Menu Fermer

Cinquante mille signatures pour la restauration de Notre-Dame à l’identique!

Le monde entier n’était pas encore remis des images dantesques de l’incendie qui avait dévasté le toit et la flèche de notre Cathédrale que le premier ministre Édouard Philippe ouvrait la boîte de pandore en lançant un concours international d’architectes pour savoir s’il fallait adapter la flèche aux « techniques et enjeux de notre époque. »

De partout des idées folles voyaient le jour dans une précipitation mégalomane qui annonçait clairement une défiguration du patrimoine le plus symbolique du pays.

Construire à la place du faîte de la Cathédrale une promenade, une piscine ou une serre à légumes, remplacer la flèche de Viollet-le-Duc par une sorte d’antenne comme celles qui surplombent les gratte-ciels : n’était-ce pas défigurer Notre-Dame de Paris ? 

La polémique était lancée. Elle ne s’arrêtera pas de si tôt...

Dieu touche les âmes.

Pour résister plusieurs pétitions ont en effet été lancées.

L’une d’elles, internationale, plaide pour la sauvegarde parfaite du sanctuaire construit en l’honneur la Sainte Vierge, patronne de France.

Plusieurs associations de différents pays ont ainsi répondu à l'appel de la Société française pour la défense de la Tradition, Famille et Propriété – TFP afin d’en défendre l’intégrité : il faut dire que vers Notre-Dame de Paris convergent les admirations de tous ceux qui, dans le monde, ont le culte de la beauté.

Depuis la France la pétition s’est immédiatement propagée aux États-Unis et au Brésil, a volé vers d’autres pays d’Amérique latine comme le Pérou, la Colombie et le Chili, a traversé l’Atlantique et s’étend à l’Irlande, l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche. Le seuil de 50 000 signataires est déjà atteint et se dirige vers les 100 000 !

En France, de jeunes volontaires de la TFP française continuent à distribuer des feuillets directement au public pour faire connaître la pétition et lui donner la plus grande répercussion.

En remarquant ces jeunes, autour d’étendards hauts comme des clochers, rouge écarlate, frappés d’un lion d’or rampant, les épaules drapées d’une écharpe de même couleur, quelqu’un s’est interrogé : du monde hédoniste d’aujourd’hui, une croisade est-elle en train de naître pour sauver Notre-Dame de Paris de la laideur contemporaine ?

Personne ne le sait mais une chose est sûre, les volontaires de la TFP ont l’aide de la Divine Providence et de l’enthousiasme à revendre : la campagne internationale « Restaurez Notre-Dame à l'identique » ne s’arrêtera pas !

Si vous, cher lecteur, n’avez pas encore signé la pétition « Restaurez Notre-Dame à l’identique », nous vous donnons rendez-vous sur www.flechenotredame.org Invitez vos amis à le faire aussi, partagez la pétition sur votre page Facebook ou sur vos réseaux sociaux préférés. Parlez-en autour de vous, expliquez, rassurez, informer les désinformés.

Défendez avec énergie notre héritage chrétien en exigeant la restauration de Notre-Dame à l’identique !

Recommandés pour vous