEF) :

— En omettant d’encourager les Français à s’opposer à l’antichristianisme du gouvernement, la majorité des évêques appui ce dernier qui méprise les protestations et accélère son projet de « changement de civilisation ».

  Pendant la bataille contre la loi Taubira, le réveil d’une France profonde était de nature à contraindre le gouvernement à abandonner ses plans de destruction du mariage, de la famille et de la filiation.

  En son temps, même François Mitterrand avait reculé devant la rue et renoncé à sa mainmise sur les écoles libres.

  Pourquoi la bonne cause a-t-elle perdu cette bataille ?

  La mobilisation de la base militante – catholique à 90% – n’attendait qu’un mot d’ordre vigoureux de l’ensemble des évêques de France.

  Hélas, ce mot d’ordre a manqué et la désunion a prévalu. Depuis, notre jeunesse ne lâche rien.

  Mais prévoyant l’évanouissement de la force de frappe de la résistance, le gouvernement a durci la répression et accéléré sa course à l’abîme.

  Désormais la politique du gouvernement est un train lancé à toute vitesse vers la légalisation de la PMA pour les lesbiennes, la GPA pour les homosexuels, mais aussi et surtout vers un ultime assaut contre la liberté de l’école : children(1)

– il impose la théorie du genre dès le primaire,

– il banalise l’homosexualité auprès des enfants, et

– il prépare une persécution religieuse pour les parents réfractaires !

  Tout est prêt pour l’application de ce plan infernal.

  Selon Vincent Peillon, l’école est le lieu de transmission d’une nouvelle religion dont la théologie se construit dans la mort de Dieu. Elle doit servir à arracher l’enfant à un soi-disant déterminisme familial.

  Le garde des Sceaux prend de front les catholiques en déclarant de son côté à l’Assemblée nationale : « Dans nos valeurs, l’éducation vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux ».

  Le ministre de l’Éducation nationale a établi en septembre 2013 une « charte de la laïcité » à placarder dans l’entrée de chaque école.

  Son article 15 stipule « qu’aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une partie du programme ».

  Au moment où l’Éducation nationale s’apprête à mettre en place, dès l’école primaire, un vaste programme d’éducation à la sexualité pour banaliser les orientations sexuelles…

  … la charte de la laïcité à l’école empêche de contester les programmes, par exemple au nom de la morale naturelle et chrétienne !

  Or de quoi s’agit-il, sinon d’un viol des consciences individuelles ainsi que de l’usurpation du droit des parents à élever leurs enfants selon leurs convictions ?

  Je tiens à vous dire aussi cela : le rapport Teychenné, remis à M. Peillon en juillet 2013, déclare comme grandes priorités la lutte contre les « discriminations LGBT-phobes » notamment dans l’enseignement privé, mais aussi…

  … le renforcement de l’éducation à la sexualité, et la nécessité d’assurer une meilleure visibilité de l’homosexualité ainsi que les « assignations de genre ».

  Le n° 2357 du Catéchisme de l’Église Catholique est clair : « S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves, la Tradition a toujours déclaré que les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés. »

  L’Église pourra-t-elle encore l’enseigner en public ?

  En présence de cette escalade idéologique du gouvernement, dans le droit fil des événements des années 1880-1905, on est pris d’une grande tristesse devant :

   – le silence de la majorité des évêques, et l’absence d’une stratégie de résistance de la part de la Conférence des évêques de France qui devrait rappeler aux Français leur devoir.

  Cela entraîne dans l’espace public un déséquilibre favorable aux forces antichrétiennes qui peuvent se jeter en toute impunité contre les défenseurs de l’institution sacrée de la famille.

  Je vous en prie, signez et renvoyez-moi la « Lettre ouverte des catholiques inquiets à Mgr Pontier » dès aujourd’hui.

Vitrail_Rochefort_Belgique_St_Matthieu_ detail  … pour que, sensibilisés aux préoccupations des pères et des mères de famille, les évêques abandonnent une attitude de silence embarrassé et irrésolu, et encouragent la mobilisation des Français.

 Aidez-moi à rappeler les paroles du Divin Maître aux successeurs des Apôtres : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi salera-t-on ?«  (Mt 5,13)

  Je m’engage à faire parvenir votre lettre au destinataire. Grâce à vous et à tous nos amis, ces lettres seront nombreuses et manifesteront notre projet d’action en défense de l’innocence de nos enfants.

 Je vous demande donc de faire un grand effort pour :

1. Signer la lettre et me la renvoyer aussitôt.

2. Si vous le pouvez, je vous demande aussi à soutenir la TFP par un don afin de mobiliser un maximum de personnes.

  L’horizon est préoccupant, sombre, sinistre même. Mais vous et moi avons ici le moyen de réagir avec une force sûre d’elle, à condition de ne pas attendre.   La famille est menacée, nos enfants sont en danger, les principes essentiels de la vie en société sont subvertis… et tant de Pasteurs, hélas, se croisent les bras !   Je compte sur vous! Je vous invite à manifester votre préoccupation au sujet du silence de la majorité des évêques dans le débat actuel. Il ne faut pas laisser le champ libre au gouvernement pour mépriser les réactions et progresser dans son plan antichrétien de bouleversement de notre civilisation.

 cliquez ici pour télécharger

     Pour nous écrire :
 (Vous pouvez, si vous le souhaitez, téléchargez et signez )

Mentionnez le code  –

13863 / Lettre ouverte de catholiques inquiets à Mgr Pontier

6 av. Chauvard – 92600 Asnières s/Seine
 
Par téléphoner :  0810 790 000     

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

 

]]>
http://tfp-france.org/17245/lettre-ouverte-de-catholiques-inquiets-a-mgr-pontier/feed 0
L’opinion du R. P. Anastasio Gutiérrez sur Révolution et Contre-Révolution http://tfp-france.org/14788/lopinion-du-r-p-anastasio-gutierrez-sur-revolution-et-contre-revolution http://tfp-france.org/14788/lopinion-du-r-p-anastasio-gutierrez-sur-revolution-et-contre-revolution#comments Mon, 03 Mar 2014 16:59:31 +0000 http://tfp-france.org/?p=14788

R. P. Anastasio Gutiérrez, CMF – Né en Argentine en 1911 ; docteur en droit canonique de l’Université du Latran ; professeur dans cette même université dont il fut le doyen ; fondateur de l’Institut juridique Clarétien de Rome ; membre de la commission de rédaction du code de droit canon ; conseiller de plusieurs congrégations vaticanes dont la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique ; conseiller également du Conseil pontifical pour l’interprétation des textes législatifs, organisme suprême de l’Église pour les questions canoniques.

J’ai lu avec le plus grand intérêt, le plus grand plaisir et le plus grand profit l’œuvre [Révolution et Contre-révolution] du professeur  Plinio Corrêa de Oliveira, dans l’exemplaire en espagnol qui m’a été dédicacé avec des expressions d’affection et de sympathie pour lesquelles je remercie l’auteur.

Révolution et Contre-révolution est une œuvre magistrale, dont les enseignements devraient être diffusés jusqu’à les faire pénétrer dans la conscience de tous ceux qui se sentent vraiment catholiques, je dirais même plus, de tous les hommes de bonne volonté. En la lisant, ces derniers apprendraient que l’unique salut se trouve en Jésus-Christ et dans son Église ; les premiers se sentiraient confirmés et affermis dans leur foi, prévenus et immunisés psychologiquement et spirituellement contre un processus rusé qui se sert d’eux comme d’idiots-utiles compagnons de route.

L’analyse qui y est faite du processus révolutionnaire est impressionnante et révélatrice par son réalisme et par la profonde connaissance de l’histoire, à partir de la fin du Moyen-Âge en décadence qui prépare le climat pour la Renaissance paganisante et la pseudo-Réforme qui, à son tour, entraine vers la terrible Révolution française et, peu après, vers le communisme athée.

Cette analyse historique n’est pas seulement externe, mais elle explique aussi et révèle les actions et les réactions de cette histoire avec les éléments que la psychologie humaine fournit, que ce soit la psychologie individuelle ou la psychologie des masses. Il faut ainsi reconnaître que quelqu’un dirige cette déchristianisation de fond et systématique. Il est vrai, sans doute, que l’homme tend au mal – orgueil et sensualité – ; mais s’il n’y avait pas quelqu’un pour prendre en mains les rênes de ces tendances désordonnées et pour les coordonner avec sagacité, elles ne produiraient probablement pas une action si constante, habile et systématique, maintenue fermement, utilisant même les hauts et les bas provoqués par les résistances et par la « réaction » naturelle des forces contraires.

Cette œuvre prévoit aussi, bien qu’avec des pronostics prudents et sous forme d’hypothèses, l’évolution possible et prochaine de l’action révolutionnaire et ensuite, à son tour, de l’action contre-révolutionnaire.

Les pensées et les observations perspicaces abondent, qu’elles soient de caractère sociologique, politique, psychologique, évolutive… tout au long du livre ; et elles seraient dignes, pour beaucoup, d’une anthologie. Souvent sont mises en exergue les « tactiques » intelligentes qui favorisent la Révolution et celles qui peuvent ou doivent être utilisées dans le cadre d’une « stratégie » générale contre-révolutionnaire.

En somme, j’oserai dire qu’il s’agit d’une œuvre prophétique, dans le meilleur sens du terme ; plus encore : que son contenu devrait être enseigné dans les centres supérieurs de l’Église, pour qu’au moins les classes d’élites prennent une conscience claire de la réalité écrasante, dont – je crois – on n’a pas clairement conscience. Entre autres choses, cela contribuerait à révéler et démasquer les idiots-utiles compagnons de route, parmi lesquels on trouve de nombreux ecclésiastiques qui font le jeu de l’ennemi de façon suicidaire : ce secteur d’idiots alliés à la Révolution disparaitrait en bonne partie. (…)

Dans la deuxième partie la nature de la Contre-révolution est très bien exposée ainsi que la tactique courageuse et « agressive » qu’il faut adopter, en évitant les excès et les attitudes impropres ou imprudentes.

Devant ces réalités, on se demande s’il y a dans l’Église une véritable « stratégie » comme il en existe une dans la Révolution ; on y trouve de nombreux éléments, actions, institutions… « tactiques » ; mais il semble que tout cela agisse de façon isolée et avec un esprit de clocher, sans avoir conscience de l’ensemble. Le concept et la conscience de faire une Contre-révolution pourraient unir et donner un plus grand sens de collaboration à l’intérieur de l’Église.

Il ne me reste qu’à féliciter l’institution TFP d’avoir un fondateur de la taille et de la qualité du Pr Plinio. Je prévois pour cette institution, et je lui souhaite de toute mon âme, un vaste développement et un avenir plein de succès contre-révolutionnaires.

Je conclus en disant que l’esprit avec lequel est écrite cette œuvre m’impressionne fortement : un esprit profondément chrétien et aimant passionnément l’Église. Cette œuvre est un produit authentique de la sapientia christiana. Il est émouvant de voir chez un laïc, ou personne séculière, une dévotion si sincère envers la Mère de Jésus… qui est aussi la nôtre ; c’est un signal clair de prédestination :

‘Incertain, comme tout le monde, quant au lendemain, nous élevons en priant notre regard jusqu’au trône incomparable de Marie, Reine de l’Univers (… ). Que la Vierge daigne donc accepter cet hommage filial, tribut d’amour et expression de confiance absolue en son Triomphe’.

 

Rome, le 8 septembre 1993, fête de la Nativité de la Sainte Vierge

R.P Anastasio Gutiérrez, CMF

 

Cfr. Révolution et Contre-RévolutionSociété française pour la défense de la Tradition, Famille et Propriété – TFP, édition 1997, Paris, pages 11-14.
 
S’ABONNER À TFP-FRANCE : Abonnez-vous à tfp-france.org par Email

 

]]>
http://tfp-france.org/14788/lopinion-du-r-p-anastasio-gutierrez-sur-revolution-et-contre-revolution/feed 0
Les fruits de la confiance http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance#comments Wed, 04 Sep 2013 19:09:25 +0000 http://tfp-france.org/?p=10294  Une conclusion se dégage naturellement, impérieusement, de cette courte étude. Âmes chrétiennes, employez tous les moyens en votre pouvoir pour acquérir la confiance.
 Méditez beaucoup sur le Pouvoir infini de Dieu, sur son immense Amour, sur son inviolable Fidélité à tenir ses promesses, sur la Passion de Notre-Seigneur.
 Mais ne vous cantonnez pas indéfiniment dans la spéculation. 
 De la réflexion, passez à l’action.
 Faites très souvent des actes de confiance ; que chacune de vos occupations vous soit une occasion de les renouveler. C’est surtout aux heures de difficultés et d’épreuve, qu’il faudra les multiplier.

 Répétez fréquemment l’invocation si touchante :

« Cœur Sacré de Jésus,                                       j’ai confiance en vous ! »

Notre-Seigneur disait à une âme privilégiée :

« La seule petite prière : Je me fie à vous, me ravit le Cœur parce qu’en elle sont compris la confiance, la foi, l’amour et l’humilité 24. »

Ne redoutez pas d’exagérer dans la pratique de cette vertu.

« Il ne faut jamais craindre, en supposant cependant que l’on mène une bonne vie, il ne faut jamais craindre d’avoir une trop grande confiance. Car de même que Dieu, à raison de sa véracité infinie, mérite une croyance en quelque sorte infinie ; de même, à raison de sa puissance, de sa bonté, de l’infaillibilité de ses promesses, perfections qui ne sont pas moins infinies que sa véracité, il mérite une confiance infinie 25. »

 N’épargnez donc pas les efforts. Les fruits de la confiance sont assez précieux pour que vous peiniez à les cueillir.
 Et si jamais vous veniez à vous plaindre de n’avoir pas retiré les merveilleux avantages que vous vous promettiez, je vous répondrais avec saint Jean Chrysostome :

« Vous dites : J’ai espéré et j’ai été confondu. Étranges paroles. Ne blasphémez pas les Écritures. Vous avez été confondu parce que vous n’avez pas espéré comme il convenait ; parce que vous vous êtes découragé ; parce que vous n’avez pas attendu la fin de l’épreuve ; parce que vous avez été pusillanime. La confiance consiste surtout à se redresser, dans la souffrance et le péril, et à lever son cœur vers Dieu 26»

24.Soeur Bénigne Consolata Ferrero. cf. la note 19 du chapitre II.
25. Saint-Jure,Delaconnaissanceetdel’amourdeJésus-Christ, t. III, p. 6.
26.Saint Jean Chrysostome. In Ps. CXVII.

 

   Extraits du Livre de la Confiance, de l’abbé Thomas de Saint-Laurent                                                                                           (Chapitre VI : Les fruits de la confiance – V. Conclusion de l’ouvrage)

]]>
http://tfp-france.org/10294/les-fruits-de-la-confiance/feed 0
«Je me réjouis de la victoire de la TFP» http://tfp-france.org/40/%c2%ab-je-me-rejouis-de-la-victoire-de-la-tfp-%c2%bb http://tfp-france.org/40/%c2%ab-je-me-rejouis-de-la-victoire-de-la-tfp-%c2%bb#comments Wed, 01 Jul 2009 01:15:04 +0000 http://tfp-france.org/?p=40 « Je suis très heureuse de participer avec vous à cette mission »

Prions la Vierge Marie avec le Chapelet

Mme M-T L de NOISIEL (77) : « Je suis très heureuse de participer avec vous à cette mission dont notre pays a tant besoin. Je dis maintenant mon chapelet tous les jours et c’est beaucoup grâce à vous. Vous êtes bien sûr quotidiennement dans mes intentions de prières. »

Mme M. K. de PARIS (75) : « Je vous admire pour votre courage à diffuser l’image de la Sainte Vierge et les médailles, car dans ce monde où tout compte, sauf les valeurs anciennes et la prière, il faut du courage et de la persévérance, mais vous n’en manquez pas, continuez et merci. Avec toute ma gratitude. »

M. et Mme L. P. de ST GREGOIRE (35) : « Mon mari et moi-même souhaitons vivement la continuité de votre action pour le triomphe de Notre Seigneur et de sa Sainte Mère. »

« Nous serons toujours à vos côtés »


M. et Mme D. D. de LOCHES (37) : « Je vous remercie du plus profond de mon cœur, ainsi que l’équipe de l’association, de vos vœux d’anniversaire, de vos prières à mon intention, et de la magnifique image de la Sainte Vierge. Nous prions pour vous et tenons à vous dire que nous serons toujours à vos côtés. Nous admirons votre immense courage pour défendre la TFP, victime d’ignobles calomnies. Nous avons, plus que jamais, besoin de votre association. »

Mme. F.-L. D. de MANTES LA VILLE (78) : « Je vous remercie pour ses belles images de la Passion du Christ que vous m’avez envoyées pour la semaine Sainte. »

« Que le bon Dieu vous bénisse de nous rappeler que la Sainte Vierge est là »

Mme A. S. de LIVRY GARGAN (93) : « Je suis de tout cœur avec vous. Que le bon Dieu vous bénisse de nous rappeler que la Sainte Vierge est là. Merci pour tout : calendriers magnifiques, cartes, etc. ».

Mme M. D. d’AVIGNON (84) : « (…) Je tiens à vous dire mon admiration et ma sympathie pour les différentes actions que vous menez. Je suis contente de l’annonce du succès de votre combat en justice. »

Mme D.L. d’Antibes (06) : « Grande a été ma joie en apprenant l’heureuse issue de cette regrettable affaire. Dieu et la Sainte Vierge sont avec vous. Qu’ils vous protègent. Merci pour votre action. Je ne vous oublie pas dans mes prières. »

« Je me réjouis de la victoire de la TFP »

Mme C.A. de Bron (69) : « Je vous remercie de votre courrier du 2 mars 2009 par lequel vous nous faites part de la victoire de la TFP, et vraiment, de tout cœur, je me réjouis avec vous et tous ceux qui font partie de cette grande famille, de cette victoire. Le parcours a été très dur, mais la Sainte Vierge vous a protégé. Je voudrais vous dire toute mon admiration, à vous qui avez été si éprouvé pendant ces 4 années. Jamais je ne renoncerai à la TFP, qui m’a tant apporté et aidé par toutes les images, chapelets, etc. à un moment où j’étais si désemparée (…). Aujourd’hui j’ai retrouvé la paix et la sérénité grâce aux prières reçues de vous.

M. A.S. de Bellegarde (30) : « Nous subissons les sursauts du Diable par ses suppôts. La Sainte Vierge comme une armée rangée en bataille les anéantira. Nos prières sont « ses munitions » ! »

Mme S.R. de Toulouse (31) : « Oui, je me réjouis de cette victoire (…) Je la partage avec vous et tous ceux qui ont prié ! Je suis sûre que la Sainte Vierge Marie y est pour quelque chose : elle ne nous abandonnera pas ! Elle aime la France. »

« Continuer cette lutte »

Marquise M.O.L.B. d’Annecy (74) : « Bravo pour votre premier succès : puisse-t-il être suivi de beaucoup d’autres. Bon courage pour continuer cette lutte et protéger la cause que vous défendez et ses valeurs. »

M. J.-M.B. de Tours (37) : « Je vous remercie pour cette nouvelle qui confirme l’authenticité et l’honnêteté de la TFP. Je suis heureux au sujet de cette conclusion juridique. Je ne peux que souhaiter à la TFP, et à vous-mêmes, de bien continuer vos missions, vos activités bénéfiques avec l’aide de la protection divine de la Très Sainte Vierge Marie. Je prie chaque jour pour la TFP et pour vous-mêmes avec le chapelet. »

« Si vous n’étiez pas là, il faudrait vous créer »

Mme R.F. de Saint Blimont (80) : «  Je suis très heureuse et ravie que vous soyez sortis innocent. C’est une très bonne et grande nouvelle. Je savais que ça se serait fini ainsi. Tout ce que vous faites est très bien. Il faut continuer, foncer, car personne ne peut empêcher l’Église ! Je suis très croyante, j’ai une grande foi, je pense souvent à vous. Il faut lutter, nous sommes plus forts. (…) Si vous n’étiez pas là, il faudrait vous créer. J’aime et adore tout ce que vous faites. Vous voyez, le tribunal a rendu un très bon jugement. Je savais que ce qu’il vous était reproché était faux. J’ai confiance en vous (…) »

Mme M.F. de Neuilly sur Seine (92) : « Je suis très heureuse pour vous d’apprendre que la justice a reconnu le bien-fondé de votre défense, et je m’en réjouis vivement. »

« Chacune de vos lettres me donne du baume au cœur »

Mme J-M M de Gaujac (30) : « Merci pour mon titre de Membre Bienfaiteur, il est magnifique avec ses belles enluminures, j’ai été très touchée. Cette image de l’Annonciation m’a bouleversée, tellement elle est belle. »

M. Mme J G de Beaucaire (30) : « Je prie pour votre association. Que Dieu, la Vierge Marie et Jésus vous prêtent main forte. Chacune de vos lettres me donne du baume au cœur. Grand merci à vous pour tous ce que vous faites. Que Dieu vous bénisse.»

« Je prie pour vos combats qui sont les miens »

Mlle M. F. de Soussans (33) : « Je vous serais fidèle jusqu’à mon dernier jour. Que le Seigneur vous aide dans votre épreuve et que beaucoup de personnes qui ont perdu la foi viennent vous rejoindre et que la Vierge Marie vous protège. »

M. P .R. de Hyères les palmiers (83) : « (…) Je prie pour vous pour vos combats, qui sont les miens, ceux de tous les catholiques. Personnellement, j’émets le vœu qu’une prise de conscience surgisse du tréfonds de notre pays. »

« Merci pour la médaille miraculeuse que vous m’avez envoyée »

Mme MT P. de Donart sur l’Herbasse (26) : « Merci pour la médaille miraculeuse que vous m’avez envoyée. Elle est avec moi dans mon sac à main, accrochée à mon trousseau de clés. Je ne la quitte plus, elle est dans mon cœur. Je suis en union de prières avec vous. Continuez votre campagne, vous faites le bonheur dans toutes les familles avec l’amour de la Sainte Vierge ».

M. et Mme. P. B. de GRAVESON (13) : « Vous remercient du fond du cœur pour les magnifiques images de la Vierge et du Sacré Cœur que vous avez expédiées, ainsi que le superbe calendrier 2009. Bravo pour ce chef d’œuvre. »

(Lettres publiés dans le Bulletin « La France a besoin de la Sainte Vierge : une campagne de la TFP »  de juillet 2009.)

]]>
http://tfp-france.org/40/%c2%ab-je-me-rejouis-de-la-victoire-de-la-tfp-%c2%bb/feed 0
«Une lettre de votre association, c’est un rayon de soleil qui entre dans ma maison» http://tfp-france.org/164/vous-a-nous-dec-2008 http://tfp-france.org/164/vous-a-nous-dec-2008#comments Mon, 01 Dec 2008 12:45:47 +0000 http://tfp-france.org/?p=164

Répandre la piété traditionnelle dans un monde déchristianisé

M. J.M. de Grans (13) : « J’ai bien reçu votre chapelet et je vous en remercie infiniment. Depuis plusieurs années que j’appartiens à la TFP et que j’ai reçu votre premier chapelet et la méthode pour le réciter, je ne manque pas un seul jour de le réciter. Et je vous inclus, vous et toute votre équipe de la TFP, et je prie la Sainte Vierge pour qu’elle vous accompagne dans votre travail, car vous le méritez vous et votre équipe. Bon courage et que Dieu soit avec vous. »

Mme M.D.F. de Gournay sur Marne (93) : « Chaque fois que je reçois une lettre de votre association, c’est un rayon de soleil qui rentre dans ma maison (…) Je vous promets d’inclure dans mes prières du rosaire l’association TFP, tous les amis de la TFP. »

Mme A.D. de Haveluy (59) : « Je vous remercie de l’aide que vous m’avez apportée avec la Médaille de la Sainte Vierge, et le chapelet ainsi que les livrets sur la Sainte Vierge et Notre Seigneur.

« Grâce à votre livret, j’ai appris à me servir correctement de mon chapelet, pour faire ma prière chaque soir avant de m’endormir. Cela me réconforte. »

M. H.T. du Chesnay (78) : « Je soutiens la TFP depuis plusieurs dizaines d’années et j’en suis fier. Je suis aussi persuadé que les accusations qui vous sont faites sont sans fondement. Tenez bon, avec le secours du Sacré Cœur de Jésus et de la Vierge Marie, vous pourrez continuer votre belle œuvre qui nous est si chère. Je prie pour vous tous les jours. »

Mlle P.C. de Fontenay le Fleuri (78) : « La Vierge Marie doit être fière de vous et je sais qu’Elle ne vous abandonnera pas. Merci encore de propager l’image du Sacré Cœur de Jésus que j’aime tant. »

« Je prie pour votre avocat, pour qu’il trouve les mots pour bien vous défendre »

Mme A.E. de Vire (14) : « Merci pour tout ce que vous m’avez envoyé : les chapelets et le petit livre que j’ai lu et relu, car il est merveilleux à lire. Je l’ai passé à une amie qui l’a trouvé très beau. Que le Sacré Cœur vous protège pour ce que vous faites. Je prie par la Médaille miraculeuse tous les jours et je prie en même temps pour votre avocat, pour qu’il trouve les mots pour bien vous défendre. »

Mme S.H. de Paris : « C’est un beau cadeau que vous m’avez fait, je vous promets de vous inclure dans mes prières. Je vous remercie. »

Mme S.F. de Soreze (84) : « Merci infiniment pour le chapelet. J’en ai un que je dis tous les jours. J’ai toujours vu ma mère faire cela et je suis ce bon exemple. »

« J’ai retrouvé une immense confiance en notre Maman du Ciel »

M. A.M. de St Pierre de la Réunion : « C’est avec joie que je vous fais parvenir ce courrier. Il y a un an de cela, je vous avais fait parvenir la demande pour recevoir la neuvaine et la médaille miraculeuse. J’étais dans de grands soucis et grâce à la neuvaine et la médaille que je porte au cou comme l’a demandé la Sainte Vierge, j’ai pu revoir le jour dans les ténèbres qui m’accablent. J’ai retrouvé une foi vive et une immense confiance en notre Maman du Ciel. Je tiens à vous remercier mille fois de m’avoir fait découvrir les bienfaits de cette médaille et la bonté maternelle de Marie. ».

Mme M.V. de Marseille (13) : « Merci, ce chapelet je le donne à un prêtre catéchiste, ce qui permet aux enfants de réciter leur chapelet. Moi, je récite le rosaire tous les jours et j’en ai les fruits, et j’espère que d’autres aussi. Pour cela, je fais confiance à Marie, notre Sainte Mère qui sait mieux que moi ceux qui ont besoin de mes prières. »

Merci pour le réconfort apporté

Mme B.L. de Tassin la Demi-Lune (69) : « Merci pour le réconfort que vous nous apportez en envoyant des messages de Dieu. Je prie pour vous à l’Adoration et me sers de vos documents du Sacré Cœur de Jésus pour prier le Seigneur. Vous serez un jour exaucé vous aussi. Confiance. »

M. E.P. de Petite-Rosselle (57) : « Dans un monde déchristianisé, votre courrier me permet de conserver espérance et foi. »

« Je le récite tous les jours »

Mme S.J. de Palau Del Vidre (66) : « Vous m’avez envoyé le premier chapelet en l’an 2000 et depuis je le récite tous les jours. Cela m’a beaucoup aidée dans les épreuves que j’ai traversées. Merci à vous. Vous êtes dans mes prières. »

Mme N.D. de Rivesaltes (66) : « Je vous remercie infiniment pour les médailles que vous m’avez fait parvenir ainsi que le chapelet. Votre aide et vos prières nous réconfortent. »

« La paix de mon âme revient peu à peu »

Mme L.G. de Vierzon (18) : « C’est avec grand plaisir que j’ai reçu votre chapelet et j’ai hâte de recevoir la méthode pour le réciter. (…) Soyez certain que vous êtes dans mes prières ainsi que tous les amis de la TFP. C’est à moi de vous dire un grand merci, car grâce à vous, à Notre Seigneur et Notre Dame du Ciel, la paix de mon âme revient peu à peu. »

M. J.M.N. de Hénin Beaumont (62) : « Je me permets de vous écrire ces quelques mots pour vous remercier encore une fois de votre gentillesse de m’avoir donné ce superbe et magnifique chapelet. Cela m’a énormément touché, car je suis entièrement de votre côté et de votre avis. »

La Sainte Vierge m’apporte la protection, la douceur et le souffle

Mme A.M de Puygouzon (81) : « Merci pour ce joli calendrier (…) Comme elle est belle notre Sainte Vierge. Elle m’apporte la protection, la douceur et le souffle me permettant de continuer à vivre avec l’espoir que demain ira mieux (…). »

D’un prêtre ami : « Bonjour. Je suis prêtre missionnaire en Afrique, et de passage en France. Merci de bien vouloir m’envoyer 5 exemplaires de Notre Dame de Fatima. Je célébrerai quelques messes à vos intentions. De tout cœur. »

« Je suis heureux de participer à votre campagne »

Couverture 2009 - rectoM. J.G de Paris (75) : « Merci pour l’envoi de votre calendrier 2009. Les vues de chaque mois sont magnifiques et le choix très harmonieux. Je suis heureux de participer à votre campagne, car en ce moment la France a bien besoin des aides du ciel. »

Mme M. M de Hyères (83) : « Merci pour ce magnifique calendrier. Les tableaux sont superbes et me rappellent ma jeunesse. (…). Notre siècle est en pleine décadence, c’est démoralisant, merci pour ce rayon de soleil (…) »

Mme Y. G de Vincelles (89) : « (…) Je donne ce beau calendrier à mes amies du rosaire qui l’attendent et le reçoivent avec grande joie, il éclaire toute notre année sous le regard de Marie. Notre Dame est là, près de nous, nous avons plus que jamais besoin d’Elle. J’encourage votre action depuis des années et je continuerai à la soutenir, car elle est l’une des meilleures œuvres que je connais actuellement. Les gens vivent sans morale, sans religion, mais un jour ils reviendront vers Dieu et Marie grâce à la prière et à votre œuvre qui contribue à propager la foi (…) »

« Bravo, vous restez fidèles à la beauté »

M. H.T de Loctudy (29) : « Je le trouve splendide comme ceux des années précédentes. Je vous félicite pour le choix des illustrations et les commentaires qui nous font oublier l’atmosphère délétère dans laquelle nous vivons (…) »

Mme A.D de Reims (51) : « Merci pour ce magnifique calendrier. Bravo, vous restez fidèles à la beauté et vous ne glissez pas vers ce laisser-aller actuel qui s’aggrave bien malheureusement. »

M. J.D de Barbey (77) : « Merci pour l’envoi de votre superbe calendrier dont la qualité me pousse aux larmes de reconnaissance. (…) Vous êtes bien courageux de faire l’effort de la propagation de la foi dont le monde a tant besoin (…) »

M. C.J de Nice (06) : « Je vous remercie pour ce magnifique calendrier. C’est toujours un bonheur de recevoir un courrier de la TFP. Chaque matin en levant les yeux, je regarde l’image du mois présente sur mon mur. C’est une façon simple et rapide d’adresser mes premières pensées du jour à Notre Mère (…) »

Ces calendriers sont très beaux et instructifs

Mme R.M.D de Vievy (21) : «  C’est un merci chaleureux que je vous exprime pour le beau calendrier que je viens de recevoir. Je vous suis reconnaissante du travail de recherche de ces tableaux évocateurs d’un temps révolu, si parfaitement commentés (…) »

M. A.F de Palaja (11) : « Ces calendriers annuels sont très beaux et instructifs. Ce sont de véritables pièces de collection. Félicitations et continuez toujours ainsi. »

Mme R.C de St André de Sangonis (34) : « Bravo pour votre magnifique calendrier. Continuez à diffuser ce qui vous semble bon à la culture catholique sans vous soucier des embûches. »

« Ce superbe calendrier qui nous fait connaître de talentueux peintres étrangers »

Mme M.O.D de Versailles (78) : « Un grand merci pour ce superbe calendrier qui nous fait connaître de talentueux peintres étrangers qui savent si bien rendre l’atmosphère saine et pleine de poésie et de simplicité que vous interprétez si bien (…) »

Mme R.M de Paris (75) : « Votre calendrier 2009 est très bien présenté, le choix des tableaux aussi est exemplaire, mais ce que j’ai apprécié par-dessus tout c’est le visage de notre très Bonne Mère, j’en suis ravie, car elle est présente dans tout le calendrier (…) »

« Vos commentaires me donnent courage et confiance »

Mme S.V de Lyon (69) : « Merci pour votre calendrier. Les tableaux sont magnifiques et vos commentaires me donnent courage et confiance. »

Mme A.D de Plouhinec (29) : « J’ai bien reçu votre calendrier 2009. Il est clair, pratique, les photos sont magnifiques dans la simplicité de la vie d’alors où l’on savait apprécier les petites choses et les valeurs morales, le respect des autres. De plus, la très belle photo de Notre Dame de Fatima nous rappelle chaque mois qu’il faut la prier encore et encore (…) »

Mme E.L de Clichy (92) : « Avec mes vifs remerciements pour ce joli calendrier que j’apprécie à plusieurs titres. D’abord pour son merveilleux sujet : la Vierge Marie, ensuite pour la reproduction impeccable d’œuvres magnifiques et parlantes. »

Mme F.B.A de Lucon (85) : «  Ce calendrier est splendide. Il redonne foi, espérance et charité. Quelle différence avec notre 21e siècle. Prions pour que le monde redevienne meilleur et retrouve des valeurs vraies. »

Toujours reçu avec bonheur

M. P.S de Flayosc (83) : « Simplement ces quelques mots pour vous remercier et surtout vous féliciter sur la très belle réussite de votre calendrier 2009. Vous avez su lier la dévotion à Marie indispensable à la magie des artistes des 19e et 20e siècles. Bravo pour ce chef d’œuvre. »

Mme M.L.C d’Arras (62) : « Un grand merci pour le calendrier toujours reçu avec bonheur au fil des ans (…). Il est toujours sous mon regard, souvent je m’arrête et je relis l’histoire du mois, je scrute les détails des tableaux si vivants (…) Il me repose et me réconforte. »

M. B.S de Mulhouse (68) : « (…) Je n’ai jamais reçu un si beau calendrier avec ses reproductions d’œuvres de grands peintres (…) Je crois très volontiers que ce n’était pas si simple de trouver et de sélectionner ces tableaux qui devaient évoquer cette époque d’une vie passée, où régnait encore une certaine douceur de vivre et qu’on aimerait voir revenir (…). »

Continuer avec énergie l’indispensable combat

M. J.B d’Orléans (45) : « Un grand bravo pour votre généreuse initiative avec ce calendrier 2009 (…). Le choix de ces illustrations de peintres du 19e siècle avec leur charme nous ramène à nos racines chrétiennes et ne peut que raviver notre foi en proie aux attaques redoublées de notre société de consommation. Continuez avec la même foi et la même énergie votre indispensable combat (…). »

Mme M.G de Portes les Valence (26) : « (…) Oh qu’il est beau mon calendrier (…) Je comprends les peines, les soucis et le mal que vous vous donnez pour votre apostolat. Merci pour les bonnes choses que vous nous écrivez. Chaque jour je dis merci à la Vierge de m’avoir fait vous rencontrer. Seul le Seigneur sait le bien que vous m’avez fait (…) Tous les jours, je prie pour que la Vierge vous aide (…). »

« Laissez-moi encore une fois vous féliciter »

Mme V.G. d’Aix en Provence (13) : « Laissez-moi encore une fois vous féliciter pour les merveilles que vous (ainsi que votre équipe) inventez depuis tant d’années, à créer et entretenir en nos âmes et nos cœurs l’amour pour la Sainte Vierge, Mère de Dieu, mère de l’Église, notre Mère Céleste et Mère de la France. Comment ne pas être touchés et émerveillés ? C’est fait avec tant de véritable amour et de beauté. (…) »

Mme C.B. de Freyming Merlebach (57) : « Ces quelques lignes tout d’abord pour vous remercier de m’avoir fait parvenir un chapelet. J’avoue qu’il est magnifique dans sa petite pochette. L’important bien sûr est de l’utiliser. Merci de m’avoir fait retrouver le chemin de la prière grâce au rosaire que j’essaie de réciter aussi souvent que je le peux.

« Votre travail est magnifique, et quel courage dans cette société en pleine décadence ! Vous ne baissez pas les bras, et pourtant que faire face à tant de personnes qui s’éloignent de la Foi ? Je reconnais que grâce à vos courriers j’ai renoué avec la religion, qui est aujourd’hui pour moi vitale. Que d’âmes perdues dans cette vie matérialiste où l’on ne sait plus où se trouve l’essentiel. Bravo pour tous vos efforts. »

Mme J.L. de Granville (50) : « Avant la réception du chapelet, je n’avais pas le moral. Et à la découverte du chapelet, le moral est revenu tout de suite. Vous faites un travail exceptionnel. Continuez, ainsi la société changera forcément par vos actions. »

« C’est un tel réconfort de se savoir toujours aimé »

Mlle A.D. de Watten (59) : « Je viens de recevoir votre courrier contenant le chapelet et vous en remercie infiniment (…). Notre Dame de Fatima, notre chère Maman du Ciel m’a beaucoup apportée en m’aidant à réciter le chapelet et surtout à prier pour votre association, vous-même et tous vos collaborateurs. Quand je l’embrasse, je lui demande de vous guider, bénir toutes vos entreprises et de vous protéger contre ceux qui vous veulent du mal.

« C’est un vrai bonheur que de réciter son chapelet en regardant Notre Dame de Fatima sur le calendrier. C’est un tel réconfort de se savoir toujours aimé malgré nos faiblesses.

« Je me sens encouragée, malgré la dureté de la vie, « à tenir bon spirituellement et temporellement ». Bravo et félicitations pour tout ce vous faites ! Continuez ! Vous avez l’assurance de mes prières. »

]]>
http://tfp-france.org/164/vous-a-nous-dec-2008/feed 0
Election de Benoit XVI http://tfp-france.org/185/election-de-benoit-xvi http://tfp-france.org/185/election-de-benoit-xvi#comments Sun, 10 Jul 2005 14:06:47 +0000 http://tfp-france.org/?p=185 Le jour même de l’élection de Sa Sainteté Benoit XVI au Trône de Pierre, la TFP a envoyé une lettre de félicitation au Souverain Pontife.

Elle est reproduite ci-dessous.

lettre benoit XVI

]]>
http://tfp-france.org/185/election-de-benoit-xvi/feed 0
« J’ai reçu la Médaille avec bonheur » http://tfp-france.org/182/%c2%ab-j%e2%80%99ai-recu-la-medaille-avec-bonheur-%c2%bb http://tfp-france.org/182/%c2%ab-j%e2%80%99ai-recu-la-medaille-avec-bonheur-%c2%bb#comments Sun, 10 Jul 2005 13:54:17 +0000 http://tfp-france.org/?p=182 Mme M.S. de Voutre (53) : « Je vous remercie et vous redis mon admiration pour tout ce que vous faites avec la confiance que cette action portera ses fruits dans ce monde déboussolé. »

Mme R.M. d’Aulnay sous Bois (93) : « J’ai reçu la Médaille avec bonheur et je vous en remercie. »

Mme R.D.D. de Caix (80) : « Merci de m’avoir envoyé la médaille. Elle est déjà à mon cou. »

Mme D.C. de Nice (06) : « Je suis très attachée à la Médaille Miraculeuse que je porte jour et nuit. »

« Un magnifique cadeau »

M.V.K. du Meix-St-Epoing (51) : « (…) votre geste de m’avoir offert la Médaille miraculeuse – un magnifique cadeau – que j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres le jour où j’en avais vraiment besoin (…) »

Mme M.O.R. d’Ormesson sur Marne (94) : « Pouvez-vous m’envoyer d’autres médailles miraculeuses pour donner à mes enfants ? »

« Je ne m’en sépare jamais »

Mme M.F. de Limoges (87) : « J’ai bien reçu la diffusion de la Médaille Miraculeuse, ainsi que votre petite médaille, je vous en remercie. Il y a très longtemps que j’en ai une que je porte à mon cou, je ne m’en sépare jamais. Je prie de tout mon coeur la Sainte Vierge. Je crois très fort en elle et je lui demande de m’aider. »

M. Mme D. de St-Raphaël (83) : « J’ai utilisé votre médaille pour un accidenté de la route, à ce moment- là dans le coma. Depuis, il a retrouvé sa conscience et se remet petit à petit. Je rends grâce à la Sainte Vierge pour son intercession. »

Mme C. C. d’Andernos-les- Bains (33) : « La Médaille de la Sainte Vierge m’est bien parvenue et je vous en remercie. Elle m’aidera sûrement beaucoup. »

Mme R. M. de Blot-l’Eglise (63) : « Merci pour le beau et bon cadeau : cette médaille de la Vierge, si universelle. »

« Je suis très heureuse de connaître votre association »

Mme V.G. d’Aix en Provence (13), à propos des envois : « Ce sont là des attentions tellement délicates qui enchantent et ravissent les cœurs sensibles, comme par exemple la délicieuse image de la Sainte Vierge que vous m’aviez dédiée à mon nom (et que je conserve précieusement) ».

Mme R.T. du Cap d’Agde (34) : « Je suis très heureuse de connaître votre association qui me conforte dans ma foi et je vous en remercie. J’ai reçu la Neuvaine, je prie tous les jours ; la Médaille que je porte au cou ; le magnifique calendrier qui ne me quitte pas. Je suis protégée et j’ai de la chance par rapport à ceux qui ne croient en rien. »

« Pourquoi ne pas prendre modèle sur vous ? »

Mme S. B. de St-Pierre-de-Varennes (71) : « C’est toujours avec plaisir que je reçois votre bulletin. Je suis très heureuse de faire partie de TFP. Comment arrivez-vous à contribuer à ce grand travail ? Votre volonté sûrement, aidée par Marie, notre mère bienheureuse. Je reste outrée envers les représentants de l’église qui se plaignent de l’éloignement de leurs fidèles. Pourquoi ne pas prendre modèle sur vous ? »

Mme A. M. de Rognac (13) : « Je vous remercie du fond du coeur pour tous les précieux courriers reçus ».

« Je suis heureux d’avoir connu un jour la TFP »

M. C. A. de Poilly-les-Gien (45) : « Je suis heureux d’avoir connu un jour la TFP, qui m’a, comme beaucoup d’autres personnes, aidée à me rapprocher plus de la Sainte Vierge. Je vous remercie pour les bonnes intentions manifestées à l’occasion de mon anniversaire qui pour mon grand plaisir se situe dans ce mois de Marie. Ma satisfaction à vous aider est la grande utilité de votre action à laquelle je me fais un devoir de participer ».

Mme R.-M. R. de Goussainville (95) : « C’est du fond du coeur que je viens vous remercier pour votre action en faveur de la Vierge Marie. Je demande à la Sainte Vierge de toujours vous aider à la faire connaître à tous et je fais de mon mieux en propageant les médailles, chapelets et livres de prières. Que la Sainte Vierge veille sur vous tous ».

« C’est toujours une grande joie de vous lire »

M. J. T. de Grues (85) : « Permettez-moi de vous adresser mes félicitations pour toutes vos réalisations (médailles, brochures, CD, etc.), pour la qualité, les photographies exceptionnellement belles ».

Mme J. D. M. de Maxilly-sur- Léman (74) : « Je vous remercie du fond du coeur, pour le courrier reçu ce jour. C’est toujours une grande joie de vous lire (…) je vous adresse toute ma reconnaissance et mon soutien pour le travail, et la tâche que vous accomplissez au service de notre foi chrétienne. »

M. et Mme H. P. de Moutiers-Tarentaise (73) : « En particulier, bravo pour les livrets que vous éditez régulièrement, la récitation du chapelet, le chemin de croix. Surtout, ne cessez pas ! »

Mme M. M. de Chambois (61) : « Il est tellement important de faire connaître la bonté, la miséricorde et l’aide de la Sainte Vierge et que soient multipliées nos prières (…) Merci pour les messes célébrées en notre faveur ».

« Vos envois m’ont aidé dans ma foi »

Mme B. A. de St-Denis (93) : « Vos envois me font très plaisir et m’ont aidé dans ma foi. J’admire ce que vous faites. »

M. et Mme C. de Rouffiac (15) : « Vous êtes très méritants, et très délicats. Soyez bénis pour la peine que vous vous donnez. »

M.P.W. de Marange Silvange (57) : « En lisant les ouvrages de TFP (…) ma première réaction (…) était de considérer ces images comme un peu “vieillotes”, voire poussiéreuses.(…) Cependant, en approfondissant mes pensées, je me suis aperçu de mon erreur d’appréciation et que ma lecture correspondait bien avec l’agencement de ces images, parfaitement à leur place. (…) Au fond, en y réfléchissant bien, je crois que j’ai puisé dans vos ouvrages beaucoup de tendresse et de richesse de coeur. Je vous remercie et vous adresse mes salutations les plus cordiales ».

M. et Mme G. D. de Paris : « Je viens de recevoir le très beau livret sur la Médaille Miraculeuse. Je vous en remercie beaucoup. C’est une très belle réalisation qui appelle à la prière et à la foi vivante. »

Mme A.S. de Rohrwiller (67) : « C’est magnifique ce que vous faites. Continuez, honorez et espérez en la mère de Jésus Christ. Merci. »

« Merci mon Dieu de cette bouffée d’air pur »

Mme M. G. de Geste (49) : « (…) votre merveilleux bulletin… dès que je le reçois… j’arrête tout… et je le lis jusqu’à la dernière ligne de la dernière page… et j’en ressors émerveillée et confiante… Merci mon Dieu de cette bouffée d’air pur ».

M. J.-C. D. de Calignac (47) : « Je reconnais le bien fondé de votre association digne d’être encouragée. Votre initiative atteste les messages de Jésus et Marie partout dans le monde. Nous soutenons quelques associations, mais pas toutes, de plus en plus nombreuses à se manifester dans la boîte aux lettres. Vous êtes sans doute la mieux fondée spirituellement de toutes et vous promets de vous aider au mieux de mes moyens ».

M. P. R. de Vienne (38) : « Même si nous devons vivre en ce monde, gardons-nous de vivre avec lui. Faisons lui le moins de concessions possibles. Ne nous laissons pas séduire par de faux prophètes qui nous parlent de fraternité et de communion avec les religions de l’apostasie ».

« Merci pour tout ce que vous avez pu m’envoyer »

M. A. C. de Dabo : « D’abord un grand merci pour tout ce que vous faites. Merci pour les très beaux calendriers, le courrier avec la Médaille Miraculeuse, aujourd’hui même pour le superbe tableau avec Jésus descendu de la Croix ».

M. B. B. du Bosc Roger-en-Roumois (27) : « Merci pour tout ce que vous avez pu m’envoyer : médaille, chapelet, photographie du Sacré Coeur, calendriers, etc. Chaque fois que je reçois une image ou un objet concernant la Sainte Vierge ou le Sacré Coeur de Jésus, cela me réconforte ».

Mme M.-T. L. de St-Vincent-de- Tyrosse (40) : « Merci pour tout et tous mes voeux de réussite pour vos grand projets ».

Mme H.A. de Gagny (93) : « Encore merci. Je vous souhaite à tous bonne chance, chaque jour le courage et la santé (…) J’ai grand espoir que les choses s’arrangent. »

Mme R.J. de Metz (57) : « Je viens vous remercier tout d’abord de la belle image du Sacré Coeur de Jésus que j’ai encadré de suite, pour mettre dans ma maison, ainsi que du Tableau de la Descente de Croix. »

« C’est un magnifique apostolat »

Une religieuse de Caen (14) : « Un grand merci pour le beau chapelet et pour la médaille que je reçois à l’instant. Je vais envoyer cette médaille dans ma famille pour ranimer la confiance en Marie. J’enverrais en même temps le chapelet. C’est un magnifique apostolat. La Bonne Mère (…) doit être contente de vous et vous bénir ».

Mme N. D. de Rivesaltes (66) : « Je vous suis très reconnaissante et vous remercie infiniment de m’avoir fait parvenir le petit chapelet et la médaille miraculeuse. Je suis très touchée par cette gentille attention ».

Mme N. M. de Beauvais (60) : « Quel plaisir de recevoir vos courriers. Je me sens moins seule car à chaque fois j’ai l’impression que la Vierge me rend visite et c’est un grand plaisir. Continuez ce que vous faites. Encore un grand merci pour la médaille et le chapelet. Quand j’ai reçu la médaille, je l’ai portée tout de suite avec confiance ».

« Je remercie toute l’équipe qui anime l’association »

M. ou Mme J. B. de Caen (14) : « Un tout petit mot pour vous remercier de votre délicate pensée de faire dire une messe à l’occasion de mon anniversaire pour toutes mes intentions ».

Mme M.D. d’Audrehem (62) : « Merci à vous tous, pour ce très amical entretien téléphonique, pour me souhaiter mon anniversaire et pour la messe ».

Mme P.R. de St-Gilles-Croix-de- Vie (85) : « Je vous remercie, et toute l’équipe qui anime l’association, de vos voeux de bon anniversaire que vous m’avez adressés, ainsi que la messe à mon intention ».

Mme J.P. d’Essey-les-Nancy (54) : « Comme beaucoup de personnes, l’envoi du chapelet m’a permis de me remettre à le réciter journellement et cette pratique m’apporte beaucoup de réconfort ».

Mme P.M.B. de Boulogne-Billancourt (92) : « Je vous remercie beaucoup pour ce merveilleux tableau que vous m’avez envoyé et qui représente la “Descente de Croix”. Le texte qui est à l’intérieur est magnifique, simple et profond (…) Merci beaucoup de nous donner tout cela et je prie pour vous qui faites tant pour ouvrir notre coeur à de si belles pensées ».

Mme A. B. de Caudebec-les- Elbeuf (76) : « Merci beaucoup pour cette nouvelle et ô combien louable mission que vous menez pour sauver les âmes prisonnières des ténèbres ».

Récitons le chapelet avec la Vierge Marie

« Merci aussi d’avoir fait bénir le chapelet »

Mme A. C. de St-Etienne (42) : « Je vous remercie pour le chapelet et le livret que j’ai bien reçu. Je n’avais jamais dis le chapelet mais tous les jours je fais des prières avec la Vierge Marie ».

Mlle M. R. de Fraissinet-de- Fourques (48) : « Un très grand merci pour le chapelet et le livret, en plus béni par un prêtre ».

Mme S. P. de Flamanville (50) : « Merci à la TFP pour le chapelet et le petit livre. Merci aussi d’avoir fait bénir le chapelet, cela m’apporte beaucoup, je suis vraiment heureuse. Merci du fond du cœur ».

« Je me suis remis plus assidûment à la prière »

Mme L. C. de Paris : « Je vous remercie de me faire connaître la Sainte Vierge depuis le mois de novembre 2004. Je suis très heureuse, beaucoup de joie et de paix dans ma vie. Encore merci ».

Mlle C. B. de La Bourgonce (88) : « Je voudrais tout d’abord m’excuser puis ensuite vous remercier pour l’envoi de la pochette contenant le chapelet et la méthode pour le méditer (…) Je vous promets de vous inclure dans mes intentions de prières. Vous faites un travail remarquable et je suis 100% avec vous. Il est vrai que depuis que vous m’avez fait parvenir la pochette, je me suis remise plus assidûment à la prière. Je remercie toute votre équipe pour tout le bien que vous diffusez ».

Mme R. C. de St-Jeannet (06) : « Vous m’avez fait un immense plaisir en m’envoyant ce chapelet. J’allais vous écrire pour vous en demander un au moment où je l’ai reçu ».

Mme G. A. de St-Victor-d’Epine (27) : « Quelle joie j’ai eue d’avoir le livre «Prions la Vierge Marie» avec son chapelet. (…) Je récite ma prière tous les soirs et je récite mon chapelet ».

Mme H. M. de Nice (06) : « Je vous remercie pour ce superbe chapelet que vous m’avez envoyé. Je saurais m’en servir et penserais à vous et à tous vos proches, ainsi qu’à tous les malheureux de ce monde ».

Mme S. L. L. de Forest-en-Cambresis (59) : « J’ai bien reçu votre petit livret et le chapelet. Que j’ai eu une belle surprise quand j’ai ouvert l’enveloppe, et que j’ai vu le livret et le chapelet. Je n’en croyais pas mes yeux. Je suis enchantée, je vous remercie, vous m’avez fait un grand plaisir. Depuis que je l’ai reçu, je dis le chapelet et le rosaire, sur le livret tous les jours et je prie ».

« Le prochain chapelet que je réciterai sera pour tous les amis de la TFP »

M. C. S. de Vinassan (11) : « Merci infiniment pour votre cadeau contenant le chapelet et la méthode illustrée pour le méditer. Je vous promets que le prochain chapelet que je réciterai sera pour vous et pour TFP et tous les amis de la TFP. Continuez votre superbe travail et développez-le par cent, par mille, afin que nos millions de Français prennent conscience que nous sommes un peuple qui appartient à la Sainte Vierge (…) Merci pour tout le travail magnifique que vous faites. Merci de tout mon coeur ».

Mme Y.B. d’Erny St Julien (62) : « Je vous joins ces quelques lignes pour vous remercier du chapelet que vous aviez envoyé. Je consacre une dizaine du chapelet tous les jours à votre intention et en ce mois de Marie je suis très heureuse de pouvoir la prier à toutes vos intentions. »

Mme J.-G. T.G. de St-Jean de la Ruelle (45) : « Vous pouvez compter sur mes prières ferventes pour vous soutenir dans votre magnifique action. Merci pour vos envois de chapelet et prières d’accompagnement. »

Mme A.P. de Chatenois (88) : « Je vous remercie beaucoup pour le cadeau que vous me faites. Je n’oublierai pas de prier le chapelet en pensant à votre générosité. Que Dieu vous aide pour votre mission. »

Mme J.G. de Toulouse (31) : « Je vous remercie infiniment de m’avoir envoyé le chapelet, j’ai été surprise et heureuse à la fois. Croyez moi je prierais pour vous, ainsi que pour tous les amis de la TFP. »

Mme G.D. de Pau (64) : « Je dis mon chapelet tous les jours et je vous promets de vous inclure dedans de bon coeur. Je vous remercie pour la pochette, je suis très touchée. »

« Vos pochettes suscitent le désir de se remettre à réciter le chapelet »

M. l’Abbé J. D. G. de Marseille (13) : « Je vous félicite pour votre campagne en faveur du Rosaire et pour les chapelets que vous distribuez si généreusement. Je dois vous dire que j’ai toujours récité le chapelet tout au long de ma vie sacerdotale et j’en ai toujours éprouvé les effets bienfaisants et une grande protection de la Vierge Marie. La récitation du Saint Rosaire est un moyen privilégié de salut pour les âmes et pour le monde. Notre Maman céleste l’a dit à Fatima (N.D. du Rosaire) et le redit dans toutes ses apparitions, où elle se présente toujours avec un chapelet à la main. Moi-même je distribue parfois de ces petits chapelets blancs (phosphorescents) aux personnes qui n’en ont pas. Mais je reconnais que vos pochettes avec le beau chapelet et la méthode illustrée sont très belles, très artistiques et suscitent le désir de réciter ou de se remettre à réciter le chapelet. »

Mme J.-M.D. de Chedigny (37) : « Bien reçu en cadeau le chapelet et le livre qui l’accompagne. Cela me fait bien plaisir et me va droit au coeur. Je vous en remercie vivement. Je vais réciter le chapelet et prier pour vous et tous les malades qui sont dans les hôpitaux et ceux qui les soignent avec dévouement (…)

Mme M.G. de Cersay (79) : « J’ai bien reçu votre cadeau et je vous en remercie vivement. Votre petite pochette, je l’ai remise à un petit garçon (…) qui a reçu le baptême récemment (…) et a fait sa première communion. »

« C’est un honneur pour moi de rendre service à la TFP »

Mme M.-E. M. de Saran (45) : « J’ai été touchée d’avoir reçu ce chapelet béni. Je l’ai donné à quelqu’un qui était vraiment content. Pouvez-vous s’il vous plaît m’envoyer un livret du rosaire ? »

Mme M.D. de Vaux-Chavannes (Belgique) : « Quelle excellente idée vous avez eue de rééditer le livret du rosaire aux illustrations si délicates, si fines. C’est un honneur pour moi de rendre service à la TFP, en distribuant ces magnifiques chapelets. »

Mme R.H. de Caen (14) : « Je tiens à vous remercier de m’avoir fait parvenir un beau chapelet, ainsi que le livret (…) Le ciel vous bénisse du bonheur que vous apportez chez nous. »

Mme R.M. de Veauche (42) : « « Je vous remercie bien sincèrement du chapelet et sa méthode que vous m’avez envoyés, je vais essayer de la donner à une personne de ma connaissance. »

Mme G.L. de Boulogne-Billancourt (92) : « Merci beaucoup pour ce joli chapelet et ses explications (…) je n’ai jamais su me servir de ce chapelet que j’ai accroché après la statue de la Sainte Vierge (…). Je vais faire tout mon possible pour apprendre à m’en servir car j’en ai bien besoin. »

« J’ai bien reçu votre cadeau »

Mme M.-T.G. de Rambervillers (88) : « J’ai bien reçu votre cadeau, le chapelet et la méthode illustrée et je vous en remercie infiniment. (…) Je vous promets de vous inclure dans mes intentions de prières ainsi que tous les donateurs et tous les amis de la TFP, lorsque je réciterai un chapelet. »

Mme B.B. de Hazebrouck (59) : « Merci beaucoup pour votre chapelet et sa méthode. Je possède mon chapelet (…) je pense donner le vôtre à une de mes petites filles mais il faut que je commence par leur apprendre ce qu’est un chapelet. »

Mme S.B. de Ste Colombe (77) : « Merci du fond du coeur pour le chapelet que nous avons bien reçu avec la Vierge Marie. »

M. J.-P.A. de Velaux (13) : « Comme vous me le demandez , je prierai pour vous lors de la récitation du chapelet journalier. Bien sûr que je récite et médite le rosaire tous les jours et je prie pour la conversion de la Russie et aux intentions de son Evêque comme vous nous l’avez demandé. »

Mme J.M. de Mollèges (13) : « Merci pour votre chapelet et votre diffusion. En espérant que cela porte ses fruits pour le monde, le futur et le bonheur de tous.

« Je ne le récite plus, mais je vais réessayer au moins une fois par semaine »

Mme O. B. de Charlieu (42) : « Je vous remercie du chapelet que vous m’avez envoyé. (…) Il y a longtemps que je connais le chapelet (…) je ne le récite plus, mais je vais réessayer au moins une fois par semaine, en pensant à vous ».

Melle M.-T. S. de Nay (64) : « Je vous remercie de votre pochette qui m’a fait grand plaisir. Je suis une assidue du chapelet journalier ».

Mme M. S. de Bourg-les-Valence (26) : « Je suis très très heureuse de recevoir ce chapelet ».

Mme M. D. B. de Pontoise (95) : « Je voulais seulement vous dire que j’admire votre campagne et que je penserai à prier pour vous et les donateurs, comme vous le demandez ».

Mme M.D. de Wizernes (62) : « Merci pour le chapelet que je vais remettre à ma petite fille qui elle aussi aime beaucoup la Sainte Vierge. »

]]>
http://tfp-france.org/182/%c2%ab-j%e2%80%99ai-recu-la-medaille-avec-bonheur-%c2%bb/feed 0
« C’est grâce à des personnes comme vous que notre mission est possible » http://tfp-france.org/176/%c2%ab-c%e2%80%99est-grace-a-des-personnes-comme-vous-que-notre-mission-est-possible-%c2%bb http://tfp-france.org/176/%c2%ab-c%e2%80%99est-grace-a-des-personnes-comme-vous-que-notre-mission-est-possible-%c2%bb#comments Sat, 12 Mar 2005 13:31:30 +0000 http://tfp-france.org/?p=176 Mme O. M. de Saint-Front (43) : « Oui tout ce que vous faites sort de l’ordinaire, et c’est beau. Je vous remercie infiniment c’est une aide morale surtout lorsqu’on a de gros problèmes de santé dans sa famille. Cette aide renforce notre foi, dont on a grandement besoin. Merci encore et union de prières ».

M. R. M. de Dommartin-les-Remiremont (88) : « Je vous remercie pour votre belle image du Sacré Coeur. C’est une initiative très louable de votre part, car la France “ Fille Aînée de l’Église ” est encore en grand danger (…). Nous aussi, simples fidèles, avons une mission de prière, surtout devant le Sacré Coeur et le Saint Sacrement… C’est grâce à des personnes comme vous que notre mission est bien possible ».

M. et Mme E. Q. à Bellegarde (30) : « Tous mes encouragements et ceux de mon entourage pour cette admirable oeuvre apostolique que vous présidez. Nos prières vous accompagnent chaque jour, vous pouvez en être certain, ainsi que toute votre équipe »

La Médaille miraculeuse racontée aux enfants

Mme M.-J.F. de Guyancourt (78) : « Oui j’ai bien aimé cette histoire de la Médaille Miraculeuse et de Sainte Catherine, je l’ai trouvée captivante, mes filles aussi ; et tous les miracles qu’accomplit la Sainte Vierge à travers cette Médaille aux personnes qui ont porté cette Médaille avec confiance et croyance ».

M. F. C. de St-Hilaire (11) : « Je crois que ce que j’ai vu de plus beau et de plus bienfaisant pour enfants (et adultes) sur la Médaille Miraculeuse est cette brochure ».

Mme S.B. de Pollestres (66) : « Merci aussi pour l’histoire de Catherine que je ne connaissais pas : quelle merveille ! »

Mme P.L. de Mouvaux (59) : « Un grand merci pour tous vos envois vraiment magnifiques et attrayants pour les enfants ».

M. R.M. du Pradet (83) : « C’est le petit livre de Catherine Labouré qui m’a beaucoup touché car, lorsque nous habitions Paris (…) c’est à la petite chapelle rue du Bac que nous allions à la messe ».

« Le livre de la médaille est formidable »

Mme R.S. de Rosières (07) : « Je vous remercie de m’avoir envoyé le petit livre de la Médaille Miraculeuse. Je l’ai lu et relu. Il est vraiment très beau, très touchant (…) Je l’ai déjà donné à lire à des cousins. Pourriez-vous m’en envoyer encore cinq pour en faire profiter d’autres familles ? »

Mme J.P.L. de Berneuil-sur- Aisne (60) : « (…) Le livre de la médaille est formidable, il nous aide à tenir dans les épreuves, c’est bouleversant ».

Échos du dernier bulletin : « Une fois de plus la Sainte Vierge est venue en aide »

M. J.-M.B. d’Uzer (07) : « J’ai été touché par le témoignage de Marie Ascension K.. Une preuve de plus que celui qui croit peut être sauvé de cette décadence actuelle ; violence souvent gratuite, mais aussi sauvé(e) tout simplement. Mais je crois toujours à un monde meilleur qui, je l’espère pour tous ceux qui y croient, viendra bientôt ».

M. Mme G.O. de Marseille (13) : « Quelle belle et véritable histoire racontée par Marie-Ascension. Personnellement je sens que la Sainte Vierge est toujours là (…) ».

M. R.B. de Alaise (25) : « Votre récit sur l’arrestation du tueur présumé, m’a beaucoup ému : je vais faire des photocopies pour nos 5 enfants. Une fois de plus la Sainte Vierge nous est venue en aide ! (dommage que les médias n’en parlent pas beaucoup) ».

Le conte de Noël : « la triste réalité d’aujourd’hui »

M. J.M. de Grans (13) : « Je vous remercie (…) du double conte de Noël qui est fort agréablement raconté, et pour la messe qui a été dite pour moi et pour les donateurs de la TFP. Merci encore ».

M. G.D. de Port-de-Bouc (13) : « Votre “double conte de Noël” est excellent ».

M. R.J. de Paris : « Nous avons trouvé aussi votre double conte de Noël particulièrement savoureux ».

Mme N.B. de Terville (57) : « Le conte de David est bien la triste réalité d’aujourd’hui ».

« Merci pour tout ce que vous faites »

M.M.C. de Thoirez (01) : « (…) Je suis un pauvre parmi les pauvres. Cependant, cette pauvreté est comme une richesse qui m’apporte une certaine sérénité. Je suis de tout coeur avec vous pour que bientôt grâce à vos actions notamment, les ombres se dissipent et que la lumière divine inonde le monde. La TFP aura bien œuvré dans ce sens et que justice lui soit rendue ».

Mme F.R. de Soullans (85) : « Merci de tout le bien que vous pouvez m’apporter ».

Mme S.V. de Lyon (69) : « Merci pour votre belle image du Sacré Cœur et aussi pour le calendrier. Ils sont magnifiques. J’apprécie toujours votre courrier. Il m’aide à conserver l’espérance, soit pour vivre au quotidien, soit pour la France qui plonge de plus en plus bas dans l’abîme. Je porte depuis longtemps la Médaille Miraculeuse et je vous assure qu’Elle me protège. Que ceux qui désespèrent la portent et l’invoquent ».

« Votre campagne est formidable »

Mme M.G. de Bois-d’Arcy (78) : « Quel plaisir de recevoir vos courriers. Je me sens moins seule car, chaque fois, j’ai l’impression que la Vierge me rend visite, et c’est un plaisir. Continuez ce que vous faites (…) »

Mme M.-T. L de St-Vincent-de- Tyrosse (40) : « (…) Je prie, je prie beaucoup, je récite le chapelet et je demande à la Sainte Vierge de vous donner beaucoup de donateurs, car votre campagne est formidable et je souhaite tout le succès possible et réussite dans tous vos projets ».

Le soutien de prêtres amis

Un prêtre du Lot (46) : « (…) Tous mes voeux vous accompagnent pour que la nouvelle année soit une année d’Espérance et de Force face à une période de plus en plus hostile au catholicisme. (…) Que le Seigneur vous comble de sa joie et de ses bénédictions ».

D’un père, Franciscain de l’Immaculée : « Nous aussi nous diffusons gratuitement la médaille miraculeuse. Continuez ! Continuez ! Continuez, il y en a tellement besoin ! Courage et en avant. Nous vous assurons de notre soutien par la prière. Que l’Immaculée vous protège et vous bénisse ! »

Soeur B. M. P. de Cotonou (Bénin) : « Je prie pour une plus grande diffusion de l’image de notre Très Sainte Mère. Et pour qu’on L’aime partout dans le monde ».

« Merci pour vos courriers, ils m’aident à grandir dans la foi »

Mme D. L. d’Arthon-en-Retz (44) : « Puisse la puissance de votre action tourner les coeurs vers plus de réflexion, d’entraide, de fraternité, de paix, avec l’aide de la Sainte Vierge Marie. Merci pour tous les précieux courriers reçus ; ils m’aident à grandir dans la foi : la Neuvaine de Notre Dame, le Sacré Coeur, les marques- pages, le magnifique calendrier avec 12 superbes images et la Médaille Miraculeuse que je porte avec confiance (…) »

M. et Mme S. M. de Villefontaine (38) : « Avant toutes choses, ma femme et moi, nous tenons à vous remercier et à remercier la Très Sainte Vierge Marie pour vos prières, les calendriers et le portrait de Jésus que nous avons reçus ».

Vos avis sur le calendrier

Mlle E. D. de Milly-la-Forêt (91) : « C’est un mariage harmonieux de tableaux superbes, une alliance de piété et de beauté émouvante, et un des plus beaux calendriers qu’il m’ait été donné de voir. C’est une idée très fine, aussi, que d’avoir placé une photo de la Vierge de Fatima à chaque double page, avec quelques phrases de son message divin ».

M. J. Q. de Chanac (48) : « C’est un grand plaisir chaque année de recevoir ce magnifique calendrier avec toutes ses splendides images qui l’illuminent et que l’on ne se lasse pas de regarder.

Mme J. J. du Passage (47) : « Merci de ce beau calendrier de la Sainte Vierge que nous avons hâte de découvrir chaque année, avec plaisir. (…) J’ai bien apprécié la première messe d’un prêtre entouré de sa famille en joie et en pleurs. Très vivant comme si nous étions présents à la cérémonie. Tous les autres mois ont aussi été appréciés. Merci ».

« Continuez votre oeuvre qui doit ravir le Coeur de Jésus et Marie »

M. B. R. de Périgueux (24) : « J’ai reçu à nouveau votre calendrier. Il contient des images heureusement choisies. Il illustre ainsi très bien ces valeurs essentielles dont notre société a fort besoin. Il apporte une heureuse conscience et un bon réconfort ».

Mme M. B. de Pontault-Combault (77) : « Je vous dis merci pour le beau calendrier que vous m’avez adressé. J’éprouve beaucoup de joie quand je reçois ces belles images que je place bien en vue dans les différentes pièces de la maison ».

Mme Y. M. d’Entraygues (12) : « Merci pour le calendrier 2005 qui est très beau, très coloré. Édition très belle, des sujets à méditer dans un monde déboussolé. (…) Continuez votre œuvre qui doit ravir le coeur de Jésus et Marie ».

M. G. W. de Digne-les-Bains (04) : « Bravo pour le nouveau calendrier ! Je l’ai énormément apprécié. Il est dans la lignée du précédent. La très heureuse surprise est due au doublement des images, devenues mensuelles. Dans ce domaine mes voeux ont été exaucés. La qualité des reproductions et l’intérêt des commentaires m’enchantent».

« J’ai tout lu et je suis tellement content »

M. ou Mme X. de R., de Paris : « Je vous félicite pour la très belle qualité de votre calendrier, en particulier pour le choix très clairvoyant des œuvres picturales que vous avez reproduites. Non seulement, elles s’accordent aux saisons, mais encore et surtout, elles sont “dans la tradition” du bon goût et des actes simples de la vie, ceux que vous défendez ».

Mme A.F. de Marseille (13) : « Je tiens à vous remercier pour l’envoi de ce superbe calendrier qui me remplit de joie à la vue de ces merveilleuses images qui apportent paix et amour dans ce monde douloureux ».

M. R.G. de St-Georges-Lagricol (43) : « Je viens vous remercier du calendrier que j’ai reçu. Il est si joli. J’ai tout lu et je suis tellement content (…) La Vierge qui est si belle, si simple, pleine de gentillesse, et toutes les belles photos à chaque page, toutes plus belles les unes que les autres ».

Soeur J. F. L. de Pessac (33) : « Bon courage à vous que je rencontre souvent dans la prière ! Continuez à présenter aux hommes notre Mère commune qui a souffert tant pour notre salut. Encore merci ».

Les donateurs réguliers écrivent

Mme J. L. d’Angers (49) : « (…) Je suis très touchée de toutes ces intentions pour mon anniversaire et cette messe dite pour moi, cela m’a fait grand plaisir et je vous remercie de tout coeur. (…) Je ne vous oublie pas dans mes prières, mais je sais que la Sainte Vierge vous aide ».

Mme M. B. de Trelon (59) : « Merci beaucoup d’avoir pensé à mon anniversaire en faisant célébrer une messe à mes intentions ».

Merci pour les grâces obtenues

Mme S.G. de La-Selle-la-Forge (61) : « Je suis maman d’une jeune fille (…) [qui] souffre de calculs rénaux. Au mois de mai dernier, on lui fait l’ablation du rein gauche. Au reçu de votre médaille miraculeuse, je lui ai mise à son collier qu’elle porte en permanence avec la médaille de la Vierge de Lourdes. Au mois de septembre, on devait de nouveau l’opérer du rein droit pour enlever les calculs. Lors de l’examen radiologique, on s’est aperçu que les calculs n’avaient pas grossi ni bougé, l’opération a donc été annulée. J’en remercie vivement la Sainte Vierge ».

Mme A.-M.M. de Condezaygues (47) : « Quand j’ai reçu votre médaille, je l’ai portée tout de suite avec confiance. J’ai prié la Sainte Vierge de tout mon cœur, avec mes mots. Je veux ici témoigner car tout ce que je lui ai demandé, je l’ai obtenu en quelques semaines.(…) Merci à la Sainte Vierge notre maman du Ciel qui sait tout comprendre. Elle est d’un grand réconfort pour nous tous ».

Mme V.P. de St-Pierre (Réunion) : « Je vous écris pour vous dire merci de l’aide que vous m’apportez et aussi du renforcement de la foi que vous m’avez donnée à travers vos envois. (…) Je prie la Sainte Vierge pour qu’elle veille sur ma petite famille et sur moi. Depuis que je porte la médaille miraculeuse au cou elle fait du bien ».

« J’estime que les catholiques font l’objet de dénigrement »

Mme J. H. de Mulhouse (68) : « Je ne peux que vous féliciter pour votre action, je prie tous les soirs la Sainte Vierge pour qu’Elle vous protège ainsi que toutes les personnes qui se dévouent tant. Puisse votre association prospérer ».

M. J.-P. B. de Rauzan (33) : « La triple référence “famille, tradition, propriété” qui m’a incité à l’origine à m’intéresser à votre association ne laissait en rien présager de la fibre religieuse qui sous-tend votre action. Bien que non-croyant, je trouve votre cause sympathique et je la soutiens par des dons épisodiques, comme celui que je vous adresse aujourd’hui, car j’estime que les catholiques de France sont l’objet de campagnes de dénigrement et qu’ils ont le droit de réagir ».

]]>
http://tfp-france.org/176/%c2%ab-c%e2%80%99est-grace-a-des-personnes-comme-vous-que-notre-mission-est-possible-%c2%bb/feed 0