fbpx
Menu Fermer

Notre-Dame : Macron prépare un « putsch » !

Les cendres de Notre-Dame étaient encore chaudes, qu’Emmanuel Macron a fait part de son rêve : reconstruire la cathédrale en ayant recours à un « geste contemporain ».

Ce ne serait hélas pas la première fois que le président aurait recours à ce type de « geste ». A sa demande le palais de l’Elysée abrite quelques horreurs qui n’auraient jamais dû quitter le Centre Pompidou, si toutefois elles eurent un jour l’ « honneur » d’y trôner…

A présent ce n’est plus un palais de la République qui est menacé d’être défiguré, mais la plus célèbre cathédrale de France ! Comme on pouvait le craindre, par sa déclaration le chef de l’Etat a ouvert la boîte de Pandore. Déjà les projets les plus farfelus comme l’aménagement d’un parc arborisé ou d’une piscine pour remplacer la toiture ont été proposés par des architectes avides de reconnaissance. Plus sérieusement, certains suggèrent de substituer la flèche de Viollet-le-Duc par une sorte d’antenne de gratte-ciel ou un monument en verre. Inutile de connaître en détails ces projets pour comprendre qu’ils font fi de la vocation religieuse de Notre-Dame et briseraient l’harmonie de la cathédrale s’ils étaient réalisés…

C’est contre cette défiguration que s’est légitimement insurgé l’architecte en chef des monuments historiques chargé de Notre-Dame. Jacques Villeneuve a pris clairement position : « Pour moi, non seulement il faut refaire une flèche, mais il faut la refaire à l’identique. » Un avis partagé par les 131 668 signataires de la pétition initiée par la TFP et aussi par la grande majorité des Français, si l’on en croit les sondages.

La réponse du chef de l’Etat ne s’est pas fait attendre…. « Je dis à l’architecte en chef qu’il ferme sa g… », a déclaré grossièrement le général Georgelin, missionné par le président de la République pour superviser la reconstruction des travaux. Une déclaration aussi brutale qu’injustifiée qui a choqué jusqu’au ministre de la Culture. « Les propos du général Georgelin sur l’architecte en chef des monuments historiques en charge de la cathédrale, Philippe Villeneuve, ne sont pas acceptables. Le respect est une valeur cardinale de notre société. En tant que responsables publics, nous devons être exemplaires », a tancé Franck Riester.

Désavoué par l’opinion et contesté par les experts, le chef de l’Etat s’appuie sur son général pour réaliser un putsch architectural qui scellerait la dictature de l’art contemporain.

Si vous refusez de vous mettre au garde à vous, signez et diffusez la pétition « Halte à la défiguration de Notre-Dame » en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://flechenotredame.org/


Recommandés pour vous