fbpx
Menu Fermer

L’Amérique de la persécution chrétienne

États-Unis, le 14 août 2020 (TFP France) - Le site d’informations LifeSiteNews a rapporté plusieurs faits particulièrement consternants : les églises incendiées et saccagées lors des émeutes soi-disant « anti-racisme » aux États-Unis…

Voici quelques extraits du reportage publié sur leur page web.

« Cela ressemblait à quelque chose d'un reportage de 2015 - une photo de l'Etat islamique, peut-être, incendiant Mossoul. Mais les bancs calcinés et les toits effondrés n'étaient pas l'œuvre de terroristes islamiques, mais celle de l'Amérique. Au cours du week-end, les émeutiers, les mêmes qui voulaient que nous croyions que leur cause représente la justice, sont venus pour nos églises - en utilisant de l'essence, des briquets, des pots de peinture et des fourgonnettes pour transmettre leur message de destruction et de chaos dans les cœurs des fidèles américains. »

Ce n’est malheureusement que l’une des dizaines de scènes qui ont eu lieu lors des récentes manifestations dans plusieurs villes d’Outre-Atlantique ces dernières semaines.

À New York, par exemple, les foules ont fait des feux de joie à partir de deux statues de la Vierge Marie, en plus d’insultes gravées avec une horrible peinture noire. Même une sculpture de Notre-Seigneur a été décapitée…

Tout cela pour la mort de George Floyd ? « Non, souligne Ken Blackwell de FRC, car au départ il ne s'agissait pas de George Floyd, celui-ci fut un prétexte. Tout cela est un écran de fumée pour exploiter le véritable programme des manifestations : transformer fondamentalement l'Amérique.
Black Lives Matter, Antifa, les anarchistes et les justiciers, ce sont tous des marxistes formés.
Et le marxisme n'a pas de place pour Dieu ».

L'activiste Jeffrey Shaun King a été assez clair à ce sujet dès le départ, laissant entendre qu'il s'agissait bien plus que des questions d'esclavage ou de guerre civile. «Toutes les peintures murales et vitraux de Jésus blanc et de sa mère européenne et de leurs amis blancs devraient également être détruits. Ils représentent une forme grossière de suprématie blanche créée comme un outil d'oppression, de propagande raciste », a-t-il osé déclarer.

« Les extrémistes ne veulent pas vraiment parvenir à un accord. Ils se sont cachés derrière des organisations de réforme respectables qui souhaitent l'égalité et la fraternité en Amérique. Mais maintenant, non seulement nos monuments paient pour cela, mais nos communautés religieuses aussi. », conclut la rédaction de LifeSiteNews.

Finalement il s'agit d’une lutte contre ce que le Christ et ces églises représentent : la vérité.


Source : https://www.lifesitenews.com/

Photo : canva.com

Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles  auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Posted in Radar de la Christianophobie

Recommandés pour vous

1 Comment

  1. Ricardo Coni Molina

    La vandalización no se detiene, pidamos a Nuestra Señora que nos proteja de la Revolución satánica. Esperemos con fe y esperanza el triunfo de Su Inmaculado Corazón.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.