fbpx
Menu Fermer

Confinement : le caractère sacré de la famille retrouvé ?

Fragilisée par les évolutions contemporaines du droit, attaquée continuellement sur plusieurs fronts,  la famille recouvre aujourd’hui un semblant de souveraineté, souligne un article du Valeurs Actuelles publié le vingt mars dernier.

Pour Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous, « ce mouvement de retour à la famille ne doit rien au hasard. Elle est un lieu de solidarité très spécifique, à taille humaine et irremplaçable. En se tournant spontanément vers elle, et non vers ses amis, l’homme ne s’y trompe pas ».

 « A l’évidence, l’homme n’est pas fait pour vivre seul. En de telles circonstances, la solitude est une souffrance, d’où l’importance de la famille », souligne-t-elle.

« La famille est le siège des liens forts, par opposition aux relations sociales et professionnelles, qualifiées classiquement de liens faibles en sociologie. Fondée sur des liens d’alliance et de sang, elle est une cellule de solidarité naturelle », estime pour sa part Mgr Feillet, évêque auxiliaire de Reims et président du Conseil Famille et société de la Conférence des évêques de France.

On peut se poser la question, si, une fois la crise passée, ce « retour aux racines » va demeurer ? Espérons que oui, que l’importance des liens familiaux garde une place essentielle pour nos contemporains. Mais qu’il soit pérenne ou temporaire, ce recentrement de la cohésion familiale sonne comme un retour aux fondamentaux et un renversement des valeurs postmodernes.

C’est la vision du philosophe Luc Ferry, selon qui nous vivons l’inverse de mai 68, s’agissant de la famille : « Tandis qu’elle était dépeinte alors comme un lieu d’oppression et d’aliénation suprême, la voilà aujourd’hui réhabilitée à la faveur des événements. »

« Dans cette épreuve, nul ne doit être laissé de côté. La famille, comme cellule de base de la communauté humaine, doit s’articuler avec toutes les cellules sociales et étendre la solidarité au-delà de son giron. Ce qui est tout l’inverse du repli sur soi », conclut Mgr Feillet.

Une leçon de sagesse  adressée à ceux qui, aujourd’hui encore, rejettent les valeurs familiales.


Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles  auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Posted in Actualités

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.