fbpx
Menu Fermer

Le « droit des arbres » : vers un nouvel totalitarisme et la perte des traditions !

Pétition : Attaques anti-chrétiennes: Assez des paroles, des actes !   Demandent une loi contre la christianophobie ! Cliquez ici.

France, le 25 septembre 2020 (TFP France) - Une excellente tribune, avec la contribution d’Edouard Husson, historien de renom, a été publiée sur le site Atlantico.fr en réaction à la scandaleuse décision du nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, de supprimer le sapin de Noël, sous prétexte qu’il s'agit d'« un arbre mort »… Bafouant ainsi une belle tradition chère aux Français.

Un véritable « pré-totalitarisme », selon la rédaction d’Atlantico.

« Nous assistons en effet depuis une dizaine d'années à la multiplication des revendications idéologiques gauchistes. Idéologie du genre et tentatives d'inscrire dans la loi la moindre nuance d'individualisme sexuel, antiracisme et revendication d'un statut de victime pour des groupes à l'identité auto-proclamée, (…) volonté d'imposer des modes de vie formatés quel que soit le milieu envisagé, antispécisme comme celui qui préoccupe le maire de Bordeaux, où ce ne sont plus seulement d'hypothétiques droits des animaux mais aussi des végétaux qu'il s'agit de prendre en considération », constate l’historien.

Il s’alarme : « Nous voyons émerger un autre monde cauchemardesque possible, dont les promoteurs sont tout aussi imperméables à la critique que les défenseurs de 50 nuances de genre ou les indigénistes et non moins insensibles à la correction par le rire. L'antispécisme est porteur des mêmes dangers que ses cousins idéologues. »

« Si l'être humain ne possède pas des droits à la différence du reste des vivants, alors on aboutit vite à la possibilité de mettre animaux et végétaux au-dessus de certains humains. La conscience de classe d’un Pierre Hurmic le conduit à se préoccuper plus des sapins de Noël que des Français qui vivent dans la pauvreté. A partir de là, les pires dérives sont possibles. Vous choquerai-je en rappelant que les nazis étaient à la fois antisémites, racistes et antispécistes? »

Cliquez sur : Restaurer la civilisation chrétienne 

En Amérique latine, le pacte d’Escazú a été signé récemment et est en cours de ratification par les parlements respectifs. Ce pacte impose des mesures environnementales très strictes qui, en pratique, freinent le développement du continent. Un point controversé, par exemple, est la perte de souveraineté sur le bassin de l’Amazonie, qui passerait sous le contrôle d’organismes supranationaux.

Parmi les protagonistes de cette révolution, il y a aussi le pape François, qui a convoqué une réunion à Assise pour novembre prochain. Sous le titre « L’économie de François », la rencontre propose l’idée d’un être humain qui, ayant abusé de la création, n’en est plus le centre : un véritable renversement de l’ordre de la Création. Il en résulterait la nécessité de redimensionner son propre rôle dans la création, en le ramenant peut-être au respect de la nature selon les paramètres des peuples primitifs et païens, comme l’a récemment proposé le Synode pour l’Amazonie.

Une dernière question : la Chine acceptera-t-elle cette « décroissance » ? Ou regardera-t-elle, calme et heureuse, la désindustrialisation de l’Occident en concentrant toute la production mondiale entre ses mains ?

 « Plus profondément encore, ce que révèle la cause des droits des animaux et du règne végétal, c'est la perte du sens. Notre société ne sait pas où elle va.»

« A force de vouloir définir ce qu'est le progrès, les progressistes nous proposent une série de régressions: [entre autres] l'antispécisme (…) qui consiste à nier les traditions populaires (le sapin de Noël), les pratiques ancestrales (la chasse); (…) il relève du narcissisme et de la fixation infantile. Il détruit le lien social et désagrège la société », insiste-t-il.

Et de conclure par une interrogation : « Il est très significatif que Pierre Hurmic s'en soit pris au sapin de Noël de sa mairie. Pourrait-il indiquer mieux le refus des croyances populaires, de la transmission mais aussi de tout ce qui structure un imaginaire enfantin? »


Source : https://www.atlantico.fr

Photo : Capture d'écran Youtube

Permettez-nous de propager ces nouvelles

auprès de milliers de Français

Permettez-nous de propager ces nouvelles  auprès de milliers de Français

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Votre don permettra de diffuser la vérité, détruire les mensonges et soutenir notre l'héritage chrétien.

Posted in Point de vue

Recommandés pour vous

3 Comments

  1. Ronan

    Et oui, malheureusement…
    C’est un retour en arrière, l’adoration de la nature en oubliant, voir condamnant, son créateur.
    Les hommes ont subit 3 stades d’évolution, ils sont en train de revenir en arrière au lieu d’avancer.
    Je ne condamne pas le chamanisme mais ceux qui, ayant fait quelques stages par ci par là, rapportent cela en occident. Ils sont l’une des cause de ce totalitarisme car oublient complètement que les peuples autochtones eux-même vivent de la nature, par la nature et avec elle.
    Ne prendre qu’une composante – comme la pensée de l’occident sait le faire – ne consiste à prendre qu’une partie du problème (ou de la solution) sans considérer le tout…
    Cela conduit droit à la maladie !

  2. Chantal Laforest

    Le sapin de Noël n’étant pas de tradition chrétienne, il devrait plaire aux antichrétiens fanatiques .Mais , compte tenu de l’inculture qu’ils brandissent , sans doute ne le savent-ils pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.