Menu Fermer

Le temps des roses

Les ombres s’allongent sur le chemin en cette fin d’après-midi lumineuse.

Tout est calme dans cette petite vallée où la fumée monte droit dans le ciel clair et où les rayons du soleil filtrent entre les feuillages d’un vert tendre.

Un jeune homme arrête un instant sa charrette pour bavarder aimablement avec une jeune fille qui a cueilli une rose. Le regard patient des animaux semble indiquer qu’ils comprennent l’importance de cette charmante rencontre.

Mais le vrai sujet du tableau, rempli de symbolisme, c’est le temps qui passe.

Le temps des roses est éphémère; la vie sur cette Terre n’est qu’un chemin que l’on parcourt en passant, avant la rencontre face à face avec le Créateur.
C’est ce qu’a voulu nous rappeler avec délicatesse le peintre, lui-même au soir de sa vie.

 

 

[stextbox id=”stb_style_682692″ image=”null”]                                   Le temps des roses, vers 1862  – Ferdinand Georg Waldmüller [/stextbox]

 

S’ABONNER À TFP-FRANCE – par Email:

Delivered by FeedBurner

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.