fbpx
Menu Fermer

Nos cathédrales de France en danger

Sur les 87 cathédrales de France, seules 22 seraient en bon état, 47 dans un état moyen, et 15 en mauvais état. C’est l’alarmant constat dressé par un rapport publié en 2019 et que reprend Le Figaro dans un article du treize mars dernier.

« Après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le monde entier s’est brutalement rendu compte de la fragilité de ces édifices médiévaux qu’on croyait là pour toujours. Si une pluie d’argent est tombée sur Notre-Dame, les 86 autres cathédrales d’État, qui structurent les centres des villes, ont continué comme si la catastrophe n’avait pas eu lieu. Tout le monde a oublié qu’à la veille du 15 avril 2019, même Notre-Dame de Paris devait rechercher de l’argent jusqu’au fin fond des États-Unis pour maintenir ses murs », souligne le quotidien.

Pourtant, depuis 2007, l’État consacre environ 40 millions d’euros par an à l’entretien et la restauration de ces édifices séculaires. Mais cela reste insuffisant pour « assurer l’entretien des cathédrales », selon le député LR Gilles Carrez, l’un des auteurs du rapport.

CLIQUEZ >>> Mobilisation contre la défiguration de Notre-Dame?

Et, comme souvent, ce sont les édifices plus « célèbres » qui bénéficient de plus d’attention, tant de la part de l’État, que des collectivités et des rares mécènes.

« Il y a incontestablement une prime aux cathédrales classées à l’Unesco, à celles qui reçoivent des touristes ou qui sont ancrées dans les grandes villes », remarque François Chatillon, architecte en chef des Monuments historiques.

Dans la foulée de l’incendie de Notre-Dame, le maire de Nevers, Denis Thuriot, avait fait part au président de la République de son inquiétude sur l’état « alertant » des cathédrales, proposant de « repenser les filières d’apprentissage, et faire de ces chantiers des lieux de formation d’exception. »

A cette occasion, il avait aussi suggéré de « partager » les centaines de millions d’euros donnés à  Notre-Dame de Paris avec les autres cathédrales- s’ils ne sont pas dépensés et si les grands donateurs acceptent. « Pour l’instant, je n’ai pas été entendu », regrette-t-il.

Lire aussi :

L’exemple de la cathédrale d’Amiens, la plus grande de France, est révélateur : il fut un temps où Amiens, située sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, accueillait l’Europe entière.

A la façade époustouflante, dotée de stalles du XVIe sculptées de 4 000 personnages, elle a survécu aux guerres, à la Révolution, et survivra à l’épidémie de coronavirus, assure la rédaction du Figaro.

Aujourd’hui, elle est presque comme toutes les autres cathédrales : elle doit se battre pour chercher les moyens de sa survie, de son rayonnement et de son attractivité...


Posted in Notre-Dame à l'identique !

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.