Menu Fermer

L’arrivée du Pardon de Ste Anne de Fouesnant à Concarneau

  Deux marins tirent la barque sur la grève pour que les jeunes filles puissent descendre.

XMP61244
  Médaille miraculeuse au cou, elles escortent la statue de la Vierge Immaculée.
  Sur la mer calme, les voiles se joignent aux bannières dans la lumière rose du soleil déclinant.

 

 

  Manifestation publique de la foi, le grand Pardon de Sainte Anne de Fouesnant vient d’avoir lieu.

  La procession de barques a traversé la baie et revient à Concarneau. Ici, la religion catholique n’est pas qu’une affaire privée, elle fait partie de la vie sociale, elle transmet sa vie à la culture et à la civilisation.

  Au contraire, bannir les normes découlant de la morale chrétienne, comme on l’impose aujourd’hui au nom d’une « laïcité » qui est en fait une nouvelle religion intolérante, entraîne une dangereuse décadence de tout l’ordre temporel.

 


                 L’arrivée du Pardon de Ste Anne de Fouesnant à Concarneau – (1887)                                                                                                                                                                                                                       —  Alfred Guillou, (1844 – 1926)  

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

 

 

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.