fbpx
Menu Fermer

Notre-Dame toujours en état d’urgence

Dans un entretien dans les colonnes du Parisien, Philippe Villeneuve, l’architecte en chef des monuments historiques en charge de la sauvegarde de l’édifice, tire la sonnette d’alarme quant au chantier de Notre-Dame : « Le monument reste en danger sur deux plans, celui des voûtes, qui peuvent toujours tomber, et celui de l’échafaudage, qui, lui, peut s’écrouler ». « Nous sommes encore dans une phase d’urgence impérieuse », estime-t-il.

En ce qui concerne l’échafaudage composés de 50.000 tubes d’acier, soudés les uns aux autres pendant l’incendie du 15 avril et qui se sont depuis déformés, le spécialiste confie que « tout cela rend la structure fragile. C’est même miraculeux que cela tienne encore ».

L’échafaudage devait à l’origine être démonté pendant l’été mais les travaux avaient été interrompus fin juillet en raison des risques de contamination au plomb. Trois semaines de perdues, selon M. Villeneuve : « Maintenant, la mise en place des mesures de l'inspection nous impose des contraintes nouvelles, dues au plomb. Le rythme de travail s'en est trouvé ralenti. Cela nous impose des contraintes supplémentaires (…) Dans ces conditions, il est parfois difficile de concilier le travail à réaliser du fait de la fragilité du monument et les règles de protection optimum des équipes ».

 « Aujourd'hui, des prises de sang sont effectuées chaque mois sur les ouvriers pour la plombémie et elles ne sont jamais au-dessus de la moyenne. Il en est de même des tests de l'air respiré. Les résultats sont toujours très en dessous des seuils dangereux », précise-t-il.
Des mesures de précautions exagérées, donc ?

Philippe Villeneuve estime que la phase de démontage de l’échafaudage, « l'un des aspects les plus complexes du chantier actuel de sécurisation sera terminée en janvier 2020. Mais pour lui, la sécurité de l’édifice ne sera pas assurée « avant la mi-2020 ».

Il conclut : « Il est difficile d'envisager une date de fin de cette période de consolidation de l'édifice. Nous ne pourrons pas être réellement rassurés avant la mi-2020. C'est toujours inquiétant. »

Notre-Dame de Paris, continuez de veiller sur vos enfants !

N. B.

Si vous n’avez pas encore signé la pétition en faveur de la reconstruction à l’identique de Notre-Dame, il est toujours temps de le faire ! https://flechenotredame.org/


Recommandés pour vous