fbpx
Menu Fermer

« Sans prêtres, l’âme de nos villages s’éteint »

Attaques anti-chrétiennes: Assez des paroles, des actes! Exigez des présidents de l'Assemblée nationale du Sénat une loi contre la christianophobieCliquez ici.

Le 13 octobre 2020 (TFP France) - Une excellente tribune, pleine de lucidité en ces temps troublés, a été publiée dans les colonnes du Figaro, nous vous en partageons  quelques extraits.

Son auteur, l’abbé Pierre Amar, prêtre du diocèse des Yvelines, revient sur l’importance du sacerdoce : « Quelle nouvelle figure du prêtre, plus authentique, peut émerger en ce 21ème siècle, après ces deux épisodes ce confinement ? », interroge-t-il.

Il commence par jeter « un regard en arrière, il y a exactement cent ans. À l’époque, le prêtre est perçu comme un notable. Avec le maire, le médecin et l’instituteur, il est l’une des personnalités incontournables du village. »

« Sous chacun des 42 000 clochers de France, il y a un curé qui baptise, enterre et célèbre les mariages de la quasi-totalité des habitants. (…) Au-delà des chiffres, retenons que le prêtre possède un statut. Il est le témoin privilégié des joies et des peines des hommes.»

Après la seconde guerre mondiale, « la sécularisation s’accélère de façon notable (…) On arrête de prêcher sur les fins dernières, on désacralise à tout va, on veut «faire peuple» et finalement... on perd le peuple !»

« La crise s’installe et le sacerdoce n’est plus un statut social », déplore l’Abbé.

 « Avec l’avènement de Jean-Paul II (1978), on voit apparaître un nouveau style de prêtre. (…) Le prêtre doit à la fois être manager, coordinateur, chef d’entreprise, responsable du personnel et permanent de la pastorale. (…) Ce n’est plus d’abord un pasteur, c’est un cadre. » « Durant cette période, la crise des vocations s’est accélérée et le reflux de l’institution ecclésiale devient de plus en plus flagrant », explique-t-il

A la campagne, où on peut constater « la désintégration du maillage paroissial », le prêtre « assiste impuissant à la disparition des valeurs attachées à la rudesse de la vie agricole: humilité, temps long, profondeur et médiation. »

« On y expérimente une étrange impression de vide. L’âme de nos villages s’éteint et même les non croyants déplorent qu’il n’y ait plus de curé. Pourtant, la réalité est évidente: la France se paganise. »

Quant aux prêtres, « Ils sont la figure du sacerdoce qui essaye de se conformer à l’esprit du monde. On a ainsi voulu lisser un peu la figure du prêtre. L’expérience montre désormais le cruel échec de cette entreprise », sentence-t-il.

Cette année, pendant les successifs confinements, fait-il remarquer, « on a vu de nombreux prêtres désemparés par la situation. Interdits de célébrations publiques, privés de leurs paroissiens, invités à mettre au chômage technique permanent pastoral, sacristain, secrétaire et femme de ménage, beaucoup se sont retrouvés inutiles et désœuvrés. »

A la surprise générale, « La jeune génération du peuple chrétien s’est alors manifestée. (…) Elle a réclamé qu’on donne au moins la communion, qu’on célèbre la messe - même en cachette - et qu’on n’abandonne pas les fidèles à une certaine dictature sanitaire. »

« Elle a déposé et encouragé le dépôt de requêtes au Conseil d’État afin de soutenir la liberté de culte. (…) cette génération a aussi demandé à ce que les prêtres soient disponibles dans leurs églises vides et pas que dans leurs presbytères. Qu’ils prient, bénissent, confessent, exposent le Saint- Sacrement et soient courageux ! »

« Et si c’était (enfin !) le retour du prêtre, homme de Dieu? », interroge le père Amar.

Car celui-ci « ne peut plus être le gestionnaire et l’administrateur d’un fonds de commerce spirituel car les temps qui s’annoncent seront durs. (…) Il faut se réjouir de cette situation. Car quand le prêtre se recentre sur le cœur de ce qu’il est, il redécouvre la source du don infini qu’il a reçu le jour de son ordination. »

 « Alors... le prêtre est mort ? Vive le prêtre! », conclut l’Abbé avec espérance.


Source : https://www.lefigaro.fr/

Photo :  canva.com

Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles   auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"62516": {"name": "Main Accent", "parent": - 1}}, "gradients": []}, "paletas": [{"nome": "Paleta padrão", "valor": {"núcleos": {"62516": {"val": "rgb (200, 0, 26)", "hsl": { "h": 352, "s": 0,99, "l": 0,39}}}, "gradientes": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
RÉAGISSEZ! Cliquez ici.
__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"62516": {"name": "Main Accent", "parent": - 1}}, "gradients": []}, "paletas": [{"nome": "Paleta padrão", "valor": {"núcleos": {"62516": {"val": "rgb (200, 0, 26)", "hsl": { "h": 352, "s": 0,99, "l": 0,39}}}, "gradientes": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
RÉAGISSEZ! C liquez ici.
Posted in Perspective Catholique

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.