fbpx
Menu Fermer

Une première victoire pour Notre-Dame !

Lors de l’audition à l’Assemblée nationale du huit janvier dernier concernant le chantier de Notre-Dame, le vice-président du conseil national de l'Ordre des architectes, Éric Wirth, a plaidé vigoureusement pour la reconstruction à l’identique de la charpente.

Alors qu'il prenait la parole devant la mission d'information pour le suivi de la loi pour la restauration de Notre-Dame, Éric Wirth a eu des propos très fermes, balayant les objections que l’on peut écouter régulièrement dans les médias.

Participer >>> Mobilisation contre la défiguration de Notre-Dame

Il a notamment assuré que le bois serait la solution la plus écologique pour reconstruire la charpente de Notre-Dame de Paris et celle qui garantirait au mieux la solidité de la structure. En effet, « le matériau le plus moderne, le plus écologique aujourd'hui, c'est le bois, c'est celui qui stocke le carbone. Et il n'y a pas de contre-indications malgré toutes les fausses rumeurs », a-t-il insisté.

Quant à la possibilité d'utiliser d'autres matériaux, l’architecte a été très clair : « Si l'ouvrage (la charpente) avait été en acier, il n'y aurait plus eu de cathédrale. Même avec toutes les protections, vu le brasier... Le fer tient une demi-heure, une heure, et après il se tord, il tire sur les parois et il fait tout écrouler. »

« Il faut se méfier, a poursuivi Eric Wirth, des fausses bonnes solutions » qui préconisent des charpentes métalliques ou en béton sous prétexte qu'elles seraient "beaucoup plus légères". »

Lire aussi :

Rappelons, s’il est nécessaire, que la charpente qui a brûlé n’avait pas bougé depuis huit siècles !
Sans jamais montrer un quelconque signe de faiblesse, cette charpente gothique datée du XIIIe siècle était d'ailleurs l'une des plus anciennes de Paris.

L'architecte a rappelé également qu'on avait « la chance d'avoir toutes les informations, relevés photographiques, informatiques, numériques pour reconstruire à l'identique », de même pour la flèche. Il a souligné que « les vraies innovations, c'est aux abords (de Notre-Dame) qu'il faudra les faire », sans pour autant les confier à des « architectes bling-bling ».

Enfin, M. Wirth a estimé que « le temps du diagnostic allait être extrêmement long » et que les cinq ans, comme le veut le président Emmanuel Macron, sont « un objectif mais pas un impératif. »

La charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris devrait donc être reconstruite à l'identique, ce qui représente une immense victoire, dont nous ne pouvons que nous réjouir et remercier ici vous tous qui avez signé les différentes pétitions proposées par la TFP pour la reconstruction à l’identique de Notre-Dame.

Ne baissons pas la garde pour autant et continuons d’être vigilants et actifs jusqu’à ce que la victoire soit enfin totale.


Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles  auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Posted in Notre-Dame à l'identique !

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.