fbpx
Menu Fermer

Le « grand hiver relationnel », terrible effet secondaire de la crise sanitaire

Le 10 décembre 2020 (TFP France) - Dans les colonnes du Figaro, le professeur de communication à l’Université de Bourgogne et essayiste Pascal Lardellier, pointe la « nouvelle normalité » et ses usages comme le port du masque, qui a envahi de façon brutale notre quotidien et nous enferme peu à peu.

Il en analyse les conséquences désastreuses : « Casques et masques sont les symboles de l’archipellisation des relations sociales, autant que de nos «exils intérieurs» (R. Jaccard), sous couvert de suspicion envers nos semblables dans l’espace public. »

Désormais, regrette Pascal Lardellier, « nous sommes tous isolés sous nos casques et oreillettes, escargotés avec notre musique, claquemurés derrière nos masques, les yeux rivés à nos écrans. »

Ainsi, il devient « de plus en plus difficile de demander son chemin ou une information en ville : soit les gens téléphonent, soit ils écoutent de la musique. »

Pourtant, rappelle-t-il, « le rapport aux autres est d’abord un rapport sensoriel, sensible. Toute relation est d’abord incarnée. Nous percevions (…) le visage, nous captions des détails, nous interprétions les mimiques et les sourires. »

Appel urgent à résister à la trahison et la ruine de l’Occident, fine fleur de la civilisation chrétienne

Or, « dans l’espace public, dans les transports, dans les commerces, désormais, le rapport à autrui est amputé du sourire, de l’écoute de plus en plus souvent, mais aussi du regard, quand celui-ci est aimanté par les écrans. »

« La tendance s’accélère et ceci, c’est l’un des dommages collatéraux de la crise du Covid: une irréversible «archipellisation» de la société, une insularisation des rapports sociaux. Être «proche» de quelqu’un? Point trop n’en faut! «Être touché» a fortiori? Désormais impensable! (…) Toutes les mesures se sont concentrées sur la circulation du virus, sans aucune prise en considération de ces effets secondaires (…) », accuse le professeur de communication.

« Peut-être que la santé publique est à ce prix, mais le prix à payer, « quoi qu’il en coûte », est incommensurable : une irrémédiable et irréversible déperdition de la qualité relationnelle, et du lien de confiance sous-tendant notre rapport aux autres. Désormais, la méfiance sied, la suspicion prévaut », fait-il remarquer.

L’auteur nous livre une analyse saisissante de vérité : « Désormais nous avons droit, lors de nos face-à-face publics, au casque et au masque. Le casque protège des coups et des accidents, métaphoriquement, mais il isole aussi. Quant au masque, il dissimule, met l’identité en suspens, ou en retrait, éludant le sourire. »

« Tout cela «co-vide» le social de sa saveur. La chaleur humaine attendra. Et un grand hiver relationnel se profile… », nous avertit-il.

Source : https://www.lefigaro.fr

Photo : canva

Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles   auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"62516": {"name": "Main Accent", "parent": - 1}}, "gradients": []}, "paletas": [{"nome": "Paleta padrão", "valor": {"núcleos": {"62516": {"val": "rgb (200, 0, 26)", "hsl": { "h": 352, "s": 0,99, "l": 0,39}}}, "gradientes": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
RÉAGISSEZ! Cliquez ici.
__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"62516": {"name": "Main Accent", "parent": - 1}}, "gradients": []}, "paletas": [{"nome": "Paleta padrão", "valor": {"núcleos": {"62516": {"val": "rgb (200, 0, 26)", "hsl": { "h": 352, "s": 0,99, "l": 0,39}}}, "gradientes": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
RÉAGISSEZ! Cliquez ici.
Posted in Actualités

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.